Qu'est-ce que le véritable bonheur ?

Chaque être humain cherche à être heureux sans trop savoir comment faire. Quel est le véritable bonheur ? Comment l'atteindre ?
19

De nombreuses personnes se plaignent d’être malheureux dans leur vie et voudraient trouver le bonheur sans trop savoir comment le définir, le chercher ou même l’obtenir. Le bonheur est-il le même pour tous ? Est-il si loin que l’on le pense ?

Le bonheur est personnel, propre à chacun

Tout le monde à sa définition du bonheur. Par définition sommaire, le bonheur est un « état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l’esprit et du corps d’où la souffrance, le stress, l’inquiétude et le doute sont absents. Mais si la vie est faite de bonheur et de moments heureux et de joie, elle est aussi faite de souffrances de moments difficiles. Goûter au bonheur, c’est s’exposer au malheur. On parle de « quête », de « recherche » du bonheur mais le bonheur est en nous. Il n’est pas un moment ponctuel de la vie mais un cheminement semé d’embûches, il est un ou plusieurs objectifs que l’on se fixe et que l’on tente de réaliser pour être en phase avec soi-même et se nourrir de la force obtenue pour affronter les moments durs.

Comment trouver son bonheur personnel

Pour atteindre ces objectifs personnels, il faut se concentrer sur soi, apprendre à se connaitre soi-même, découvrir qui l’on veut devenir en faisant fi des obstacles. Il faut trouver ce qui nous rend vraiment heureux, ce qui nous permettrait de nous réaliser en tant qu’individu. Il faut déterminer les directions que l’on veut prendre et se concentrer dessus en restant fidèle à soi, à ses valeurs et à ce qui est vraiment important pour soi. En y réfléchissant, il y a peu de choses réellement importantes dans la vie. Ce que nous avons, les succès et les échecs de notre vie, ne déterminent pas ce que nous sommes. Le matériel, l’argent, le pouvoir, le statut social, sont des avoirs mais ils nourrissent le doute, la peur de tout perdre et les comportements négatifs envers soi-même et autrui. Le bonheur, c’est être en phase, en paix avec soi-même et vivre sa vie sereinement sans ressentir le besoin d’écraser les autres pour l’atteindre.

Les objectifs personnels peuvent être trouvés par la méditation, la lecture de livres d’épanouissement personnels, parfois par la religion. Il faut savoir se couper momentanément du monde pour se recentrer sur soi et sur qui l’on est vraiment. Accepter son passé sans s’en alourdir pour enrichir son présent et préparer son futur en sachant que souvent rien ne se passe comme on l’avait prévu. Accepter le lâcher prise et éviter l’acharnement en gardant confiance en soi et en restant concentré sur ce qu’il y a de réellement important.

Le bonheur n’est pas toujours où on le pense

Les moments de bonheur sont parfois des petits instants de vie qui semblent anodins mais qui nous apportent sans que l’on y fasse attention, un véritable bien-être et nous permet de relativiser. Dans un monde où tout va de plus en plus vite, il faut savoir ralentir, regarder autour de soi et observer pour se rendre compte que tout n’est pas que malheur et effets de crise. L’odeur du café chaud, un dimanche en famille, une soirée entre amis, un oiseau qui chante, une musique aimée, un paysage de campagne, savoir que l’on a un toit au-dessus de sa tête et de quoi se nourrir, savoir qu’on est envie et en bonne santé, un rayon de soleil, le mouvement des feuilles d’arbres poussés par le vent dansant …

Enfin, apprendre à moins râler, à s’entourer de personnes optimistes, de vrais amis qui nous poussent vers le haut et fuirent ceux qui nous pompent de l’énergie et veulent nous voir échouer. Le chemin peut être long mais « La patience peut faire germer des pierres à condition de savoir attendre. » (proverbe africain).

Sources : wikipédia , pensée positive

Sur le même sujet