Hamlet film de Laurence Olivier

Sorti le 14 octobre 1948, ce film a obtenu à l'époque quatre oscars dont celui du meilleur film et du meilleur acteur.
20

Deuxième de la trilogie shakespearienne (Henri V, Richard III) réalisée par l'acteur, metteur en scène , scénariste et directeur de théâtre Laurence Olivier, ce film qui dure deux heures et demi est rejoué depuis le 8 décembre 2010. Il raconte l'histoire d'Hamlet qui à Elseneur voit le spectre de son père ancien roi du Danemark lui apparaître. Celui-ci lui apprend qu'il a été assassiné par Claudius son frère qui l'a remplacé sur le trône et a épousé sa veuve. Il demande à son fils de le venger. Hamlet qui veut s'assurer que c'est bien la vérité fera rejouer la scène devant Claudius qui se trahira. Pour mener à bien son dessin, et pour ne rien laisser transparaître, Hamlet simulera la folie. Semblant tout d'abord incapable d'agir, il finira par tuer le nouveau roi..

Une belle interprétation

Avant d'interpréter Hamlet au cinéma, Laurence Olivier avait déjà joué ce rôle plusieurs fois au théâtre. Pour ce film, il a obtenu l'oscar du meilleur acteur et c'est totalement mérité. Il campe un Hamlet très mélancolique, déchiré, et totalement voué à la cause de son père. En même temps, le personnage semble posséder un tempérament plus fort et plus puissant que dans la pièce de Shakespeare. Et il feint la folie plus qu'il ne la subit. Le seul inconvénient mais finalement qui n'en est pas vraiment un est que Laurence Olivier a la quarantaine alors qu' Hamlet en a en fait 18 . Quant à Eileen Herlie qui joue Gertrude sa mère elle en a trente. Mais là encore ce n'est guère choquant étant donné le côté astucieux de la réalisation.

Une mise en scène riche

Au sein de ce film le premier en tant qu'américain à remporter l'oscar du meilleur film, la mise en scène est à la fois théâtrale et cinématographique. C'est Laurence Olivier lui même qui joue la voix du spectre, ce qui donne une diction plutôt lente et posée. La langue est belle, intelligemment rendue, et entrecoupée de belles scènes où se dessinent le ciel et la mer. Même si quelques personnages ont disparu, ( Fortinbras, Rosencrantz, Guildenstern ), on est bien dans la poésie et l'action shakespearienne avec une atmosphère envoûtante, grandiose et de magnifiques costumes. L'ensemble est très harmonieux , avec aussi de l'humour et c'est une façon bien plaisante de revisiter ses classiques. Sans compter qu'en ce moment Richard III également de Laurence Olivier se joue à l'Action Christine..Et pour ceux qui veulent élargir leur horizon d'autres metteurs en scène ayant adapté Shakespeare sont également à l'affiche dans ce même cinéma..

Sur le même sujet