L'institut de la mobilité durable, une alliance Renault-Paristech

Créé pour promouvoir toutes les formes de mobilité durable, l'institut et son site web mobilité-durable.org partage les informations sur les transports.
26

Lancé en 2009, l'Institut de la mobilité durable se charge de promouvoir le développement de tous les moyens de transports nouveaux et durables.

Créé par Renault, fabricant d'automobiles français et l'école d'ingénieur Arts & métiers ParisTech, l'institut agit au quotidien par son site web www.mobilite-durable.org: revue de presse web, interviews des acteurs de la mobilité durable, carte interactive des bonnes pratiques, mise en avant d'articles issus d'autres sites et blogs. Avec ce site Renault souhaite aller à la rencontre des internautes intéressés par le développement durable.

Renault a donc développé un site Internet destiné à promouvoir la mobilité durable et à faire connaître ses différentes facettes: auto-partage, multi-modalité, nouveaux comportements, mobilités «douces».

Traiter l'ensemble des mobilités nouvelles

Le site a pour objectif d’offrir "un panorama complet de toutes les réflexions et initiatives à travers le monde sur la mobilité de demain". Le site se compose de rubriques d’information, comme le fil d’actualité, la revue des articles du web, ou encore des interviews d’experts (chercheurs, responsables associatifs, scientifiques, acteurs du secteur public, entrepreneurs…).

Il propose également des rubriques documentaires comme le «dossier du mois» qui approfondit une question spécifique ou encore très bientôt une rubrique "ressources documentaires", sorte de bibliographie sur la mobilité durable, que les internautes pourront contribuer à compléter. Enfin, la rubrique «Zéro-émission le mag» fait le point sur l’actualité du véhicule électrique chez Renault.

Chaque internaute est par ailleurs invité à enrichir une carte participative, le «Tour du monde des initiatives», qui vise à recenser les meilleures pratiques de mobilité durable à travers le monde.

Une base documentaire sur la mobilité

Le site constitue au fur et à mesure une base documentaire en mettant en ligne une série de rapports publiés en France et dans le monde sur le thème de la mobilité durable. L'ensemble est accessible sans aucune inscription préalable.

Une voix internationale

Afin d’élargir son audience sur la toile, www.mobilite-durable.org est décliné en version anglaise sur www.sustainable-mobility.org .

Des interviews inédites

Une rubrique consiste en la publication en ligne d'interviews de personnalités: maires, entrepreneurs, experts sont tour à tour interrogés sur leurs points de vue respectifs en matière d'avenir de la mobilité.

Une initiative participative et ouverte

L'Institut de la mobilité durable est ouvertement soutenu par l'entreprise Renault, mais tient à mettre en avant l'ensemble des mobilités innovantes et nous apporte une quantité d'information considérable sur l'évolution mondiale en termes de mobilité. Ce site fait donc lui aussi partie des récente initiatives participatives des grandes entreprises, cherchant à la fois à influencer les marchés, les comportements des clients, mais aussi en écoutant les besoins et demandes de leurs prospects.

L’Institut de la mobilité durable

En septembre 2009, Renault, la Fondation Renault et ParisTech ont décidé de fonder un Institut de la mobilité durable dès la rentrée universitaire 2009. La collaboration entre les ingénieurs de Renault, les enseignants-chercheurs et les étudiants de ParisTech a pour objectif de:

  • promouvoir des recherches relatives à la conception de systèmes de mobilité innovants, notamment basés sur les véhicules électriques;
  • former des cadres et scientifiques de haut niveau, dont les compétences et le nombre permettront de répondre aux besoins des industriels du secteur du transport et aux défis scientifiques et technologiques que soulève le développement à long terme de systèmes de transport durables.

  • «système de mobilité électrique»: pour comprendre les interactions entre la circulation en masse de véhicules électriques et les territoires, ainsi que les besoins d’infrastructures;
  • «business model»: pour préciser les modèles économiques qui garantiront le développement massif et durable de la filière électrique;
  • «vision mondiale»: pour étudier les conditions internationales du basculement du système actuel de transport automobile vers le véhicule électrique;
  • «technologies des batteries»: pour contribuer à améliorer encore cette technologie en plein progrès.
www.mobilite-durable.org

Sur le même sujet