Nappy attitude ou pourquoi revenir à l'afro naturel et crépu

Nappy attitude, big chop, no poo : le cheveu crépu est de retour. Révolution identitaire, ce mouvement prend de l'ampleur et commence par un coup de ciseaux
12

Couper ou ne pas couper ses cheveux ? Telle est la question que se posent de plus en plus de femmes noires. Propulsé par le mouvement des nappy, ces femmes noires qui disent non au diktat du cheveu lisse et décident de retrouver leurs boucles, la grande tendance radicale du moment c'est le big chop , autrement dit une coupe très courte du cheveu. Quels sont les avantages de ce retour à l'afro ?

Un retour au naturel et une réconciliation avec soi-même

L'idée de couper ses cheveux peut faire très peur à la femme noire. Le cheveu crépu est connu pour être l'un des plus secs et fragiles mais aussi l'un des plus lents à la repousse avec une moyenne de 0,8cm par mois contre par exemple 1,5cm pour les asiatiques. On se dit qu'ils « ne vont pas repousser », qu'il va être « compliqué de s'en occuper », que c'est « difficile de les coiffer », etc. S'il est vrai que les cheveux au naturel nécessitent des soins hydratants, nourrissants et réguliers pour rester en bon santé, le big chop permet de renouer avec sa vraie nature de cheveux et de se retrouver avec soi-même. Beaucoup de femmes ne connaissent pas ou ne se souviennent pas de la texture de leur cheveux car ils ont longtemps été dénaturés par des défrisages ou cachés par des tissages. Que celles qui sont prêtes n'hésitent pas et sautent le pas. Il faut apprendre à aimer ses cheveux.

Faire des économies d'argent sur le budget cosmétiques

Le budget des femmes noires en produits cosmétiques et surtout capillaires et assez explosif et peut atteindre plusieurs centaines d'euros par mois. Les tissages bien faits avec des mèches naturelles sont très chers, il faut compter au moins 85 euros pour une postiche qui ne sera gardée que quelques semaines. Les tresses avec des mèches représentent elles aussi un gros budget, tout dépend du salon où elles sont réalisées, de la longueur, du type de mèches et du type de tresses. L'avantage du cheveux court est qu'il n'est pas très cher à entretenir. Il suffit d'un soin hydratant quotidien comme le beurre de karité , d'un peigne à coiffer spécial cheveu crépu comme le peigne en tek qui ne sera pas agressif, quand il y aura des repousses et de vos petits doigts pour démêler. Il faut prévoir des soins réparateurs et nutritifs pour les cheveux à réaliser une fois par semaine. Il existe pour cela, des recettes de masques naturels pour les cheveux très efficaces à faire chez soi. Les shampooings à répétition sont à éviter car les produits utilisés abiment le cheveu et le fragilisent. Ils peuvent être remplacés par ou alternés avec un après-shampooing avec rinçage qui en plus de laver, respecte le cheveu et facilite le démêlage.

Des cheveux en meilleur santé qui peuvent respirer

Des cheveux naturels en meilleur santé sont des cheveux que l'on laisse reposer. En plus des soins hebdomadaires, le soir, en appliquant le soin nourrissant, des petits massages circulaires effectués du bout des doigts sur les racines, permettront d'activer la circulation sanguine et de favoriser la pousse du cheveu. Face aux agressions extérieures comme la pollution, le calcaire de l'eau, le vent ou le froid, ces soins réguliers protègeront le cheveu de la casse et leur donnera meilleure allure.

Devenir membre d'une communauté

Revenir à « l'afro naturel », être nappy , c'est aussi et surtout faire partie d'une communauté. Sites, blogs et autres réseaux sociaux éclosent de pars-et-d'autres de la toile et regorge d'astuces, de conseils et d'idées originales pour prendre soin et mettre en valeur le cheveu crépu. Être nappy, c'est être fière de sa négritude et assumer sa véritable nature de cheveu. Être nappy c'est être belle même avec les cheveux courts et de ne pas avoir peur de repartir de zéro pour un meilleur départ. Coloration, techniques de démêlage, produits et accessoires capillaire, idées de coiffures et soutien moral sont autant d'éléments que l'on peut trouver au sein de cette communauté.

L'occasion d'être encore plus féminine

Enfin, le big chop ou crâne (semi) rasé et la nappy attitude sont aussi une excuse pour être encore plus féminine. Et oui, se couper les cheveux d'accord, mais pas question de ressembler à un garçon. Il faut profiter de ce nettoyage capillaire pour revisiter ou compléter sa garde-robe. Exit tenues trop larges et bonjour petites robes, vêtements colorés et près du corps. Bijoux, accessoires de cheveux et petits talons sont également à mettre en avant pour faire ressortir sa part de féminité et contraster avec la coupe courte.

Toujours pas décidée ? Pour moi, ce sera fin juillet ...

source : mycoiffure.com

Sur le même sujet