Le trophée Saint-Vincent a changé de mains

Chaque année, l'Archiconfrérie Saint-Vincent rassemble les confréries des villages champenois, et depuis 2008, elle remet un trophée.

Les représentants de la confrérie d’Oger à droite du trophée Saint-Vincent, et ceux de la confrérie du Hordon de la vallée à gauche, le tout encadré par les coprésidents de l’Archiconfrérie, Evelyne Roques-Boizel et Maurice Vollereau, et le secrétaire-général Patrick Boivin : la cérémonie de transmission fut chargée d’émotions dans les locaux du champagne Vincent d’Astrée à Pierry (Marne) le 18 novembre.

Créé en 2008

Rappelons que depuis les années 1930, l’Archiconfrérie Saint-Vincent des vignerons de la Champagne regroupe l’ensemble des confréries des villages, les maisons de champagne, et tous les acteurs de la vigne et du vin. Dynamisée par la comtesse Brigitte Chandon-Moët et Michel Janisson, tous les deux des figures de la région, elle organise tous les ans un défilé de grande ampleur.

C’est en 2008 que le trophée Saint-Vincent a vu le jour. Il offre à chaque confrérie participante de mettre en valeur son patrimoine historique et culturel.

Gérard Descotes, représentant le village d’Oger avoue sa fierté d’avoir eu durant un an au sein de sa commune le précieux trophée : «Nous avons eu la possibilité de l’exposer dans un lavoir ancien, ainsi, il a pu être vu par de très nombreuses personnes au fil du temps. Si je peux donner un conseil aux memebres de la confrérie du Hordon de la Vallée, c’est de trouver une solution pour faire comme nous pour en faire profiter la population et les visiteurs. C’est aussi l’occasion de faire connaître ce superbe trophée et l’Archiconfrérie.»

Ludivine Beaufrère (Hordon de la Vallée) affichait une joie non dissimulable à l’issue de la cérémonie.

«C’est un grand honneur, et nous allons essayer de véhiculer auprès du plus grand nombre l’histoire du trophée. Notre confrérie regroupe 5 communes (Dormans, Courthiezy, Verneuil, Vincelles et Trélou-sur-Marne), et c’est sur chacune d’elle que retombe ce privilège. L’Archiconfrérie, grâce à ses actions, donne l’opportunité à toutes les confréries de se mettre en avant et d’avoir la parole, c’est très important !»

Signe de reconnaissance

Si la confrérie du Hordon de la Vallée n’a vu le jour qu’il y a 5 ans, les vignerons des 5 cités qui la compose forment un groupe de manière informelle depuis bien longtemps.

Le trophée de Saint-Vincent sculpté par Florence Enders représente les valeurs de la Champagne. Il évoque le terroir, la tradition avec son cep stylisé reposant sur la craie et surplombé d’une bulle en bronze qui peut également symboliser le soleil. Une œuvre qui se veut un signe fort de reconnaissance.

«Il est pour nous l’opportunité de mettre en valeur le patrimoine de nos confréries», expliquent les coprésidents. «C’est aussi le reconnaissance du respect des traditions et du passage de génération en génération de l’histoire des confréries.»

Il faut savoir que la commission d’attribution du trophée est composée de 5 membres minimum choisis parmi les personnalités de la presse, du monde culturel et de la profession champenoise.

Le prochain défilé de l’Archiconfrérie Saint-Vincent se déroulera à Epernay le 14 janvier 2012. Dès 9 h 30, les confréries seront accueillies pour la 5e édition du trophée. La commission écoutera les participants présenter sa confrérie, ses attributs (bâton et bannière) et son histoire. Une dégustation des vins du terroir clôturera l’entretien. A l’issue de cette présentation minutée, un trophée sera attribué en fin de matinée et remis à la confrérie ayant rassemblé le maximum d’atouts. Elle aura l’honneur de clôturer le défilé qui débutera à 15 h 15 sur l’avenue de Champagne.

90 confréries et 110 maisons de champagne participeront ornées de leurs couleurs et costumes traditionnels.

Sur le même sujet