Zebda : album et tournée entre 2011 et 2012

Le groupe du tube Tomber la chemise opère son retour en 2011, en vue des présidentielles de 2012, avec une série de concerts suivie d'un nouveau CD engagé.
12

Après plus de huit ans d’absence, les toulousains de Zebda se rassemblent pour musicalement « faire campagne » à un an des élections présidentielles de 2012.

Selon une interview accordée à Emmanuel Marolle pour Leparisien.fr , la formation de Magyd Cherfi, clairement révoltée par la politique conduite par l’UMP et a fortiori le président de la République Nicolas Sarkozy, va donc remonter sur scène à l’automne prochain, faire une tournée française en amont de la sortie d’un cinquième opus militant, dont la sortie est prévue pour fin 2011 ou début 2012, en tout cas deux décennies après leurs débuts avec l’album L’arène des rumeurs .

Le retour politique de Zebda

Le groupe toulousain auréolé aux Victoires de la Musique en 2000, notamment pour la chanson estivale Tomber la chemise , n’a pas sorti d’album studio depuis 2002, Utopie d’occase . Mais en 2011, alors très remontés contre le modèle de société de l’UMP, Magyd Cherfi et ses complices artistiques choisissent de ressurgir sur le devant de la scène pour « briser la glace ».

A l’aide de leur prochain disque, Zebda entend bien « remettre en avant la parole de banlieue et redonner sa dignité à l’immigration », comme l’a expliqué le chanteur et leader Magyd Cherfi au quotidien Le Parisien . « L’ère Sarkozy nous a regonflés à bloc. On a clairement calé nos retrouvailles sur la présidentielle de 2012 », a-t-il exprimé dans ce même entretien avec Emmanuel Marolle. Ces propos, en particulier, témoignent de l’ampleur du retour politique de Zebda en 2011.

Le groupe de Toulouse, qui par ailleurs, même s’il ne l’a pas véritablement mentionné dans cette interview, est probablement préoccupé par l’ascension du Front National, au-delà des choix, impopulaires selon des français, de l’UMP.

Magyd Cherfi : « c’est un devoir d’aller au combat »

A l’instar des autres membres de son groupe engagé, le chanteur français, d’origine algérienne, s’élève notamment contre deux débats phares de l’UMP (ou tout au moins pour le Chef de l’Etat Nicolas Sarkozy et le secrétaire général Jean-François Copé), ceux articulés autour de l’identité nationale et la laïcité.

« Derrière cela, il y a cette conception dégueulasse que pour être français il faut être blanc », s’est indigné Magyd Cherfi, dans sa récente interview accordée au Parisien. En ce sens-là, le leader de Zebda ne se reconnaît véritablement pas dans les idées de la droite et est donc davantage en harmonie avec l’idéologie progressiste du parti de Martine Aubry.

Sur les traces du PS, qui espère être au pouvoir à l’issue des élections présidentielles de 2012 pour notamment redorer l’image de la France, Zebda, à travers une tournée fin 2011 et les chansons de son nouvel album, devrait ainsi faire la part belle aux valeurs de la France métissée, abîmée par l’UMP selon la gauche.

Un nouvel album militant... en tournée

Le cinquième CD du groupe qui avait sorti Le bruit et l’odeur en 1995 est attendu pour fin 2011, en amont des fêtes de Noël, voire début 2012, dans le courant du premier trimestre de l’année. Et bien que le contenu de ce projet discographique soit encore méconnu, Zebda y abordera très probablement les problèmes rencontrés par les jeunes dans les banlieues mais surtout y mettra en avant la richesse multiculturelle que renferment celles-ci.

La formation éclectique menée par Magyd Cherfi pourrait aussi revenir sur ces deux principaux débats controversés de l’UMP, que sont l’identité nationale et la laïcité. Au travers des nouvelles chansons de son cinquième opus, Zebda devrait pointer du doigt les injustices majeures de la France d’aujourd’hui, gouvernée par le Président de la République Nicolas Sarkozy et son premier ministre François Fillon, dont très probablement la stigmatisation des musulmans.

Les titres métissés composant le nouvel album du groupe aux influences multiples, rock, punk et reggae, seront à découvrir à l’automne, dès le mois d’octobre 2011, lors des prestations scéniques survoltées s’inscrivant dans le cadre d’une tournée française aux accents politiques. Pour ses concerts à travers la France fin 2011, Zebda promet de remouiller la chemise, alors, autant dire, le grand public aura de quoi être conquis !

Sur le même sujet