Jordi Melendo, ambassadeur du champagne

Le Catalan l'a emporté lors de la finale ibérique disputée à Barcelone. Jordi Melendo sera l'hôte du CIVC à Epernay pour la finale européenne.

Le 15 septembre à Barcelone, Jordi Melendo est sorti gagnant de la finale espagnole du concours Ambassadeurs du Champagne 2011, du CIVC (comité interprofessionnel du vin de Champagne).

«C’est une expérience incroyable, un peu comme un rajeunissement. Je n’ai eu l’impression que c’était difficile. Avant le concours, j’était déjà gagnant car la chose la plus importante pour moi est d’apprendre toujours plus sur le champagne.»

Ce sympathique journaliste et écrivain catalan a depuis longtemps tissé des liens privilégiés avec la Champagne et les producteurs en général, et la région sparnacienne en particulier, acquérant ainsi une belle maîtrise du roi des vins. A deux jours de l’épreuve, il avouait pourtant «être nerveux comme un adolescent».

Dégustations régulières

Au mois de juillet, Jordi était passé dans la région. Il avait encadré en tant que coordinateur d’un raid cycliste ralliant l’Espagne à la France, de Vilafranca del Penedès au Mesnil-sur-Oger, via des terroirs viticoles.

Plus tôt dans la saison, il avait renforcé ses connaissances œnologiques lors du salon agéen Terres et Vins de Champagne regroupant une belle palette de vignerons créatifs à l’écoute des spécificités de leurs différents terroirs.

C’est régulièrement que cet amoureux du vin effectue des déplacements afin de déguster les nouveautés et découvrir sans cesse des producteurs, cumulant les visites de caves qui le conduisent parfois vers de solides amitiés.

A propos du déroulement du concours, il faut savoir qu’après une sélection des candidats sur dossier, les trois meilleurs participent à la finale nationale. Cette épreuve consiste en un exposé oral de 30 minutes, suivi de 15 minutes de questions par les membres du jury. Les finalistes européens vont se retrouver pour la finale qui se déroule le 10 au 14 octobre à Epernay.

Les épreuves de la finale européenne sont deux épreuves orales. Les huit candidats devront préparer un exposé oral sur un thème en justifiant leurs choix pédagogiques. Ensuite viendra le temps d’animer une dégustation de trois champagnes.

La joie des amis

Dès la nouvelle connue, les réactions n’ont pas tardé dans le vignoble, à l’image de celle de Pascal Launois, le maire du Mesnil-sur-Oger. «Je suis heureux pour Jordi. J'espère que ses séjours mesnilois et les différentes rencontres, les dégustations de nos bulles ont pu lui apporter de l'aide à décrocher ce titre d'Ambassadeur du Champagne.»

Dans la vallée de la Marne, Benoît Tarlant est ravi. Le vigneron d’Oeuilly a rencontré Jordi lors de ses études, il y a quelques années maintenant. «Je n'ai jamais douté de sa première victoire en Espagne, c'est évident, tant sa passion pour le champagne, la Champagne et les Champenois est extraordinaire. Mais attention, le niveau de la finale européenne va être très relevé !»

Pour l’heure, le lauréat est naturellement tout à sa joie. «Mes félicitations à mes compagnons dans la finale, le sommelier Jean Marcos Nunes et le cuisinier Iban Mate, de grands professionnels et maintenant des amis. Merci beaucoup à tous ceux qui m’ont donné leur appui. C'est un jour très heureux dans ma vie. Me retrouver à la finale européenne à Epernay, ça sera comme pour un enfant qui va à Disneyland !», conclut Jordi Melendo.

Valoriser le travail des professionnels

Créé en 2005 par le CIVC, le Concours européen des Ambassadeurs du Champagne s’adresse aux formateurs en vins de Champagne, qu’ils soient enseignants dans des écoles hôtelières ou dans des centres de formation, sommeliers, œnologues, animateurs de clubs de dégustation, auteurs de publications sur le champagne (articles, livres, sites Internet)...

Tout candidat au concours doit exercer son activité de formation dans l’un des huit pays suivants : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas, Suisse.

Le CIVC a ainsi pour ambition de valoriser le travail des professionnels qui contribuent à faire connaître, comprendre et apprécier la diversité du roi des vins par des actions de formation auprès des prescripteurs et des consommateurs européens.

Les finalistes de chaque pays deviennent les hôtes privilégiés du CIVC pendant une semaine. Ils sont reçus dans les prestigieuses maisons de Champagne et découvrent d’avantage le talent et le savoir-faire des vignerons champenois, avant d’en découdre une nouvelle fois lors de la finale européenne.

Pour cette année, le thème retenu pour le concours est : « Trois cépages pour un terroir, l’art de l’assemblage en Champagne »

Sur le même sujet