La récréation avant Champagne en Cuisine

4 candidates du concours de cuisine organisé par les Champagnes de Vignerons, et au final 4 ambassadrices de la région. C'est toute la Champagne qui gagne !
46

Avant d’en découdre le lundi 5 décembre à coup d’ustensiles de cuisine lors de l’ultime phase du concours organisé par les Champagnes de Vignerons, les 4 finalistes venant de toute la France ont eu droit à une découverte en règle de la zone d’appellation.

Nathalie, Hélène, Sandra et Claude ont été particulièrement gâtées, une manière de leur faire oublier pendant un temps l’ambiance «coup de feu» qui allait les attendre dans les cuisines d’Arnaud Lallement à l’Assiette Champenoise.

Rencontres

«Elles sont arrivées dimanche soir en champagne», explique Sandra Cizeron, responsable communication et marketing du SGV. «Pour cette 2e édition, nous avons voulu leur offrir un séjour à la champenoise.» Une excellente manière de transformer ces 4 blogueuses en ambassadrices du roi des vins.

Lors d’un premier dîner, ces ménagères passionnées de cuisine ont pu faire connaissance avec les membres du jury, et tout particulièrement Olivier Cossy, président de la commission Communication du SGV.

Le lundi matin à Epernay, tout commença par une grande visite du syndicat des vignerons, suivie d’une présentation des terroirs viticoles en compagnie de Geoffrey Orban, d’Educavin et ambassadeur français du champagne en 2006. Ce grand commentateur du vin, à travers une dégustation des trois cépages et d’un assemblage, s’est efforcé de mettre en avant certaines caractéristiques de cuvées en provenance de secteurs spécifiques, une forme de mise en bouche gastronomique.

A l’occasion du déjeuner, c’est Benoît Tarlant qui a repris le flambeau pour souligner l’importance des accords met-vin, à travers des commentaires soulignant l’importance des efforts des vignerons.

«Je crois que l’on noter une similitude entre les blogueuses et les vignerons, c’est la passion !», souligne le producteur d’Oeuilly.

Esprit de partage

«Ces fanatiques du blog, qui passent beaucoup de temps dans leur cuisine et sur leur ordinateur afin de partager leurs saveurs personnelles, disposent d’un côté humain très intéressant, proche d’une même volonté de faire découvrir des arômes et des sensations propre aux vignerons.»

Un intérêt vécu et apprécié également par la gagnante de la première édition, la Lorraine Sandra Fantes, membre du jury du millésime 2011 de ce concours «Champagne en cuisine».

Pour sa part, Olivier Cossy a particulièrement souligné l’importance de l’association gastronomique des champagnes de la marque collective du SGV avec la gastronomie en général. «Les 4 candidates sont des femmes qui aiment les saveurs et qui tentent des alliances subtiles. Leur regard sur nos cuvées et leur interprétation revêt une grande importance. Cela devrait inciter toutes les ménagères un peu curieuses à se lancer sur leurs traces pour des repas originaux en accord avec la large palette gustative des Champagnes de Vignerons».

A noter qu’à l’issue du concours proprement dit, les finalistes ont complété leur découverte des terroirs par quelques visites de producteurs, dans la journée du mardi 6 décembre, jour de Saint-Nicolas.

Au plaisir de les revoir de nouveau en Champagne !

Sur le même sujet