Smoothie, l'alternative au jus de fruit très tendance en France

Les météorologues prévoient un été chaud et sec. Le smoothie est la solution contre les coups de chaleur.
4

Dans les prochaines semaines, les marques de glaces et autres boissons rafraîchissantes vont se mener un rude bataille pour récolter le plus de parts de marchés en mettant l’eau à la bouche des consommateurs. Une de leurs offres très en vogue est le smoothie. Le smoothie est une boisson onctueuse créée à base de fruits et de légumes mixés, mélangés à des jus de fruits ou de la glace pilée et du yaourt. Largement adopté aux USA , on le trouve aujourd'hui partout en France. Le smoothie existe en bouteille, en brique, en barquette et sous toutes les formes: en liquide et en purée. Le smoothie s’achète aussi bien en sandwicherie qu’en supermarché et depuis quelques temps, dans des bars à smoothie. Dans un bar à smoothie, le vendeur crée une mixture en cinq minutes devant le client et selon les saveurs de son choix.

Il faut manger cinq fruits et légumes par jour.

Le smoothie doit son succès à ce concept de fruits à boire frais et 100% naturels. Avec sa texture douce et ses gouts fruités, cette boisson à consommer été comme hiver a séduit les Français qui sont de plus en plus vigilants quant à leur alimentation et leur santé. La force du smoothie est qu’il est pauvre en calories, sans additifs ni conservateurs ou sucre ajouté et propose une large gamme de saveurs pour tous les goûts: fraise, banane, cassis, mangue, passion, etc. Le smoothie séduit également par un emballage très coloré, facile à utiliser, à transporter et à conserver. Le lexique utilisé est simple et dynamique avec des slogans humoristiques. Enfin, autre avantage du smoothie, il est tellement simple qu’on peut le faire facilement chez soi.

Les marques s’arrachent le phénomène smoothie.

Si Immedia, Innocent et Michel et Augustin, des marques indépendantes sont les précurseurs du mouvement smoothie en France avec un positionnement bio, très vite, les industriels se sont aussi lancés dans le business juteux du fruit à boire. Ainsi, PepsiCo avec « Tropico » ou Andros avec « Fruit Addict » ont lancé leurs propres gammes de smoothies et les commercialisent dans les hypermarchés. Aujourd'hui 90% des marques de distributeurs se disent intéressées par la vente de smoothies. Des études évaluent le poids de la vente de smoothie en France à dix millions d’euros.

Le smoothie est une boisson nutritive, mais qui a ses limites...

Le smoothie regorge d’eau, de vitamines, de minéraux, de potassium et de fibres qu’il tire des fruits et légumes qui le constituent. Chaque saveur a ses vertus. Les fruits rouges protègent des maladies cardiovasculaires, les agrumes sont riches en vitamine C et la mangue est bénéfique pour la peau. Néanmoins, de récentes études ont montré qu’ une surconsommation de smoothie peut être néfaste.

En effet, le smoothie est riche en sucre, certes naturel, mais peut provoquer des problèmes d’hygiène bucco-dentaire. Même s’il est pauvre en calories, un excès peut aussi favoriser la prise de poids.

Les nutritionnistes recommandent donc de se limiter à un verre de smoothie par jour au petit-déjeuner ou au goûter. Il est également déconseillé de remplacer ses rations journalières de fruits et légumes par l’unique consommation de smoothie. En tant que liquide, le smoothie ne rassasie pas, il est vite digéré par l’estomac alors que des aliments solides comme les fruits à croquer nécessite une mastication et comblent la faim plus longtemps.

  • Prix d’un smoothie : entre 2 et 4 euros
  • Conservation : 8 à 12 jours au réfrigérateur

Sources

lhotellerie-restauration.fr, lexpress.fr, lajournaliste.over-blog.com, psychologies.com, .journaldunet.com, blogs.lentreprise.com

Sur le même sujet