Salon Terres et Vins de Champagne

La 3e édition du salon Terres et Vins de Champagne aura lieu le 18 avril au Castel Jeanson, à Aÿ, dans la Marne.

Sur l’affiche du salon, on peut lire : "1911, 2011, toujours des vignerons en révolte au nom des terroirs de Champagne".

Le clin d’œil aux manifestations marnaises du siècle dernier est manifeste. Pour autant, les vignerons présents au salon Terres et Vins n’iront pas casser des bouteilles dans les rues en signe de célébration de la révolte du temps passé... Leur révolte se place sur un plan plus figuré, et surtout plus nuancé et symbolique. "Nous croyons à notre futur et au vrai sens du champagne en liaison à la richesse de nos terroirs", explique Benoît Tarlant, vigneron à Oeuilly dans la Marne.

Goûter les vins clairs avec le public

"Entre producteurs, nous avions déjà l’habitude de déguster nos vins clairs", explique Benoît Tarlant. "Nous sommes convaincus de la différenciation des vins par rapport aux pratiques et aux terroirs, et c’est tout logiquement que nous avons décidé un jour de le montrer et de le partager avec un plus large public."

A la base, les démarches des membres du groupe de producteurs sont différentes, comme le sont leurs vignes. "Il est bon de ne pas rester seul dans son coin, et en ouvrant la dégustation à d’autres vignerons et à des amateurs éclairés, les échanges sont encore plus utiles."

D’année en année, le nombre de vignerons présents sur le salon a fluctué légèrement, néanmoins, les responsables se savent limités par la structure du Castel Jeanson. Cette année, Olivier Horiot des Riceys est un nouveau venu au sein du salon, son approche a éveillé particulièrement l’intérêt des organisateurs.

"Il y a aussi une question par rapport à l’accueil des personnes, si on ne sélectionne pas, on risque l’explosion", souligne le producteur d’Oeuilly. "Et puis il faut aussi tenir compte de la dimension didactique impliquant les vins clairs en comparatif avec une cuvée finalisée. Nous sommes donc obligés de dire "non" à certains amateurs pour que tout se déroule dans des conditions optimales."

Une dégustation non-commerciale

Les 18 producteurs ont également à cœur de valoriser les champagnes de vignerons. "Nous revendiquons un certain esprit. Tout le groupe est ancré dans un point de vue vigneron, avec la volonté d’aller toujours vers d’avantage de progrès et une forme d’excellence et de partage. L’aspect commercial est totalement absent de la manifestation. Dans notre présentation, nous ne venons pas avec des tarifs. On est vraiment pas là pour faire du business, mais bien pour présenter les vins de l’année dans toute leur belle diversité."

Bien sûr, chaque vigneron invite des membres de son réseau lors de cette dégustation originale. Il faut d’ailleurs noter qu’un croisement existe dans ce domaine, puisque par exemple des importateurs se retrouvent à travailler pour plusieurs producteurs.

Bien que le salon soit exempt d’une dimension commerciale, il constitue un rendez-vous idéal en terme de promotion à destination du public des démarches de ces producteurs "militants". Benoît Tarlant affine tout de même ce point de vue?: "C’est vrai, mais les amateurs qui viennent ont déjà une certaine ouverture d’esprit en rapport avec notre démarche. Ils disposent d’une certaine sensibilité par rapport à nos vins et le salon peut servir à finir de les convaincre. Ces "initiés" suivent notre évolution et en sont adeptes. Ils auraient du mal à revenir en arrière après avoir goûté à notre diversité", conclut le vigneron de la vallée de la Marne.

Infos pratiques sur le Salon Terres et Vins en Champagne

- Salon Terres et Vins en Champagne, 18 avril, Castel Jeanson à Aÿ. De 14 heures à 17 heures pour les amateurs inscrits. www.terresetvinsdechampagne.com

Les 18 producteurs: Olivier Horiot, Agrapart et fils, Françoise Bedel, Bérèche et fils, Francis Boulard et fille, Chartogne-Taillet, Vincent Couche, Pascal Doquet, René Geoffroy, Henri Goutorbe, Jeaunaux-Robin, Benoît Lahaye, Laherte frères, David Leclapart, Franck Pascal, Hubert Paulet, Pouillon et fils, Tarlant.

Sur le même sujet