Autisme: les artistes prennent la parole

Des artistes prennent la parole afin d'offrir à toutes les personnes atteintes d'autisme la reconnaissance qu'elles méritent.

L’autisme est un trouble neurobiologique d’origine génétique méconnu de nombreux professionnels et du grand public. Des renseignements sur l'autisme peuvent être trouvés parmi les articles suivants:

Francis Perrin: lutter pour faire reconnaître les bénéfices de la méthode ABA

Concerné directement par l’autisme, l’acteur Francis Perrin n’a pas hésité en 2008 à dévoiler au grand public cet aspect de sa vie privée en filmant et en diffusant lors de l’émission Envoyé spécial sur France 2 un film sur son fils Louis. Cette émission est toujours disponible sur le site de France 2: http://envoye-special.france2.fr/index-fr.php?page=reportage&id_rubrique=617

Il faut saluer cette initiative courageuse dans un pays où certains psychiatres continuent de penser, malgré les progrès de la science, que l’autisme est dû à des problèmes relationnels avec la mère!

Depuis la découverte de l’autisme de Louis, il s’investit dans une association, Pas à Pas, qui vise à promouvoir la méthode ABA, peu suivie en France et qui permet pourtant à de nombreux autistes qui ont la chance d’en bénéficier des progrès considérables. Dans ce domaine-là également, les parents d’enfants autistes font les frais de querelles de chapelles et de suffisance de certains mandarins qui n’acceptent pas de remettre en question leur savoir; rappelons pour triste mémoire que, dans une actualité très récente, des psychiatres français ont pris la parole sur une chaîne de télévision nationale pour défendre la méthode particulièrement barbare du packing (enroulement de la personne autiste dans un drap mouillé froid, afin de «lui apprendre la perception de son corps et des sensations…»).

Marc Lavoine: un engagement au long cours auprès des autistes

Marc Lavoine a croisé la route des autistes aux États-Unis. En 1996, en France, il est à l’initiative de la création du journal Papotin , un trimestriel édité par l'association culturelle Fenêtre sur la ville. L’idée est d’écrire pour et avec des personnes différentes. Depuis, il continue par sa présence et son relais médiatique discret, mais constant, de soutenir l’association et le journal. Ce dernier est également devenu une aventure radiophonique, relayée par RTL. Le journal Papotin a également un site Internet: www.lepapotin.org.

En outre, Marc Lavoine met, avec une très grande élégance, sa notoriété au profit d’une meilleure connaissance de l’autisme: parrain de l’association Autistes sans frontières , il a également signé les paroles de la chanson «Nathan», interprétée par Calogero, ayant l’autisme pour thème.

Laurent Savard: le rire salvateur

Le quotidien des parents face à l’accueil fait à l’autisme dans notre société a été brillamment mis en scène par Laurent Savard dans son spectacle «Le bal des pompiers». Père de Gabin, autiste et hyperactif, Laurent Savard s’est rapidement trouvé confronté à des écueils, à la nécessité de se battre au quotidien, à des situations absurdes que connaissent toutes les familles d’enfants diagnostiqués autistes. Ainsi qu’il le déclarait dans une interview à Bakchich , « on a été livrés à nous-mêmes, il a fallu nous-mêmes nous renseigner, démarcher et il faut se battre pour garder son enfant afin qu’il ne parte pas en hôpital de jour ou ailleurs».

De ces combats quotidiens, des maladresses et parfois même des méchancetés, il a fait un spectacle dont l'humour permet de transcender un quotidien souvent humainement difficile à supporter à cause de ce rejet des autres.

«Le Bal des Pompiers» est présenté au Splendid, à Paris les 11 et 13 décembre 2010 avant une tournée en province.

Howard Buten: une compréhension rare et sensible

Si les facettes talentueuses d’Howard Buten (connu également pour son personnage du clown Bufo) sont nombreuses, l’autisme est un thème prépondérant dans ses écrits, qu’il aborde avec une justesse de ton et de vue assez rare. Le succès connu en France par Quand j’avais 5 ans je m’ai tué en est le témoignage. Parmi ses autres écrits ayant un rapport avec la perception et l’intelligence autistique, il est possible de citer Quand est-ce qu’on arrive , M. Butterfly et, en 2006, Il y a quelqu’un là-dedans, des autismes .

S’il n’y avait qu’une chose à retenir de tous ces engagements, c’est sans doute qu’entre autiste et artiste, il n’y a qu’une lettre de différence!

Sur le même sujet