Trouver la bonne colocation en Allemagne

Trouver la colocation de ses rêves en Allemagne peut parfois relever de l'épreuve de force. Quelques conseils pour trouver son Auberge Espagnole outre-Rhin.
46

Pour les Allemands, la colocation ( Wohngemeinschaft , abrégée WG) est à la fois une solution économique aux problèmes de logement et un véritable état d’esprit. Ce mode de logement ne s’adresse donc pas qu’aux étudiants fauchés et est plus répandu qu’en France.

Comment trouver des offres de colocations?

Il existe des sites Internet spécialisés dans les petites annonces de colocations, dont le plus célèbre est WG Gesucht . Il s’agit du plus fourni, mais aussi du plus consulté: les auteurs des annonces peuvent recevoir jusqu’à plus de cinquante réponses par jour. Deux autres sites Internet sont assez fournis et ont l’avantage d’être moins connus: Studenten WG et Easy WG .

Il existe par ailleurs, pour de nombreuses villes, des sites spécifiques, ainsi que les sites des campus universitaires qui mettent en ligne les petites annonces de leurs étudiants. Les rubriques immobilier ou petites annonces des journaux locaux sont également utiles.

Quel est le loyer moyen en colocation ?

Si vous êtes Parisien, vous serez agréablement surpris du prix des loyers, qui sont globalement moins chers qu’en France. Les villes les plus chères sont Munich, Hambourg et Francfort-sur-le-Main, avec des loyers compris entre 400 et 500 euros pour une chambre d'une vingtaine de mètres carrés. Berlin reste une capitale exceptionnellement abordable, mais la situation est en train de changer et les prix sont en constante augmentation ces dernières années.

La colocation présente l'avantage d'avoir accès à de grands appartements à prix réduits, souvent plus intéressants que des studios individuels.

Comme en France, il faut faire attention au prix du loyer sans les charges ( Kaltmiete ) et avec ( Warmmiete ). Certaines chambres proposées sont déjà meublées, il est alors précisé dans l’annonce möbliert .

Comment obtenir un rendez-vous pour visiter la colocation?

Pour prendre contact avec la personne cherchant un colocataire, deux solutions sont possibles: soit par téléphone, soit par mail. Le téléphone offre l’avantage d’une prise de contact plus informelle et plus courte, avec plus de chances de réponses, mais pose le problème de la langue, si vous ne maîtrisez pas suffisamment l’allemand. Le mail permet de prendre le temps de la rédaction et de faire corriger les erreurs linguistiques, mais vous encourrez le risque qu’il finisse à la corbeille avant même d’être lu.

Dans les grandes villes allemandes, la demande est forte et la concurrence est rude. Quel que soit le moyen de contact choisi, il s’agit de montrer sa motivation et de se mettre en valeur. La colocation étant une pratique très répandue, il est nécessaire de cibler son discours en fonction des futurs colocataires. Une colocation avec un sénior? Vous êtes une personne tranquille et prête à faire les courses. Une colocation avec de jeunes étudiants? Vous avez l’esprit de fête et aimez bien refaire le monde autour d’une bière. Les sujets sensibles, tels que les opinions politiques, la sexualité et la religion, doivent être évités autant que possible.

Une présentation et une mise en forme originales permettent de faire ressortir votre «candidature» et il ne faut pas hésiter à relancer les personnes contactées après plusieurs jours sans réponse.

Lorsqu’un rendez-vous est enfin fixé, pensez à prendre tous les papiers nécessaires pour signer le contrat si vous décidez d’emménager. Cela montre votre motivation et pourra faire la différence avec une personne intéressée mais pas encore décidée. Il est souvent demandé de fournir une copie d’un bulletin de paie ou d’un contrat de travail comme garantie, une copie des papiers d’identité ainsi qu’une copie du certificat d’affiliation à une caisse de sécurité sociale. Une caution d’un montant équivalent à deux ou trois mois de loyer est demandée et vous sera restituée à la fin de votre contrat. Le délai de préavis pour quitter l’appartement varie beaucoup suivant les contrats et il n’existe pas de règles fixes.

Depuis quelques années, à cause de l’augmentation de la demande, certains vont jusqu’à faire passer de véritables castings à leurs futurs colocataires, invitant plusieurs personnes pour un même rendez-vous et n’hésitant pas à questionner chacune à tour de rôle.

Si votre recherche n’a pas abouti, il est également possible de trouver des Zwischenmiete , c’est-à-dire des colocations pour une courte période (d’une semaine à trois mois), qui permettent d’avoir le temps de mieux connaître la ville et de prendre des contacts pour trouver la colocation idéale.

Sur le même sujet