user_images/286852_fr_230929_209.jpg

AMANDINE LAURENS

Publié dans : Les articles Sciences & Technologies de Amandine Laurens

Reconnaître les signes du mensonge

Quelques astuces pour décrypter et reconnaître les gestes utilisés par les menteurs.

En moyenne nous mentons deux fois par jour. Petits ou gros bobards, voici comment reconnaître les signes du mensonge.

La main et les doigts

Lorsque l’on ment, notre inconscient nous pousse à poser la main (le poing ou encore seulement un doigt) devant la bouche, comme pour empêcher l’émergence du mensonge.

Lorsque vous parlez, et que votre interlocuteur fait ce geste, cela peut signifier qu’il met en doute ce que vous dites.

Un menteur qui verra naître une certaine anxiété face à la peur de ne pas être cru, va tenter de se réconforter et posant les doigts autour ou dans la bouche. Comme pour le nourrisson, le geste de succion a un effet apaisant sur le sujet. Sucer un stylo, se passer les doigts sur les lèvres, fumer, mâcher un chewing-gum font partis de ces gestes qui rassurent.

Mensonges et démangeaisons

Lorsque l’on ment, nous ressentons des démangeaisons sur le visage et le cou. Ainsi, en mentant, nous avons tendance à nous gratter furtivement sur ces zones là.

Si votre interlocuteur se gratte le cou ou le visage lorsque vous parlez, cela peut signifier qu’il n’est pas certain d’être d’accord avec vos dires.

Je ne vois rien, je n’entends rien

Afin d’éviter de regarder la personne à qui l’on ment, nous avons recours au frottement des yeux. Notre cerveau tente par ce geste de masquer l’image de la personne que l’on trompe. Les hommes et les femmes n’adoptent pas exactement le même geste : les hommes se frottent les yeux énergiquement alors que les femmes se touchent délicatement la paupière inférieure.

De la même manière, se gratter l’oreille ou se toucher le lobe de l’oreille, a pour but d’empêcher les mots mensongers d’y entrer, et cela même s’ils émanent de notre propre bouche.

Les yeux dans les yeux

Lorsque l’on ment, nos pupilles se dilatent, ce qui correspond à un état de tension. Mais attention, cela peut également signifier que vous plaisez à votre interlocuteur!

Contrairement à ce qu’affirme la croyance populaire, les menteurs n’ont pas forcément le regard fuyant. Le plus souvent, ils regardent leur interlocuteur droit dans les yeux afin de juger si celui-ci croit ce qu’ils disent ou doute.

Croiser les bras

Présenter la paume des mains est un signe de bonne foi. Ainsi, une personne parlant les bras croisés ou les mains dans ses poches, sera suspectée de mensonge.

La voix du mensonge

La voix des menteurs a tendance à s’envoler dans les aigüe ou à l’inverse à descendre dans les graves. Dans la plupart des cas, lorsque l’on ment la voix change, alors ouvrez-bien vos oreilles !

Chacun de ces signaux ne signifie par forcément que votre interlocuteur ment. Mais cumulés, ils peuvent indiquer une tromperie, alors soyez aux aguets mais pas paranos !

À propos de l'auteur

user_images/286852_fr_230929_209.jpg

AMANDINE LAURENS

Ecrire a toujours été pour moi une vocation. C'est pourquoi
  • 9

    Articles
  • 7

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!