Entrée des médiums : Spiritisme et Art de Hugo à Breton

Une exposition très intéressante et inédite sur les phénomènes paranormaux
Advertisement

L'expérience spirite de la famille Hugo

Cette exposition qui a lieu à la maison de Victor Hugo place des Vosges a pour point de départ la période où la famille Hugo s'adonne à Jersey à la pratique des tables tournantes de 1853 à 1855. C'est Delphine de Girardin venue leur rendre visite en septembre 1853 qui les initie au spiritisme. C'est surtout lorsque le fils Hugo Charles reconnu comme médium est présent et souvent accompagné par sa mère que les esprits parlent... Victor Hugo ou Auguste Vacquerie principalement posent des questions et notent les communications. En référence à cet épisode sont exposées des photographies de Charles Hugo (Marine Terrace 1853-1854 maison de Victor Hugo ) et des dessins un peu étranges de Victor Hugo (quatre masques et tête de renard 1865).

Des voix d'outre-tombe

Autre thème de cette exposition: les productions artistiques du spiritisme réalisées par des personnes dans des domaines qui n'étaient pas les leurs. Victorien Sardou célèbre auteur de " Madame sans gêne" et de "Tosca" est undes premiers exemples de ce dédoublement de la personnalité artistique. Ses dessins et gravures ( " La maison du prophète Elie " vers 1857) représentent les maisons sur Jupiter de Mozart, Zoroastre, du christ, de son grand-père ou de Hahnemann l'inventeur de l'homéopathie.. Autre exemple : Fernand Desmoulin principalement aquafortistequi tentera seul une expérience d'écriture automatique en juin 1900 à la suite d'une séance de spiritisme chez le poète Catulle Mendès. Durant deux ans, il produira dessins et textes et attribuera la paternité de ses oeuvres à trois esprits principaux : l'instituteur, le vieux maître et Astarté. Bien d'autres personnages sont cités notamment Hélène Smith. Modeste employée de magasin initiée au spiritisme, elle se fera remarquer pour ses capacités de médium dès 1892. Sa technique consistait à peindre la totalité du paysage avant d'y superposer les personnages détail par détail.

La science s'en mêle

Créee par Charles Richet, la "métapsychique" va se développer au début du XXè siècle. C'est le nom donné par ce physiologiste (1850-1935) à l'étude scientifique des phénomènes dits paranormaux. Ceci grâce à l'aide de L'Institut métaphysique international. Celui-ci a essayé de comprendre ces phénomènes en réfléchissant sur les aptitudes de l'esprit humain et sur le rôle de l'inconscient.

André Breton et le spiritisme

Avec cette exposition on apprend l'intérêt d'André Breton pour le spiritisme. En 1933, il publie dans la revue " Minotaure " Le message automatique" qui constitue une véritable reconnaissance du rôle des médiums dans le domaine de la création. Cet article sera suivi d'une autre initiative en 1947 : la création de l'art brut par Jean Dubuffet, à laquelle participera André Breton..

Agnès Figueras-Lenattier

Advertisement