user_images/246864_fr_30778_1362.jpg

ALAIN TEMPLE

Publié dans : Les articles Beauté & Bien-être de Alain Temple

Sophrologie : entre harmonie et bien-être

La sophrologie est devenue incontournable, tant ses bienfaits sur le corps et l'esprit sont indéniables. En voici les caractéristiques majeures.

Les origines

La sophrologie, telle qu’elle existe aujourd’hui, apparait dans les années 1960. Elle résulte des travaux d’Alfonso Caycedo, neuropsychiatre colombien officiant en Espagne. Ce médecin, jeune interne au sein d’un service de neuropsychiatrie, est d’abord amené à se questionner quant aux traitements qu’il est censé administrer à ses patients : électrochocs et comas insuliniques ne lui semblent pas toujours appropriés pour soulager, voire soigner de manière pérenne. Dès lors, Alfonso Caycedo s’intéresse à l’hypnose clinique, dont les résultats sont probants et prometteurs. Pour autant, l’hypnose est une pratique dont les représentations sont erronées : dans la société, celle-ci revoit bien souvent à des dimensions mystiques. Pour lui retirer cet aspect « magique », Alfonso Caycedo propose une nouvelle approche dénommée « sophrosyne », en s’attachant à étudier ce qui relève de la conscience, tout en utilisant diverses formes de méditation et hypnose. Soulager la conscience devient alors un leitmotiv fondamental, en complément des thérapies et spécialités médicales existantes. C’est à ce titre que la sophrologie acquiert ses lettres de noblesse : elle se caractérise par l’étude de la conscience humaine harmonieuse, tout en appliquant un ensemble de techniques et méthodes à médiation corporelle.

Les méthodes

Si la sophrologie se caractérise par des pratiques bien connues, telles que l’hypnose moderne, la relaxation et certaines formes de méditations d’origine orientale, deux méthodes utilisées retiennent l’attention. Tout d’abord, l’on distingue le « training autogène », dont le trait saillant est l’autohypnose : il s’agit de suggérer des sensations (lourdeur, légèreté, chaleur, entre autres) aux patients. En se les appropriant et en les restituant au mieux, ces derniers sont en mesure de générer un soulagement salvateur. L’autre méthode est appelée relaxation psychotonique, puisqu’elle induit un relâchement musculaire dont le but est de provoquer une détente de l’esprit et du mental. Dans le cadre de ces deux approches, l’autonomie du patient, ainsi que l’expression de ses ressentis, sont indispensables pour l’efficacité de toute démarche sophrologique.

Les domaines d’application

Depuis les années 1980, la sophrologie est utilisée dans quatre domaines principaux. Le premier d’entre eux concerne ce que l’on appelle couramment la « sophrologie médicale » : cette pratique devient ainsi un outil complémentaire à bon nombre de praticiens médicaux ou paramédicaux (médecins, infirmiers ou encore kinésithérapeutes, pour ne citer qu’eux). En stimulant les capacités d’adaptation des patients, les professionnels de santés - qui utilisent la sophrologie - favorisent les facultés de guérison. Le second domaine est lié au monde sportif, dans la mesure où la sophrologie constitue un complément à la préparation physique et l’accomplissement de performances : motivation, gestion du stress, mais aussi précision et confiance en soi sont autant de leviers sur lesquels la sophrologie est susceptible d’intervenir. Le troisième domaine d’application est social ; la sophrologie peut être utilisée par des intervenants sociaux, lors de l’accompagnement de personnes en difficultés: revalorisation des individus et préparation à des situations difficiles (entretiens et concours, entre autres) sont des axes de travail propres à la sophrologie. Enfin, le domaine pédagogique est également concerné par la sophrologie ; elle prend une place importante chez bon nombre de formateurs dont la spécialité est le développement personnel ; transitions professionnelles et personnelles sont le plus souvent au cœur des problématiques rencontrées par la sophrologie.

La sophrologie est donc une pratique dont l’objectif est le bien-être et l’équilibre. En complément d’une thérapie ou un accompagnement spécifique, elle apporte une valeur ajoutée non négligeable.

À propos de l'auteur

user_images/246864_fr_30778_1362.jpg

ALAIN TEMPLE

Conseiller en insertion professionnelle, je suis passionné par la lecture et l'écriture. Il en va de même pour l'actualité, le sport et la culture au sens large du terme.
  • 66

    Articles
  • 14

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 1

    Abonnements

Poursuivez la discussion!