Christophe Freudenreich et Vinum Expo

Christophe Freudenreich est le président de l'association des exposants du salon des vins de Chouilly (Marne). Un jeune vigneron qui ose s'impliquer.
7

Située entre Colmar et Rouffach, la Maison Freudenreich Robert et Fils compte actuellement 7 hectares de vignes, qu'elle exploite de façon traditionnelle depuis plusieurs générations. Les sols sont toujours travaillés à la charrue, et l'élevage des vins se fait en fûts de bois qui sont l’orgueil de la famille depuis 1730.

La Maison située au cœur du village de Pfaffenheim était dirigée, jusqu'en 1992, par Robert Freudenreich, puis reprise par son fils Christophe, tout en gardant le même système de culture, mais en élaborant des nouveaux produits, comme le sont les vendanges tardives et les sélections de Grains Nobles.

Cette alliance précieuse de deux générations, ainsi que la passion du métier, garantissent à la clientèle une palette de produits propre à satisfaire ses exigences.

Christophe Freudenreich et la création du salon Vinum Expo

«Quand les anciens organisateurs du salon Expovins ont décidé de mettre un terme à leur implication dans l‘organisation du salon de Chouilly, je ne voulais pas en rester là. Donc j'ai téléphoné à tous les exposants pour voir ce qu'ils en pensaient, et voir si quelques personnes étaient partant pour m'aider à remettre le salon en route. Ce ne fut pas évident, mais à une poignée de vignerons on a réussi le challenge,» explique le vigneron alsacien.

Et Vinum Expo a donc vu le jour, en partie grâce à sa motivation. Aujourd'hui ils forment une petite équipe, où les rôles sont bien définis. Christophe a su déléguer. «Pour ma part, je me contente de régler les problèmes au cas par cas, et de chapoter l'équipe.»

Ce n’est pas vraiment un hasard si Christophe a voulu sauvegarder le salon marnais. Ses études au lycée viticole de la Champagne lui ont conféré un certain attachement envers la région champenoise.

«Je suis installé en tant que vigneron en Alsace depuis 1992. Expovins fut mon premier salon (mes parents n'en faisaient pas) alors que j'étais encore étudiant. Cette manifestation m'a donné l'envie de lancer une autre gamme de vins, et de les présenter moi-même à mes clients. Ainsi, je peux estimer la demande et la satisfaction des consommateurs par rapport aux produits que j'élabore.»

Actuellement Christophe Freudenreich fait 12 salons et foires par an. En ajoutant les livraisons, il est absent plus de 2 mois par an de son exploitation. «Mais comme la plupart des salons sont les week-end et jours fériés, je peux faire mon travail quand même, car mes parents assurent la vente au domaine.»

Dégustation du Freud

Le Freud est issu d'un assemblage de cépages nobles, dont les producteurs gardent précieusement le secret. Sec mais très fruité, il est conseillé en apéritif, mais peut se déguster également avec des entrées ou des charcuteries.

Autre produit remarquable, le S de chez Freud est un vin moelleux, très surprenant, élaboré à base de Sylvaner cueilli à l'extrême, et issu de raisins atteint de pourriture noble. Il s'associe remarquablement avec du foie gras, car bien que moelleux son parfum plus discret est très appréciable sans pour autant masquer le goût du plat. Il est également conseillé avec les desserts.

19 ans, l'âge de raison pour un salon

Avec cette 19e édition, le salon des vins de Chouilly a plus que jamais atteint l’âge de raison. Les vignerons attendent la visite des œnophiles, gourmets et gourmands à l’occasion du week-end de Pâques, au sein de la salle panoramique du champagne Nicolas Feuillatte à Chouilly.

Tous les vignobles représentés à Vinum Expo

Les vignerons présents à Vinum Expo sont des représentants amoureux de leurs terroirs et s’appuient sur des démarches toujours plus qualitatives. Alsace, Beaujolais, Bordeaux, Bourgogne, Charente, Jura, Languedoc-Rousillon, Provence, Savoie, Sud-Ouest, Val de Loire, Vallée du Rhône, Fermenté de Fraises (Meuse), Vins de Hongrie. Ce ne sont pas moins de 40 producteurs qui viennent au cœur de la Champagne délivrer la bonne parole de leurs meilleures cuvées.

Des produits du terroir pour combler les petits creux

Une petite faim survient entre deux dégustations ? Pas de problème ! Cinq stands sont réservés aux métiers de bouche. Il y a le choix entre les produits bretons de la maison Fayard (andouilles, terrines, saucissons, jambons et boudins), les foies gras de la ferme de la Petite Fontaine, les pâtés croûte de chez Eloy, les saveurs de l’Hérault du Mas de Clergues (huile d’olive, olives et tapenades) et les douceurs sucrées de Gérard Le Gallic (chocolats, pâtes de fruit, pains d’épices). Miam?!

Un partenariat avec le lycée viticole de la Champagne

C’est un véritable partenariat qui unit Vinum Expo et les étudiants du lycée Viticole de la Champagne d’Avize. Cette année encore, les jeunes seront partie prenante de la manifestation. Accueil, gestion du parking, aide au transport des achats des dégustateurs, gestion du stock de cave des vignerons, les étudiants seront partout.

L’histoire d’amour entre les vignerons et les amateurs de bons vins de la région ne se dément pas. Bon nombre des producteurs répondent présent depuis l’origine de la manifestation. Et plusieurs dégustateurs réservent un moment de leur week-end pascal pour une petite visite sous le regard bienveillant de Saint Vincent. Gage de fidélité, au fil des années, de solides amitiés sont nées entre vignerons et œnophiles, donnant lieu à des échanges toujours plus conviviaux, soit en Champagne, soit sur les exploitations réparties dans l’Hexagone.

Sur le même sujet