user_images/252928_fr__dsc2569.jpg

ALEXANDRE VERGUET

Publié dans : Les articles Cuisine & Saveurs de Alexandre Verguet

L'Imagination du champagne envers et contre tout

Le public a répondu présent malgré une météo peu clémente. La capitale du champagne s'est embrasée le 14 décembre pour la 13e édition des Habits de Lumière.

«La première soirée de festivités 2012 n’a pas été arrosée qu’au champagne», commente avec le sourire Franck Leroy, le maire d’Epernay. «Les visiteurs sont tout de même venus nombreux pour le lancement, et les moins courageux ont pu participer à la seconde soirée organisée le samedi. Cette formule est vraiment un avantage pour que le public puissent pleinement profiter des animations.»

Le président du comité de l’Avenue de Champagne, Hubert de Billy, affichait également une mine réjouie pour dresser le bilan d’un long week-end festif ayant le champagne pour centre d’attraction. «Le vent et la pluie n’ont pas eu raison de l’envie de faire la fête ! Décliner les festivités sur deux jours permettra à l’avenir d’accueillir encore d’avantage d’étranger dans la cité.»

Au total, ce sont 35000 visiteurs qui ont sillonné l’Avenue de Champagne durant le 14 et le 15 décembre.

A l’heure H

Le vendredi, après le lancement en grande pompe par les officiels, à 19 heures précises, un défilé imaginaire a enchanté les grands comme les petits dans un mélange de couleurs et de styles très variés. Bouclant le cortège une diva géante, toute de rouge vêtue, accompagnée d’un tambour, trônait comme un point d’orgue. Rapidement, les cours des prestigieuses maisons de champagne ont été prises d’assaut par les dégustateurs. Ils ont pu admirer la mise en lumière des différentes façades et découvrir ou redécouvrir les saveurs du roi des vins. Entre illuminations, spectacles de rue, animations musicales, et mise en lumière de la mairie d’Epernay se transformant en atelier de peintre, une magie festive a largement profité à l’ensemble de la cité.

En raison du vent trop fort, les Luminéoles (trois grands cerfs-volants lumineux) n’ont pu être lancé que le samedi, et la totalité des effets pyrotechniques du concert de percussions de la compagnie Transe Express ont enfin pu embraser comme il convient cette édition des Habits de Lumière consacrée à l’imaginaire.

Le gagnant de MasterChef

Invité par le Syndicat Général des Vignerons et la radio Bulle FM, hors programmation officielle, le vainqueur de MasterChef 2012 a été aux fourneaux au beau milieu la cour de l’établissement défenseur du vignoble, le vendredi 14 décembre de 19 heures à 23 heures.

Ludovic Dumont, la star de la cuisine réalité, vedette populaire, demanda l’assistance de spectateurs afin de proposer ses petits plats accompagnés de Champagnes de Vignerons.

«L’accueil est formidable, et cette date de rencontre avec le public est idéale avant les fêtes,» explique-t-il. «J’ai choisi de préparer une recette festive, un filet mignon Wellington, un plat farci au foie gras, que tout le monde peut refaire chez soi en prenant un peu de temps. Travailler en public, dans une ambiance «pétillante» offre une sympathique interactivité.»

Ainsi, la cour du SGV (bien que non partenaire de la manifestation officielle de l‘Avenue de Champagne) fut de nouveau en fête pour la célébration du roi des vins. L’entrée était ouverte au public pour le plus grand bonheur de la gastronomie et des artisans du champagne. A noter que Ludovic Dumont arriva dès 16 h 30 à l’office de tourisme de la capitale du champagne pour une séance de dédicaces du livre «MasterChef saison 3», une production TF1. Une forme d’apéritif pour les visiteurs.

Les plus courageux, malgré des parapluies qui avaient souffert, ont poursuivi l’esprit de fête jusque tard dans une nuit propre à l’imagination.

À propos de l'auteur

user_images/252928_fr__dsc2569.jpg

ALEXANDRE VERGUET

Reporter depuis 1993, Alexandre VERGUET a collaboré à L'Est
  • 197

    Articles
  • 9

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!