Fête des Mères en cuvées rosées

Une fête des Mères pétillante de bulles roses. Voici des champagnes afin de célébrer dignement les mamans, pendant que les bambins siroteront une grenadine.
7

Une flûte de champagne rosé pour la fête des Mères, quel geste délicat ! Car, face aux orientations créatives parfois discutables de certains professeurs des écoles, ou à la naïveté exacerbée des réalisations des charmantes têtes blondes (et cela malgré tout l’amour enfantin et sincère pour leur maman), il faut bien tous les efforts d’un papa bien intentionné afin de diluer le choc artistique du traditionnel cadeau.

Tant qu’à perdre la tête autant que ce soit pour une bonne et agréable raison ! Trêve de plaisanteries douteuses (tout comme les dessous de plat en pinces à linge, et les napperons en papier dont les couleurs bavent maculant à jamais de belles nappes blanches...), passons aux cuvées étudiées pour donner un éclat particulier à la fête des Mères.

Flacon féminin

La maison Esterlin a réservé un cadeau raffiné pour cette date. La cuvée Cléo Rosé "de saignée" proposée dans un flacon à l’esthétique sobre, d’une élégance presque féminine se glisse dans un élégant écrin rond et nacré. Ce qui fait dire à certaines que le contenant du contenant (l’écrin de la bouteille) laisse déjà présager d’une remarquable surprise. Deux gages esthétiques de bon augure pour la qualité du contenu qu’est le champagne.

Ce rosé est élaboré en laissant la peau des raisins noirs colorer le jus après pressurage. Il s’agit d’un 100 % pinot meunier, provenant de trois parcelles de vieilles vignes de Mancy, un typique village champenois à proximité d’Epernay, la capitale du champagne.

Après une cuvaison de 14 heures, le pinot meunier est soutiré. La fermentation alcoolique est réalisée en fûts (pendant environ quinze jours) puis les vins sont transférés en cuves inox.

L’œil est caractérisé par un rose franc aux reflet clairs. Le nez est frais, expressif . L’impression de panier de fruits rouges s’impose. En bouche, l’attaque se révèle franche, droite. Les arômes de groseille, cassis, mûre, cerise sont enrichis par une pointe subtile de vinosité. La finale est charnue et imposante.

La forme de la bouteille de la cuvée Cléo est si particulière qu’elle exclut toute mécanisation. Remuage et dégorgement sont donc réalisés manuellement.

La maison Esterlin recommande ce rosé de saignée en accompagnement d’un carré d’agneau, un poisson grillé et un dessert acidulé aux fruits rouges.

A noter que la cuvée est éditée en quantité limitée à 2 160 exemplaires.

Robe framboise

De son côté, la marque collective "Les Champagnes de Vignerons" qui a été créée en 2001 par le syndicat général des vignerons (SGV) met en avant la pluralité des producteurs qu’elle rassemble. Leurs cuvées sont souvent les invités permanents et les complices privilégiés des belles occasions à célébrer.

A l’image de la cuvée Brut Rosé du champagne Jacques Copin. Producteur à Verneuil dans la vallée de la Marne, Depuis 1995, son fils Bruno travaille désormais un vignoble d’une superficie de 10 ha sur les communes de Verneuil, Vandières, Vincelles, Try et Dormans.

L’âge moyen des vignes entrant dans l’élaboration de la cuvée est de 25 ans. Ce champagne est un assemblage à 60 % de chardonnay, 20 % de pinot meunier, et 10 % de pinot noir.

Sa robe jus de framboise rehaussée de reflets bleutés s’avère un présage fort sympathique pour la dégustation. Le nez est agréable sur des notes de grenadine, de framboise et de petites cerises poivrées. En bouche, ce vin fait preuve d’un bel équilibre, avec une sensation tannique apportant un beau relief à l’ensemble bien-sûr marqué par les arômes de fruits rouges.

"Les Champagnes de Vignerons" rosés sont par exemple recommandés sur un dessert comme la panna cotta (crème cuite en italien, plat originaire du Piemont) à l’eau de rose, framboise et litchi.

A l’apéritif, sur un repas ou en dessert, la sensation est garantie afin de mettre encore plus de couleurs dans la vie des mamans et de leur souhaiter à nouveau une bonne fête !

Sur le même sujet