ANNE DESTHIEUX

Publié dans : Les articles Culture de Anne DESTHIEUX

Sortir à Paris au théâtre, près de Montparnasse

Deux amis à la vie dissolue peuvent-ils changer par amour ? Avec L'Importance d'être sérieux, Oscar Wilde nous invite à cette réflexion au Montparnasse

Ernest est-il sérieux ?

Algernon et Jack sont deux jeunes amis à la vie dissolue qui souhaitent se marier lorsqu'ils rencontrent deux jeunes filles délicieuses Gwendolen et Cecily. Ils se présentent tous deux sous le prénom d'Ernest ce qui inspire confiance aux demoiselles anglaises (le titre original de la pièce est The Importance of Being Earnest). Mais obtenir le mariage ne sera pas chose aisée ; ils perdront leur alter ego imaginaire qui leur sert d'excuses lorsque cela les arrange et devront faire preuve d'une certaine diplomatie pour s'attirer les grâces de Lady Bracknell, la mère de Gwendolen et tante d'Algernon... Grâce aux rires que suscite la pièce, aux répliques savoureuses d'Oscar Wilde, à l'émouvante complicité entre les acteurs, le spectateur passe un excellent moment. On se laisse transporter de l'appartement au luxe cultivé d'un célibataire londonien jusqu'au jardin d'hiver d'un vieux manoir anglais, dans une atmosphère joyeuse et vive...

L'esprit du dandy est bien là !

Quel convive agréable devait être Oscar Wilde ! Plein d'esprit, dôté d'une grande culture... Il raconte la vie mondaine au XIXè siècle qu'il connâit si bien. C'est peut-être à travers cette pièce qu'on remarque le mieux son intelligence brillante... Avec L'Importance d'être sérieuxL'Importance d'être constant – que Jean-Marie Besset (metteur en scène, auteur, traducteur...) nous fait connaître dans une nouvelle adaptation, c'est toute la légèreté, toute sa finesse d'analyse qui transparaît dans cette oeuvre. Les comédiens sont excellents et certains tout particulièrement : Arnaud Denis, Algernon, (metteur en scène des Femmes savantes au théâtre 14) est brillant, Mathilde Bisson est charmante et piquante et Claude Aufaure (Professeur d'art dramatique) est prodigieux : il interprète à merveille la redoutable Lady Bracknell et sait jouer avec toute la mesure nécessaire le placide Révérend Chasuble. Un régal !

Une équipe qui sublime le texte

Quel plaisir que d'entendre ses aphorismes de la bouche d'aussi bons interprètes "C'est terrible pour un homme de s'apercevoir qu'au lieu de mentir il disait la vérité depuis toujours.", "Dans la vie le premier devoir c'est la santé.""Toutes les filles finissent comme leur mère. C'est la tragédie des femmes. Aucun garçon ne finit comme la sienne. C'est la tragédie des hommes.". Le metteur en scène Gilbert Désveaux met très bien en valeur les qualités des comédiens, en leur accordant la liberté de jeu nécessaire, et a rendu un bel hommage à l'époque d'Oscar Wilde ; le jeu de clair-obscur avec les candélabres, la balançoire propre aux jeunes filles... Quant au scénographe, Gérard Espinosa, il enchante le public avec son décor luxueux mais minimaliste de l'époque victorienne, à l'esthétisme réjouissant...

Dans le beau cadre du théâtre Montparnasse - la salle actuelle date de 1886 -.

Durée de la pièce : 1h30

Théâtre Montparnasse, 31 rue de la Gaîté – 75014 Paris

Métro : Gaîté (ligne 13), Edgar Quinet (ligne 6), Montparnasse (lignes 4, 6, 12, 13)

Bus : Lignes 28, 48, 58, 82, 86, 89, 91, 92, 94, 95, 96

Du mardi au samedi à 20h30. Matinée :dimanche à 15h30

Prix des places: 48€ / 44€ / 32€ / 18€

Réservation et billetterie : resa@theatremontparnasse.com et 01 43 22 77 74

À propos de l'auteur

ANNE DESTHIEUX

  • 18

    Articles
  • 7

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!