Sagittaire : un signe dynamique et expansif

Neuvième signe du zodiaque, le Sagittaire est l'incarnantion d'une aventure humaine faite de joies et découvertes. En voici un aperçu.

Représentation et décans

L’image propre au signe du Sagittaire  est celle d’un  centaure , créature fantastique entre l’homme et le cheval. Le questionnement lié à cette représentation est le suivant : est-ce la tête de l’homme ou le corps du cheval qui guide cet être mythologique ? A vrai dire, deux interprétations sont possibles ; la tête symbolise l’élévation de l’esprit et de la conscience, alors que le corps est plutôt l’expression de l’instinct. Il convient donc mentionner que le Sagittaire renferme en lui ces deux attributs, sans pour autant présager que l’un supplante l’autre, en permanence. Selon le contexte, c’est l’arc et la flèche - dont est pourvu le Sagittaire - qui permettront de cerner quelle partie du corps est privilégiée : selon la direction qui est pointée (droit devant, derrière lui ou vers le ciel), cet être mythique révèle ses préférences. Ainsi, concernant les natifs du premier  décan de ce signe (nés entre le 22 novembre et le 1er décembre environ), le corps de l’homme est tourné vers l’arrière alors que le corps du cheval reste droit ; visiblement, la cible visée par la flèche se trouve derrière le sagittaire. Dans le cas présent, c’est le passé qui prend toute son importance, car il sert à avancer et envisager le futur sous un nouveau jour. Pour les natifs du second décan (nés entre le 2 décembre et le 11 décembre environ), le sagittaire court au grand galop et semble vouloir décocher plusieurs flèches, devant lui : l’appel des grands espaces et de l’aventure semble prédominants, dans ce contexte. Enfin, les natifs du troisième décan (nés entre le 12 décembre et le 21 décembre environ) sont représentés par un sagittaire immobile, dont la flèche vise ouvertement le ciel : la quête d’un idéal est ici ouvertement exprimée, avec de fortes aspirations basées sur un esprit très ouvert et des idées nobles, souvent à vocation humaniste.

Jupiter, l’astre maître du Sagittaire

La présence de  Jupiter - au sein du zodiaque - donne de précieuses informations quant à des constantes spécifiques au Sagittaire, dans la mesure où le soleil se trouve dans ce signe. En effet, outre le fait d’être l’astre maître de ce signe, Jupiter représente la capacité d’une personne à s’extérioriser et exprimer sa joie de vivre. Présent dans le signe du  Bélier , Jupiter caractérise une personne particulièrement extravertie et franche, parfois à l’excès. Dans le signe du  Taureau , l’astre maître du Sagittaire représente une volonté de trouver la sérénité, avec une forte dimension sentimentale. Lorsque Jupiter se situe dans le signe des  Gémeaux , la personne concernée est centrée sur elle-même, dans la mesure où son bien-être personnel passe avant toute autre considération, même si elle affiche sympathie et sociabilité. Dans le signe du  Cancer , ce sont les qualités sensibles, les rêves et le besoin de protection qui sont prépondérants. Jupiter croisant le signe du  Lion donne une forte aspiration à vouloir le bonheur des autres et adopter une attitude chevaleresque. En  Vierge , Jupiter se concentre sur les petits plaisirs simples de la vie quotidienne. Si Jupiter se trouve dans le signe de la  Balance , ce sont les compromis qui seront indispensables à la quête du bonheur. Dans le signe su  Scorpion , Jupiter ouvre la porte des sensations et expériences fortes, parfois anticonformistes. Lorsque Jupiter se trouve dans le signe du  Sagittaire , la joie de vivre est perçue comme une seconde nature. En  Capricorne , celle-ci est plus mesurée, car fondée sur des considérations purement réalistes. Lorsque Jupiter rejoint le signe du  Verseau , l’expansivité est liée à une faculté d’adaptation et une indépendance constantes. Enfin, dans le signe des  Poissons , Jupiter induit émotivité et sensibilité en ce qui concerne l’extériorisation d’un individu.

Le Sagittaire, outre sa représentation singulière, se caractérise par une volonté d’aller de l’avant et un désir de progression constants.

1