Le signe du capricorne : caractéristiques et nuances

Concernant les natifs de l'hiver, le signe du capricorne est intéressant à analyser, d'un point de vue purement astrologique. En voici un portrait général.
19

Quelques constantes de ce signe

Le signe du  capricorne concerne les personnes dont la date de naissance est comprise entre le 22 décembre et le 20 janvier. Sa représentation est forte, puisqu’il s’agit d’un animal mythique, dont le corps est constitué d’une chèvre et d’un poisson, voire d’une corne d’abondance dans certaines illustrations. Dans bon nombre de civilisations, la chèvre se veut nourricière et symbole de richesse. Cela n’est pas sans rappeler que le capricorne est assimilé à un signe de terre, élément naturel propre aux récoltes et à la prospérité. Quant au poisson, il faut le resituer dans un contexte spécifique : évoluant dans l’eau, d’où la vie a jailli au commencement du monde, il peut également évoluer dans les profondeurs des océans. L’on se trouve donc en présence d’un signe du  zodiaque marqué par une richesse intérieure manifeste. Les trois décans du capricorne sont emblématiques de cet état de fait. Le premier d’entre eux, concernant les natifs du 22 au 31 décembre, témoigne d’une certaine forme d’humilité, de patience et d’attente raisonnée ; la lucidité est également un trait saillant d’autant plus que l’exigence d’aller au-delà des apparences est omniprésente. Le second décan, concernant les personnes nées entre le 1er et le 10 janvier, dénote une force et une volonté guidées par une détermination et une concentration sans faille. Enfin, le troisième décan, concernant les natifs du 11 au 20 janvier, se caractérise par une souplesse d’esprit et une habileté particulièrement remarquables.

Saturne : l’astre maître du capricorne

Au sein d’un thème astral de naissance, l’astre maître est celui qui caractérise le mieux un signe, d’autant plus que sa position donne de précieuses informations quant au natif d’un signe. Si le natif du capricorne possède le soleil dans son signe,  saturne est donc l’astre à considérer pour le décrire au mieux, du point de vue de ses traits de caractère prédominants. En préambule, saturne est avant tout le maître du temps et de la maturation ; il peut donc induire patience et persévérance, mais aussi froideur et intransigeance, parfois. Ainsi, pour une personne dite « capricorne », la présence de saturne au sein du signe du  bélier est souvent assimilée à une faculté de concentration très active dans le présent, avec certaines idées fixes. Dans le signe du  taureau , saturne donne une dimension pragmatique et sécurisante, non sans une certaine forme de moralisme. Au sein des  gémeaux , l’astre maître du capricorne procure exaltation, abstraction et froideur. Saturne, lorsqu’il se trouve dans le signe du  cancer , combine rêve et logique. Au sein du  lion , détermination et désir de triompher supplantent toute autre considération. En  vierge , saturne donne un sens aigu de l’analyse et de l’introversion. S’il est présent dans le signe de la  balance , pointillisme et justice sont manifestes. En ce qui concerne le  scorpion , audace et machiavélisme peuvent être à l’œuvre. Saturne en sagittaire témoigne d’un goût certain pour la compétition. Si saturne se présente en capricorne, le pouvoir de concentration s’en trouve renforcé. Dans le signe du  verseau , opportunisme et individualisme peuvent s’envisager. Enfin, en  poissons , saturne donne une touche de clairvoyance et de naïveté.

Le signe du capricorne est riche de sens. L’analyse d’un thème natal peut donner une interprétation plus personnalisée, car moins généraliste et succincte.

Sur le même sujet