Pep's revient avec Ma gueule

C'est le nouveau single du chanteur de Liberta, lui qui sortira son troisième album Equilibre sauvage en mai sur AZ et est en tournée jusqu'à fin 2011.

Trois ans après son magnifique disque de platine Utopies dans le décor , l’artiste grenoblois Florian Peppuy opère un retour remarquable avec une chanson fédératrice, titrée Ma gueule .

Fraîchement dévoilée en écoute exclusive sur son site Internet, celle-ci est en passe d’être diffusée en radio et de rejoindre les sites de vente de musique en ligne. Elle y sera disponible en téléchargement légal dès le 21 février très exactement. Ma gueule constitue l’introduction de son prochain CD, Equilibre sauvage , lequel est quant à lui prévu pour le printemps sur AZ.

La scène, un moyen d’expression

Cet opus très personnel, Pep’s le défendra tout naturellement en tournée, comme il se doit, lors de concerts hauts en couleurs prévus dans la France entière jusqu’en fin d’année. Parmi les prochains rendez-vous pris, une date « majeure » y figure, celle de La Cigale à Paris le 26 mai 2011. Une aubaine pour le jeune chanteur français qui, comme à l’accoutumée, s’en empare allégrement cette année pour chanter ses nouvelles chansons qui lui ressemblent, fermement libres et hédonistes, radieuses et graves à la fois.

Celles-ci sont nées à la suite du succès considérable de son tube Liberta , au cours des deux dernières années dans plusieurs pays du monde, aussi bien au Maroc qu’en Italie et en Espagne, ou tout simplement en France, à Paris et chez lui dans le Vercors. C’est d’ailleurs dans ce lieu inspirant que le titre éternel Ma gueule a vu le jour, selon des informations recueillies sur son Facebook officiel.

Un juste équilibre sauvage

Comme le laisse entrevoir son nouveau single, les chansons de son troisième album sont une fois n’est coutume parfaitement travaillées, même si quelques-unes d’entre elles sont plus légères au niveau des paroles. Pep’s y chante la route que l’on prend seul, la force des liens du coeur, les urgences des sens, la figure immense de Nelson « Madiba » Mandela, le besoin d’ivresse ou même l’irrésistible appel de l’ailleurs.

« Tout ce dont je parle est du vécu. Ce sont des autoportraits dans les excès, dans l’amour, dans les envies », a confié le chanteur de Mélodie . « Il y a des chansons à texte et aussi des chansons qui permettent de ne pas trop penser et des chansons à l’intérieur desquelles on peut se réfugier... ». Un juste équilibre sauvage donc, tenu par le single Ma gueule , lequel d’ailleurs incite grandement à réfléchir sur le monde actuel et ses dysfonctionnements.

L’album le plus abouti de sa décennie de carrière

Dans la continuité de son second CD, Pep’s reste toujours fidèle à sa guitare acoustique qui lui va bien. Néanmoins, l’opus Equilibre sauvage ne se limite pas bien sûr à cet instrument. Son prochain disque met en outre en lumière des claviers échappés des années 60 et des guitares électriques diablement lyriques, ainsi que des batteries qui connaissent aussi bien Kingston que Detroit et Memphis.

L’artiste grenoblois rêvait d’un son authentique, de claviers anciens et de matériel d’enregistrement vintage, c’est pourquoi il s’est rendu au studio ICP à Bruxelles pour son nouvel album, dans ce lieu où Alain Bashung et Serge Gainsbourg avaient déjà donné naissance à des chansons éternelles. Du côté du mixage de l’album Equilibre sauvage , le travail réalisé par le producteur anglais Ed Buller, oeuvrant essentiellement avec des groupes australiens et britanniques comme Suede, Pulp et The Raincoats, est tout aussi intéressant.

« Je voulais aussi de la modernité dans les patterns rythmiques et c’est pourquoi j’ai fait appel à un anglais, Ed Buller, pour mixer : je voulais qu’il ne comprenne pas ma langue, qu’il la traite de manière mélodique et globale », a expliqué Pep’s. Concernant le mastering enfin, il a été assuré par le génie new-yorkais Howie Weinberg, ayant déjà collaboré avec les Beastie Boys, Nirvana, Jeff Buckley et même U2. Le temps de Liberta , remontant à 2001, serait-il déjà obsolète ?

Sur le même sujet