Tous les résultats des Survivor Series 2010

Voici le résumé détaillé des matchs du dernier pay-per-view de la WWE, les Survivor Series.

Après Bragging Rights, plusieurs questions restaient en suspend. John Cena sera t’il enfin libéré du joug de la Nexus et de son leader, Wade Barrett ? L'Undertaker va t-il ressusciter une fois de plus et revenir plus fort que jamais? Qui de Kane ou d'Edge remportera la ceinture de champion du monde poids lourd?

Après le traditionnel "dark match" opposant R-Truth (vainqueur) à Zack Ryder, les choses sérieuses commencent...

Daniel Bryan vs Ted DiBiase pour le titre de champions des Etats-Unis

Le show commence très fort avec le match pour le titre de champions des Etats-Unis. Ted DiBiase arrive comme à son habitude accompagné de Maryse mais toujours sans sa précieuse ceinture...

Le match est spectaculaire. Daniel Bryan exécute un plongeon depuis la troisième corde sur Ted DiBiase S'écrasant l'épaule au passage. Quelques instants plus tard c'est au tour de DiBiase de retourner littéralement Bryan avec une corde à linge.

La chevauchée des Valkyries résonne enfin pour Daniel Bryan qui finit par vaincre son adversaire grâce à son LeBell Lock. Alors qu'il fête sa victoire, il se fait traîtreusement agresser par le Miz et son ancien rookie. Mister money in the bank sous-entend que c'est de lui que Randy Orton et Wade Barrett devrait se méfier... Parce qu'il est "Awesooommme!"

John Morrison vs Sheamus dans un match simple

Après les diverses interventions de John Morrison contre Sheamus, pour défendre Santino Marella, un combat officiel oppose les deux catcheurs.

John Morrison sort vainqueur mais tout laisse à penser que le Celtic Warrior ne laissera pas le Shaman of Sexy s'en tirer à si bon compte...

Dolph Ziggler vs Kaval pour la ceinture de champion intercontinental

En remportant la final de la deuxième saison de NXT, Kaval a obtenu le droit à un titre de la WWE. Malgré un fort potentiel, le voltigeant catcheur ne parvient pas à battre Dolph Ziggler qui garde son titre de champion intercontinental.

Le match par équipe : Rey Mysterio vs Alberto del Rio

La rivalité des deux catcheurs les mène à s'affronter une fois de plus, cette fois-ci dans un match par équipe.

Rey Mysterio, accompagné du Big Show, de MVP, de Chris Master et de Kofi Kingston, bat l'équipe d'Alberto del Rio composée de Tyler Reks, Drew McIntyre, Jack Swagger et Cody Rhodes.

A nouveau on peut voir que l'union fait la force. A la suite du combat de Ziggler contre Kaval, Jack Swagger avait proclamé qu'il était le seul dans son équipe à avoir été champion du monde. Cody Rhodes intervient alors pour se moquer de son look... Même si del Rio parvient à ramener le calme dans son équipe, ça sent le roussi pour son équipe...

La ceinture des divas dans un match handicap : Natalya vs les Laycool

ENFIN!!! Les Laycool perdent leur titre! Après s'être partagé la ceinture des divas durant plusieurs, les Laycool s'inclinent devant plus forte qu'elle.

Natalya a déjà montré a plusieurs reprises qu'elle pouvait vaincre les deux divas, mais cette fois-ci, c'est dans un match handicap qu'elle parvient à s'emparer du titre suprême en faisant subir à Michelle McCool son Sharpshooter.

Après sa victoire éclatante, Natalya est cerné par Layla et Michelle qui veulent se venger de leur rivale. C'est sans compter sur l'intervention de Beth Phoenix! La diva restée si longtemps loin des rings revient enfin et défend son amie contre ses deux pires ennemies. Rappelons la rivalité qui avait opposée Beth et les Laycool, contraignant Beth Phoenix à s'éloigner des rings. La voici de retour et avec une alliée de choix! Le Phoenix renaît de ses cendres!

Kane vs Edge pour le titre de champion du monde poids lourd

Le match tant attendu voit s'affronter le Big Red Monster à l'opportuniste ultime, Edge. Lors du précédent pay-per-view, Kane avait bien failli se faire enterrer par son frère, l'Undertaker, avant que ce dernier ne soit agressé par la Nexus puis enterrer par Kane.

A nouveau, le Big Red Monster est en déroute et Edge parvient à immobiliser Kane et le décompte de trois se fait. Malheureusement pour la superstar classée X, ses épaules aussi sont comptabilisées. Le match est jugé nul et Kane garde encore une fois son titre d'extrême justesse...

Ceinture par équipe : San­ti­no et Koz­lov vs Justin Gabriel et Heath Slater

Santino Marella et Vladimir Kozlov avaient réussi à se qualifier pour ce match en battant les Uso. Malheureusement, une fois sur le ring, ils ont moins de chance face à leurs adversaires.

Comme à leur habitude, les membres de la Nexus ne viennent jamais seuls et les deux pitres du catch ne peuvent rien faire contre le nombre. Ils sont défaits par Justin Gabriel et Heath Slater rejoints par Michael "Mike" Mc­Gil­li­cut­ty, Husky Har­ris et David Otun­ga. Les membres de la Nexus conservent leur titre.

Randy Orton vs Wade Barrett pour le titre de champion de la WWE

C'est le Main Event de la soirée avec un arbitre de choix en la personne de John Cena et un enjeu énorme. Si Orton gagne, Cena est viré de Nexus et de la WWE, si c'est Wade Barrett qui remporte le titre, Cena sera libre. Durant le PPV, R-Truth propose à Cena d'intervenir pour annuler le match mais Cena refuse.

La Nexus est éloignée des abords du ring pour éviter qu'ils n'interviennent. Le match se déroule normalement, jusqu'à ce que Wade Barrett bouscule Cena et que ce dernier l'assomme avec son point. Orton en profite pour le plaquer au sol, Cena ne peut rien faire d'autre qu'effectuer le décompte. Il hésite mais frappe finalement trois fois, marquant ainsi sa propre fin...

A la fin du show, Cena fait ses adieux à la WWE.

Mais que va t-il réellement faire dans les prochains mois? Le catcheur le plus populaire de la WWE va t’il réellement abandonner le catch? John Cena est pressenti pour jouer le rôle de superman au cinéma, peut être est-ce sa nouvelle voie. Ou bien attend-t-il de revenir plus fort telle Beth Phoenix? La question se pose également pour l'Undertaker qui fête aujourd'hui même ses 20 ans de carrière mais n'a toujours pas refait surface depuis son ensevelissement lors de Bragging Rights.

Sur le même sujet