user_images/286852_fr_230929_209.jpg

AMANDINE LAURENS

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Amandine Laurens

Autisme, Définition et Causes

Voyons ce qu'est l'autisme, quelles en sont ses causes et comment le dépister dès la naissance.

L’autisme est un des troubles les plus mystérieux de notre époque. Voici un début d’explication et quelques pistes pour identifier la maladie dès le plus jeune âge.

Une définition de l'autisme

Le terme d’autisme a été utilisé pour la première fois en 1911 par le psychiatre Eugène Bleuler. Pour lui, l’autisme est un des symptômes de la schizophrénie.

Ce n’est qu’en 1943, avec le psychiatre Léo Kanner, que l’autisme est identifié comme trouble à part entière ; c’est ce qu’il appela « autisme infantile précoce ». Pour Kanner, l’autisme est une maladie innée qui apparaît dès le début de la vie, dont les principaux symptômes sont l’incapacité à établir des interactions normales avec autrui et à répondre par des gestes adaptés aux différents stimuli de l’environnement.

A la même époque, la psychanalyse affirme que l’autisme est dû à un trouble de la relation mère-enfant. La mère est donc la cause présumée de ce trouble.

A la fin des années 1960, grâce à l’exploration du cerveau, de nouvelles hypothèses voient le jour. L’autisme est assimilé à un trouble de la perception sensorielle. L’enfant autisme est incapable de décoder les signaux de socialisation et d’y répondre convenablement. Les interactions avec le monde extérieur faisant ressurgir peur et angoisse, l’enfant évite ainsi de s’y confronter.

Les symptômes de l’autisme sont nombreux. On retrouve des rituels, des mouvements répétés, de l’angoisse, des troubles de l’attention… Mais ils ont cependant un trait identique : un trouble de la communication.

Reconnaître l'autisme dès la naissance

L’autisme touche trois fois plus de garçons que de filles. On estime à 0.0005% le taux de personnes autistes dans la population française, soit cinq enfants sur 10000 naissances.

On reconnaît un bébé autiste à plusieurs facteurs : refus de sourire, rejet du contact corporel, déficience de la perception et de l’imitation.

L’enfant autiste est donc sujet à un trouble précoce de la perception via les sens. Il présente des difficultés à associer deux activités sensorielles dans un même temps : lorsqu’il fait travailler son ouïe, sa vue est inactive, quand sa vue est activée, l’ouïe est alors désactivée…

Par ailleurs, les enfants autistes n’ont pas conscience d’états mentaux chez autrui.

Les causes de l'autisme

On considère aujourd’hui que l’autisme est dû à un dysfonctionnement cérébral. Les enfants autistes présenteraient un retard dans la maturation des lobes frontaux.

Les causes de ce dysfonctionnement cérébral seraient causées par des anomalies au niveau génétique et/ou des infections du fœtus apparues lors du développement des centres nerveux qui contrôlent la communication.

L’autisme reste encore aujourd’hui un trouble mystérieux dont les causes demeurent floues. Heureusement, la recherche avance et nous touchons du doigt un début de réponse.

À propos de l'auteur

user_images/286852_fr_230929_209.jpg

AMANDINE LAURENS

Ecrire a toujours été pour moi une vocation. C'est pourquoi
  • 9

    Articles
  • 7

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!