La culture mise en lumière chez Taddeï

Dans Ce soir ou jamais !, Frédéric Taddeï donne la parole aux intellectuels du lundi au jeudi soir. Mais dès la rentrée, l'émission sera raccourcie...
12

« Ce soir ou jamais ». Des jeunes gens montent un spectacle, mais au dernier moment il faut remplacer la vedette principale. Cela provoque, au sein du groupe, des révélations d'ordre sentimental... Ce film de Michel Deville réunira la belle Anna Karina et les jeunes Claude Rich et Guy Bedos. Pas moins de cinquante ans plus tard, Frédéric Taddeï utilise le même titre à l’exception, peut-être, que dans son émission présentée comme culturelle, il n’existe pas une vedette principale mais plusieurs. Ce sont ses invités. Aujourd’hui donc, « Ce soir (ou jamais !) » est une émission diffusée en direct du lundi au jeudi sur France 3 en deuxième partie de soirée. Elle est présente sur le PAF depuis septembre 2006 et est animée par un journaliste bien réputé : Frédéric Taddeï. Ce dernier a notamment officié dans « Nulle part ailleurs » sur Canal + et a remplacé Thierry Ardisson à « Paris Dernière » sur la chaîne Paris Première de 1998 à 2006.

La référence des émissions de débat

« Ce soir (ou jamais !) » présente ainsi l’actualité culturelle mais aussi politique puisque le présentateur anime des débats de fond sur tous les sujet effleurant l’actualité. L'émission consiste en divers plateaux d'invités, réunis autour de thèmes précis, de longues interviews laissant la place à la parole, aux invités et pas au présentateur, et de moments musicaux. Grâce à elle, Taddeï recevra, en 2007, le prix Philippe Caloni récompensant le meilleur intervieweur de la télévision mais aussi le prix de la meilleure émission de télévision de l’année lors du Grand Prix des médias. Parmi ses invités, Taddeï reçoit des artistes, des hommes politiques et aussi, et surtout, des intellectuels.

Et Sled intervient …

Malgré un relatif succès pour une émission culturelle à l'antenne en deuxième partie de soirée, les bouleversements à France Télévision vont avoir des répercussions sur le bébé de Frédéric Taddeï. L'arrivée de Rémy Pfimlin, intronisé par le Président de la République à la tête du groupe, va entraîner celle d'un certain Pierre Sled en tant que directeur des programmes. Ce proche de Nicolas Sarkozy annonce déjà plusieurs chambardements et les émissions de débat en sont les principales victimes. Exit l'émission « Face aux Français » de Guillaume Durand et « Semaine critique ! » de Franz-Olivier Giesbert passent à la trappe. Frédéric Taddeï apprend, lui, que « Ce soir (ou jamais ! » passera en hebdomadaire dès septembre prochain... Depuis, les langues se délient et nombreux sont ceux qui crient au scandale. Pour autant, les débats se poursuivront une fois par semaine. Alors la question mérite d'être posée... La culture et le débat ont-ils leur place à la télévision d'aujourd'hui ?

Sur le même sujet