L'Exquise Nouvelle : cadavre exquis pour tueur à l'andouillette.

A partir de l'été 2010, quatre-vingt auteurs - confirmés et amateurs - se succèdent pour écrire une nouvelle policière, sur un célèbre réseau social.

La pratique du « cadavre exquis  » remonte au début du XIXe siècle. A l’époque, point d’Internet mais un réseau social de proximité : celui d’artistes issus du mouvement surréaliste. Pour les plus littéraires d’entre eux, le jeu consiste à écrire une histoire à plusieurs ; chaque auteur est donc libre de faire vivre personnages et intrigues, au gré de son inspiration.

L’Exquise Nouvelle : Nouvelle formule du « cadavre exquis »

Lorsqu’ils lancent le projet de L’Exquise Nouvelle,  Maxime Gillio  (auteur de polars) et son acolyte David Boidin décident de remanier le genre. En effet, la participation de quatre-vingt auteurs – confirmés et novices – nécessite un synopsis (trame et intrigue) de départ ; c’est le gage d’une écriture aboutie et cohérente, quel que soit le niveau des participants. De plus, chaque auteur est tenu d’utiliser quatre-cent vingt caractères, au maximum…

Impossible n’est pas exquis !

Une trame imposée… Un nombre de caractères à ne pas dépasser… Le début de la fin en termes de créativité et originalité ? Que nenni ! Grâce à un excellent « coaching » des initiateurs de ce projet, chaque participant - devenu « exquis » - donne le meilleur de lui-même, tout en respectant les consignes. Tout cela avec un état d’esprit qui suscite sourires et franches rigolades. De plus, chaque participation fait l’objet d’une publication sur une page spécifique, au sein du réseau social concerné. Tout "exquis" et lecteur inconditionnel (simple abonné de la page) a donc la possibilité de commenter chaque extrait ainsi écrit, au "fil de l'eau"...

Une nouvelle originale…

Sans dévoiler le contenu de L’Exquise Nouvelle,  force est de constater que les personnages valent le détour ! Un tueur à l’andouillette… Une « profileuse » déconcertante… Un curé dont la moralité est douteuse… Une psychologue portée sur la « chose » ou encore un roi gitan ! Si l’on ajoute que la toile de fond n’est autre qu’une charcuterie, L’Exquise Nouvelle a de quoi… intriguer !

La consécration

Premier « cadavre exquis » réalisé sur un réseau social, L’Exquise Nouvelle sort des sentiers battus. Pour preuve, les éditions «  La Madolière  » publient une version "papier" de cette nouvelle, disponible à la vente à compter du 29 octobre 2011. A cette même date, une soirée de lancement a regroupé près d'une trentaine de ces auteurs atypiques; l'espace d'une soirée, Noisy-le-Grand (non loin de Paris) fut l'épicentre d'un phénomène : celui du premier "cadavre exquis" écrit sur un réseau social, devenu publication...

Les amateurs de polars et charcuterie seront donc comblés. S'ils n'ont pas connu "L'Exquise Nouvelle" dans sa version initiale (virtuelle), ils pourront se procurer un livre dont les droits d'auteurs seront intégralement versés à l'association " Ecoute ton coeur ", qui oeuvre en faveur des enfants autistes.

Sur le même sujet