">">
user_images/246864_fr_30778_1362.jpg

ALAIN TEMPLE

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Alain Temple

"Burn Out" : une maladie d'origine professionnelle

Connu également sous l'appellation "syndrome d'épuisement professionnel", le "Burn Out" s'apparente à une souffrance morale et psychologique.

Causes et symptômes

Le milieu professionnel constitue un terreau fertile pour cette pathologie à part entière. Surcharge de travail, pression en lien avec des objectifs à atteindre, ou encore relations de travail dépréciées, en sont les déclencheurs principaux.

Au-delà du stress ressenti au quotidien, le "Burn Out" se traduit par une fatigue morale indéniable. Perte d'énergie et motivation, mais aussi dévalorisation de soi conduisent à une mise en retrait qui n'est pas uniquement professionnelle.

Si l'arrêt de travail est indispensable, toute victime de "Burn Out" se mure dans un isolement et n'ose plus affronter le monde extérieur. La vie sociale se réduit à sa plus simple expression - vitale - et les centres d'intérêt extra-professionnels sont eux-mêmes éludés.

Cette forme de dépression se doit d'être traitée, d'autant plus que des crises d'angoisse sont susceptibles de se manifester.

La prise en charge

Les médecin traitant est l'interlocuteur privilégié pour les patient(e)s atteints par le "Burn Out". Son action ne se limite pas à la prescription médicamenteuse car, en règle générale, il est aussi amené à proposer un accompagnement en lien avec un psychothérapeute.

Si la Sécurité Sociale assure un remboursement partiel concernant la consultation d'un psychiatre (coût de l'ordre de 80 euros par séance), il convient d'être détenteur d'une mutuelle assurant une prise en charge complémentaire aussi appréciable que possible.

Entièrement gratuit, un Centre Médico-Psychologique constitue la structure adéquate pour les patients les plus démunis.

Enfin, pour les formes sévères du "Burn Out", les urgences psychiatriques des établissements hospitaliers représentent les lieux d'accueil les plus adaptés.

Que faire après ?

Si la guérison constitue une réalité, elle nécessite du temps. Afin d'éviter une rechute, une réflexion quant à un environnement de qualité est à privilégier. Dès lors, envisager un bilan de compétences peut s'avérer utile. 

 


À propos de l'auteur

user_images/246864_fr_30778_1362.jpg

ALAIN TEMPLE

Conseiller en insertion professionnelle, je suis passionné par la lecture et l'écriture. Il en va de même pour l'actualité, le sport et la culture au sens large du terme.
  • 66

    Articles
  • 14

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 1

    Abonnements

Poursuivez la discussion!