Des techniques de prières efficaces

Il n'y a pas de progrès substantiel dans la vie sans une base pratique. Afin que s'accomplissent nos désirs, expérimentons quelques procédés spirituels.
14 Jan
48

Nous pouvons aisément mettre en application les pouvoirs du subconscient pour autant que nous ayons connaissance de ses principes et de son fonctionnement afin d'atteindre des objectifs spécifiques.

La foi et les croyances

La loi de notre esprit est une loi de foi. Cela signifie qu’il faut croire en la façon dont agit notre esprit, il faut croire dans la foi elle-même. La croyance de notre esprit est la pensée de notre esprit. Cela est peut-être si simple à comprendre qu’on ne saurait se passer si l’on a un modèle de vie à suivre. Il y a donc lieu pour nous de croire les éternelles vérités de la vie qui ne changent jamais. Qu’il nous souvienne que ce n’est pas la chose en laquelle on croit mais la croyance qui est maintenue dans notre propre esprit qui donne le résultat. Nous devons cesser de croire aux croyances fausses, aux opinions négatives, aux superstitions et aux craintes de l’humanité. Occupons donc notre esprit de concepts d’harmonie, de santé, de paix et de bonne volonté car selon une loi spirituelle citée par le spiritualiste béninois Hermancio Godson, «plus claire est ta vision, plus agréable est ton destin».

Les techniques de prières

Notre monde est un monde basé sur les lois et sur un ordre. Autrement dit, il existe des techniques et des méthodes grâce auxquelles nos prières sont exaucées. Ainsi, de la même manière qu’un ingénieur, pour construire un pont ou un moteur, a une technique et un procédé, notre esprit aussi a une technique pour gouverner, contrôler et diriger notre vie. Il y a donc lieu de comprendre que les méthodes et les techniques sont primordiales. Pour une réponse efficace à notre prière, il importe de souligner quelques techniques de prière au nombre desquelles on distingue : la technique de l’abandon, de la visualisation, du sommeil, de l’image mentale, du remerciement, la méthode affirmative, argumentative, absolue et du décret. Mais, nous n'aborderons que les trois premières techniques.

La technique de l’abandon

Cette technique consiste essentiellement à faire en sorte que le subconscient reçoive la requête que lui adresse l’esprit conscient. Ce transfert s’accomplit même dans un état de rêverie. Prenons conscience de ce que notre subconscient est l’intelligence infinie, l’infinie puissance. Pensons seulement à ce que nous voulons, sentons que, dès ce moment, notre désir fleurit. Soyons comme la petite fille qui avait un très mauvais rhume accompagné d’une angine. Elle déclara fermement à maintes reprises: «Il s’en va maintenant». Il passa en effet au bout d’environ une heure. Nous avons donc intérêt à nous servir de cette technique avec une simplicité et une naïveté complète.

La technique de la visualisation

Pour formuler une idée, le moyen le plus facile et le plus évident, c’est de la «visualiser», de la voir avec l’œil de notre esprit, avec autant d’acuité que si elle était manifestée. Toute image que nous retenons dans notre esprit est la substance même des choses que l’on espère, l’évidence des choses qu’on ne voit point. Ce que nous formons dans notre imagination est aussi réel que les parties de notre corps. L’idée et la pensée sont des réalités qui, un jour, vont apparaître dans notre monde objectif si nous restons fidèles à notre image mentale.

Ce genre de processus de penser forme des impressions dans notre esprit; à leur tour, ces impressions se manifestent dans des faits et expériences de notre vie. Ainsi, on peut s’en servir avant de prendre la parole en public. Il faut donc tranquilliser les rouages de notre esprit afin de pouvoir présenter des «images pensées» à notre subconscient. Puis, nous pouvons voir tout l’auditoire, les fauteuils occupés par des hommes et des femmes qui sont tous illuminés et inspirés par la présence d’une personne (que nous sommes) qui les émerveillera. Enfin, cet adage chinois : «Une image vaut mille mots», et cette affirmation de William James (le père de la psychologie américaine): «Le subconscient produira toute image maintenue dans le conscient et soutenue par la foi» en disent davantage sur cette technique.

La technique du sommeil

Elle consiste à entrer dans un état de somnolence où l’effort est réduit au minimum. Notre esprit conscient est alors submergé dans une grande mesure, car au moment où nous nous endormons et à l’instant où nous réveillons, le subconscient est à son degré d’activité le plus intense. Dans cet état, les pensées négatives qui tendent à neutraliser notre désir, empêchant ainsi son acceptation par le subconscient, n’existent pas.

Prenons l’exemple d’une personne qui veut se débarrasser d’une fâcheuse habitude. La présente méthode lui est recommandée. Qu’elle s’installe confortablement, d’étendre son corps et se tranquillise; qu’elle entre dans un état somnolent et ainsi, qu’elle dise paisiblement à maintes reprises comme dans une berceuse : «je suis complètement délivré de cette habitude, en moi l’harmonie et la paix de l’esprit règnent en maîtres.»

Chaque fois qu’elle répète ces mots lentement avec foi pendant cinq ou dix minutes matin et soir, leur valeur émotionnelle s’accroît. Lorsque cette personne se sent poussée à céder à sa mauvaise habitude, il lui faut répéter cette formule à haute voix. Une telle technique l’incitera ainsi à en faire accepter l’idée par le subconscient et la guérison suivra.

Sources

- «Exploiter la puissance de votre Subconscient» du docteur Joseph Murphy – Editions SAND (213 pages)

- «Secrets of Inner Power» de Roy Eugene Davis (191 pages)

Sur le même sujet