Portage salarial : comment réaliser les bons choix ?

L'activité de conseil peut être réalisée par l'intermédiaire d'une entreprise de portage salarial. Encore faut-il retenir les bons critères pour réussir.

Le Principe de base

Un professionnel reconnu n’a nul besoin de créer sa propre structure pour devenir  consultant . S’il a la possibilité de travailler avec une entreprise cliente, il peut solliciter une entreprise de  portage salarial . Une fois la mission définie et le montant des honoraires journaliers négocié avec l’entreprise cliente, le consultant peut signer un  contrat de travail avec la société de portage salarial. Dans le même temps, un contrat de prestation est conclu entre la société de portage et l’entreprise cliente. La réalisation de la mission donne lieu à une facturation qui, après règlement, permet de transformer les honoraires en revenus, après les déductions suivantes : frais de gestion et charges classiques afférant à la dite rémunération.

La transparence

En consultant les sites Internet ou brochures des entreprises de portage salarial, force est de constater qu’il s’avère souvent difficile de se faire une opinion objective : un foisonnement d’informations et une communication étoffée sont autant d’éléments qui faussent la réflexion d’un futur consultant. Dans ce cadre, il convient de privilégier les sociétés de portage salarial organisant régulièrement des réunions collectives, au cours desquelles toutes les problématiques sont susceptibles d’être abordées (frais de gestion, contrats, assurance professionnelle et gestion de la rémunération, entre autres). Au-delà de cette réunion, une prise de rendez-vous individuel avec un responsable de la structure constitue le prolongement logique de cette démarche : exposer son projet et son domaine d’expertise, mais aussi lever les dernières interrogations éventuelles, sont des démarches primordiales en termes de confiance et collaboration réussie.

L’adhésion à un groupement professionnel spécifique

Les sociétés de portage salarial dites « sérieuses » sont, en général, affiliées à la Fédération Nationale du Portage Salarial (FENPS). Cet organisme a défini, pour l’ensemble des entreprises qui ont choisi d’y adhérer, des règles déontologiques et éthiques à respecter. Garanties et protection, qu’elles soient de nature juridique ou sociale, sont au cœur de la démarche de la FENPS. En outre, cette fédération professionnelle interpelle régulièrement les pouvoirs publics, afin de faire évoluer la législation en matière de portage salarial. Lorsqu’il s’agit de choisir une entreprise de portage salarial, tout futur consultant se doit donc, au préalable, de consulter la FENPS.

Une démarche réseau efficace

Un dernier critère important, parmi tant d’autres, est la possibilité offerte par une société de portage salarial de mettre en relation ses consultants (exemple : clubs thématiques). En effet, lorsqu’une mission se termine, les échanges permettent de partager les expériences professionnelles et envisager d’éventuelles opportunités. Parfois, les compétences de plusieurs consultants sont susceptibles de créer des synergies intéressantes : certaines missions nécessitent la constitution de groupes de travail pour mener à bien un projet ou une étude. En cela, une entreprise de portage se doit d’agréger les expertises issues d’horizons différents.

Sur le même sujet