Des champagnes rosés pour les Fêtes

Noël 2010 se rapproche, il est temps de songer à parer les verres de bulles colorées. Le point sur des champagnes originaux dignes de la période des Fêtes.
5

Valérie et Vincent Delagarde sont heureux de vous faire part de la venue au monde de leur dernier né. Carton rose pour l’avis de naissance. «Nous avons lancé le 1er novembre ce champagne rosé dans l’esprit de la cuvée Brut Nouvelle Génération», explique Valérie Delagarde.

Carton rose chez les Delagarde

«15% de vin rouge pour un assemblage marqué par le pinot meunier, issu de la vendange 2006. Nous avons couplé les deux terroirs de nos vignes, à savoir les Monts de Reims et la vallée de l’Ardre. D’entrée de jeu, les dégustateurs ont été surpris par la couleur orangée dite pelure d’oignon. La puissance du pinot meunier s’exprime bien.»

Le côté vineux de cette nouvelle cuvée semble séduire le public qui est déjà charmé par un habillage élégant et discret. Le couple Delagarde peut être fier, en effet le terroir de Serzy-et-Prin permet d’assoir le corps du vin, tandis que celui des Monts de Reims permet au champagne de conserver un réel esprit de fraîcheur. Ajoutez à cela une belle longueur en bouche, ainsi qu’une persistance des arômes au nez une fois le verre vide, vous obtenez un produit des plus originaux qui pourra prendre place sur votre table pour les grands événements.

«Made in Brouillet» : le rosé Aspasie

Non loin du terroir de Serzy-et-Prin, le village de Brouillet recèle bien des cadeaux de la nature. Dans le caveau du champagne Aspasie, s’exprime la gouaille et la bonne humeur de Paul Ariston toujours prêt à faire partager son amour des vins et du travail bien fait marqué par la personnalité de la famille et d’un sous-sol peu commun.

Le rosé Aspasie est issu de la vendange 2005. Il s’agit d’un assemblage des trois cépages. «Nous l’avons élaboré en trois parties, l’une blanche, l’autre rouge, et la dernière en rosé de saignée direct», confie Paul.

Le résultat ne manque pas de plaire tout en surprenant les amateurs de champagne sortant des sentiers battus. Là aussi, la robe est pelure d’oignon. Le nez puissant, légèrement épicé et marqué par des notes de coing, présage sans flatter de la longueur en bouche. La fraise des bois s’exprime avec délice.

A Oeuilly : la cuvée Rosé Prestige Tarlant

Direction maintenant la vallée de la Marne, dans le village d’Oeuilly. Au sommet d’une côte à fort pourcentage se trouve les caves du champagne Tarlant où reposent les bouteilles de la cuvée Rosé Prestige millésime 1998.

Cette année là était l'année idéale pour vinifier un rosé avec un potentiel de garde extraordinaire. La cuvée dévoile une délicate robe couleur saumon. Le nez se montre gourmand et fruité (coing et vanille), tandis que la bouche est opulente et délicate marquée par les arômes d‘agrumes orangés, cerise et abricots frais. Il s’agit d’une assemblage 85% chardonnay, 15% pinot noir. Les raisins sont issus de trois lieux-dits : "L'Enclume", "Notre-Dame", "Four à Chaux" (calcaire et sableux). Il s’agit d’un rosé d’assemblage de vin blanc et vin rouge.

Ce champagne raffiné et fruité accompagnera les desserts (fondant aux fruits rouges) les carpaccios de caractère, des huîtres chaudes ou de délicieux fruits frais (abricot, fraise, fruits).

Sur le même sujet