Louboutin envahit le Festival de Cannes

Les Louboutins règnent sur le tapis rouge du Festival de Cannes. Zoom sur l'incroyable succès du créateur Christian Louboutin, l'homme aux semelles rouges.

Chaque année, pendant le Festival de Cannes, les plus grandes marques de luxe rivalisent pour habiller les stars. Cette année encore, les chaussures Louboutin envahissent le tapis rouge. De Paris à New-York, le créateur français a su imposer sa griffe éponyme dans le milieu impitoyable et saturé des marques de luxe. Gisèle Bündchen, Gwyneth Paltrow, Kim Kardashian ou encore Lady Gaga : elles les portent toutes. Christian Louboutin est l’un des plus célèbres chausseurs de luxe au monde et toutes les femmes rêvent de porter un jour les fameux escarpins à semelles rouges. Pourtant, avec un premier prix à 450 euros, acquérir une paire de Louboutin reste un luxe non accessible à toutes.

Christian Louboutin, l’homme aux semelles rouges depuis 1992

La première boutique voit le jour en 1992. Le succès de Louboutin c’est son histoire et son audace. Le jeune créateur dessine des modèles depuis l’âge de seize ans et s’est fait la main aux Folies Bergères, le fameux cabaret parisien, auprès de Charles Jourdan qui a travaillé pour Chanel et Yves Saint-Laurent. La notoriété de Louboutin repose sur les classiques de sa collection et la qualité des finitions de fabrication italienne. Il raconte que sa passion est née à l’adolescence après qu’il ait été interpelé par des panneaux dans les musées qui interdisaient le port de chaussures à talons. Cet événement l’amena à repenser la chaussure de la femme en sublimant le style de celle-ci et en lui redonnant un pouvoir de séduction absolu. En effet, un talon haut et fin allonge et affine la silhouette, améliore le port et apporte une touche de glamour non négligeable à n’importe quelle tenue.

Louboutin brise les diktats de la mode et rend la femme plus glamour

Quand Louboutin reçoit les premiers souliers qu’il a créés, il n’est pas satisfait. Il trouve que la semelle noire gâche tout. L’histoire raconte qu’il a, à cette époque, une assistante qui se met tout le temps du vernis à ongles rouge. Il lui emprunte son vernis et en recouvre les semelles des chaussures qu’il a en main. Ce rouge devient sa marque de fabrique. Il brise ainsi avec génie, le diktat des semelles noires ou grises. Louboutin est un rêveur qui retranscrit ses rêves les plus fous dans les chaussures. Il le dit lui-même, "quand on se retourne sur une femme chaussée en Louboutin, c’est la dernière chose que l’on voit d’elle."

Un rien l’inspire, il innove, crée des semelles à inclusion, utilise des couleurs, des paillettes, des plumes, des feuilles d’or, des rubans, des cristaux et toutes sortes d’autres matériaux pour embellir ses créations et en faire de petits trésors. Louboutin est intraitable sur la qualité. Le design de ses collections est réalisé à Paris mais la confection est faite en Italie avec une finition irréprochable, auprès des artisans les plus renommés. Les matières de production sont choisies méticuleusement. Plus que des chaussures, Louboutin veut faire de ses créations de petites œuvres d’art, des bijoux qui subliment le pied.

Louboutin ne fait pas de publicité et refuse le luxe au grand public

Christian Louboutin fait partie des créateurs luttant contre la démocratisation du luxe. S’il refuse de faire toute campagne de publicité, il est quand même très visible notamment grâce aux célébrités qui raffolent de la marque. Ses modèles ont été portées par de nombreuses stars : Angelina Jolie, Nicole Kidman, Beyoncé, Victoria Beckham mais aussi Catherine Deneuve et Caroline de Monaco. La marque apparait très souvent aussi dans les films ou les séries où la mode est très présente : Gossip Girl , Sex & the City, Le diable s’habille en Prada , etc.

Les femmes aiment Louboutin, elles aiment se sentir belles, élégantes, sexy, irrésistibles et féminines avec une de ses paires, qu’elles les portent avec une robe de soirée ou un simple jean. La marque atteint son apogée en 2002 lorsqu’Yves Saint-Laurent lui demande de chausser tous les mannequins de son dernier défilé. Aujourd’hui, elle s’est diversifiée et élargit sa gamme en proposant une ligne de maroquinerie fidèle aux codes de la griffe et qui allie style et haute qualité. Christian Louboutin a un œil et pouvoir de décision sur tout. Ses boutiques de Paris, Londres, New York, Los Angeles et Moscou ont toutes été décorées par ses soins et reflètent son univers. Ce sont des lieux empreints d’élégance et entièrement dédiés à la féminité.

Sur le même sujet