user_images/252928_fr__dsc2569.jpg

ALEXANDRE VERGUET

Publié dans : Les articles Cuisine & Saveurs de Alexandre Verguet

Trio de salons à la gloire du champagne

Dégustations et gourmandises de terroirs. Les passionnés du roi des vins ont à présent de quoi s'en mettre plein les papilles sur trois jours à la fin avril

La fin avril est devenue un rendez-vous incontournable pour les amateurs et les professionnels du champagne grâce à trois salons de vignerons inventifs et surtout respectueux de leurs vins et terroirs. Une occasion de déguster vins clairs prometteurs, de commenter des cuvées originales, ou encore de découvrir de nouveaux habillages.

Pour la deuxième saison, ce fut au «petit dernier» d’ouvrir le bal le dimanche 21 avril 2013 au cœur de la capitale du champagne. Le premier étage du «Théâtre», le restaurant de Lieven Vercouteren, avait été investi par les membres de Terroirs et Talents.

Caricaturés

Les 16 élaborateurs avaient misé sur la carte de l’humour avec une affiche réalisée par François Schmidt. L’artiste s’était amusé à caricaturer les vignerons pour l‘affiche et le programme de l‘évènement, et ces derniers n’ont pas hésité pour la plupart à reprendre les dessins sur leur tablier, pour une personnification totale.

«Je porte un tablier avec la caricature de mon frère», souligne avec le sourire Cyrill Janisson, «car, il ne peut pas être tout le temps présent sur le stand, mais ainsi, «nous» le sommes d’une certaine manière…»

Avec Jean-Pierre Vazart et Eric Rodez, les amis se sont livrés à une petite analyse de fréquentation. «Ce qui est notable, c’est que le nombre de visiteurs est en hausse, entre 200 et 250 personnes, principalement des étrangers, ce qui nous a obligé à réviser notre anglais ! Parmi les nationalités, on peut citer des Américains, Canadiens, Australiens, des Asiatiques (Corée, Japon, Hong-Kong), des Finlandais, Norvégiens, Danois, Lituaniens, Autrichiens, Tchèques, Allemands, Suisses, Italiens ou encore Espagnols.» A noter que les Français se sont réservés pour la matinée du 22 avril qui a également connu une belle affluence.

Du côté de Terres et Vins de Champagne, le salon précurseur, tout avait commencé par un événement insolite le dimanche soir réservé aux francophones avec la découverte de la cathédrale de Reims et le palais du Tau avec une vision historique et vinicole, racontée par le professeur Demouy.

Culture et gastronomie

Le tout suivi par une savoureuse dégustations en accord mets-vins, orchestré par les vignerons et Arnaud Lallement, le chef de l’Assiette Champenoise, le prestigieux restaurateur (2 étoiles).

«La veille du salon est devenu un rendez-vous pour nos invités presse, bloggeurs et prescripteurs», confie Benoît Tarlant. «Nous aimons donner un esprit culturel tout en faisant rebondir les infos sur nos champagnes»

Le lendemain, le salon s’est donc déroulé comme à l’accoutumée dans le cadre du Castel Jeanson à Aÿ.

Au regard du bilan encore en hausse de Terres et Vins : environ 350 visiteurs, dont une grande majorité d'étrangers.

L'ensemble des œnophiles du lundi ont pu apprécier la qualité des champagnes ainsi que les superbes vins clairs de 2012 (formidable millésime !) des 21 vignerons.

Bien que certains exposants n’aient pas eu de prime abord cette analyse, à l’image de Fabrice Pouillon. «Mon emplacement en «fin» de parcours m'avais fait croire que les visiteurs étaient moins intéressés par les vins clairs, mais cela n'est pas l'avis de l’ensemble des vignerons (ceux placés avant, à l'intérieur ). En effet les visiteurs consacrent la dégustation des vins clairs à un nombre restreint de vignerons, celle-ci étant plus «difficile ».?»

Quant au final de ces trois célébrations du roi des vins, il a eu lieu à Reims au sein du restaurant Les Crayères, avec Les Artisans du Champagne.

Jérôme Dehours et Christophe Constant (l’œnologue de la maison J.-L. Vergnon au Mesnil-sur-Oger) s’étaient préparés sportivement et en toute amitié à ce rendez-vous en participant deux jours avant à la randonnée VTT de l’Avizoise, tracée à travers le vignoble de la côte des blancs.

Ce troisième salon fut majestueux, et également l’occasion pour bon nombre de passionnés étrangers de savourer une large palettes de spécificités effervescentes.

Ces évènements favorisent en outre la fréquentation touristique à un sens plus large, et certains visiteurs optent pour une immersion totale dans le vignoble en terme d‘hébergement, à l’image d’un jeune couple d’œnophiles qui avait choisi de poser leur valises à Vertus au Clos Margot, les chambres d’hôtes du vigneron Yannick Doyard, et d‘aller à la rencontre des différents restaurateurs de la région. Le propriétaire, membre des Artisans du Champagne, n’a pas manqué de faire découvrir entre autres cuvées d’exception, sa dernière nouveauté : Le Clos de l’Abbaye 2012.

Gageons que les visiteurs enthousiastes recommanderont ce trio de salons et ainsi assureront toujours d’avantage le rayonnement du champagne.

À propos de l'auteur

user_images/252928_fr__dsc2569.jpg

ALEXANDRE VERGUET

Reporter depuis 1993, Alexandre VERGUET a collaboré à L'Est
  • 197

    Articles
  • 9

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!