Les clichés gourmands de Ragnar Fridriksson

C'est le plus champenois des Islandais. A force de dégustations, Ragnar Fridriksson s'est forgé une belle connaissance des terroirs du roi des vins..
41

Début novembre 2012, le photographe islandais Ragnar Fridriksson est repassé par Epernay, la capitale du champagne, afin de préparer les fiches de recettes de l’opération Habits de Saveurs.

Rappelons que la manifestation associant un grand chef à une remarquable cuvée de champagne se déroulera le 15 décembre.

Recettes en avant-première

Ce fut aussi l’occasion pour le photographe de revoir ses amis de l’association Les Etoilés de la Champagne avec lesquels il collabore régulièrement notamment pour un fantastique livre gourmand !

Durant deux jours, les créateurs de goûts se sont succédés dans les locaux de l’Ecole du Chocolat de Vincent Dallet, entourés par des saveurs de cacao.

Ragnar avait improvisé un studio photo pour mettre en valeur chaque plat. Il a réalisé de véritables mises en scène sous son objectif en prenant soin de nombreux détails.

Les flashes de Ragnar ont crépité pour donner aux plats et aux cuvées le plus de relief en vue des illustrations des recettes qui seront distribuées le jour J au public de passionnés de cuisine

Ragnar Fridriksson règle au millimètre la disposition des éléments dans la bonne humeur qui sied aux grands chefs de cuisine champenois. C’est aussi pour eux le moment de découvrir les plats concoctés par les membres de l’association. Le regard du pro est toujours curieux et gentiment critique.

«Je réalise souvent des plans plus larges que nécessaire car j’anticipe sur le format de la photo pour la mise en page», explique-t-il.

Après une série de clichés, les chefs avaient tous la curiosité de jeter un coup d’œil sur les images et de commenter le travail de Ragnar. C’était l’occasion également de goûter en avant-première des recettes à se relécher les doigts !

Au détour d’un changement de plat ou d’objectif, le dialogue s’instaure entre le professionnel de l’image et certains chefs. «La lumière ne s’invente pas», confie Ragnar, «il faut savoir doser l’éclairage pour obtenir des différences de chaleur qui rendront l’image attrayante.»

Retour aux sources

L’étape sparnacienne de l’Islandais est devenue incontournable. Elle représente aussi une sorte de retour aux sources et d’accalmie pour le photographe qui sillonne la planète pour le compte de l’association mondiale des chefs de cuisine (WACS Worldchefs). Allemagne, Autriche, Chine et Israël figurent parmi ses destinations récentes.

«Nous travaillons actuellement afin de mieux faire connaître le saumon d’Ecosse en Chine», confie l’amateur de champagne. «Lors de la signature du nouveau partenariat qui nous lie, le ministre de la culture écossais était présent. La cible de communication est le marché asiatique global à travers de grands hôtels. C’est très intéressant de pouvoir déguster et découvrir différentes variétés de fumage de saumon associées à des whiskies.»

Mais l’action de l’association mondiale se concentre aussi sur le concours «Taste of Peace», une compétition culinaire regroupant cuisiniers israéliens et palestiniens. Au .sein d’équipes mixtes, chaque participants développe des compétences et œuvre pour le symbole de la paix.

Pour découvrir le travail de Ragnar, rendez-vous le 15 décembre à Epernay, et déguster les saveurs du terroir champenois !

Sur le même sujet