Eden Hazard: le nouveau Zidane est... belge!

Un jeune joueur belge de 20 ans à peine suscite les convoitises des plus grands clubs européens, dont le Real Madrid, Arsenal et le Bayern Munich.
13

Eden Hazard, né à La Louvière en 1991, évolue depuis presque six ans dans le championnat français. Arrivé en 2005 au centre de formation de Lille à l'âge de 14 ans, il a tout de suite su prouver aux spécialistes du football qu'il était une perle en devenir. Lui-même fils d'un ancien footballeur belge ayant évolué en deuxième division locale et d'une mère également ancienne joueuse de haut niveau, c'est tout naturellement que le jeune Eden s'est tourné vers le football.

Élu par ses pairs joueur le plus prometteur du championnat français deux années de suite, en 2009 et 2010, il est considéré comme l'un des tous meilleurs milieux offensifs de Ligue 1.

L'arrivée dans le championnat français

Ce n'est que lors d'un tournoi amateur en Belgique que les observateurs du LOSC remarquent ce jeune joueur doté d'une belle aisance technique. Flairant la bonne occasion, ils vont immédiatement lui proposer d'intégrer le centre de formation du club. Eden Hazard accepte de relever le défi, y voyant une belle occasion de lancer sa carrière dans un grand championnat européen.

Dès lors, il va suivre le cursus normal d'un élève footballeur, alliant les entraînements aux cours particuliers. En parallèle, il est fréquemment convoqué en équipe nationale belge des moins de 17 ans, avec laquelle il participe aux Championnats d'Europe en 2007, échouant aux portes de la finale.

Les premiers pas professionnels

C'est à l'âge de 16 ans, en 2007, qu'il rentre en jeu pour la première fois en équipe première, contre Nancy. Son équipe perd ce match mais le Belge est sous le feu des projecteurs. Quelques mois plus tard, contre Auxerre, il marque son premier but sous le maillot lillois, entrant dans l'histoire du club en devenant l'un des plus jeunes footballeurs auteur d'un but en match officiel avec le LOSC, avec Kevin Mirallas, autre jeune Belge du club nordiste.

Lors de la saison 2008-2009, Hazard inscrira 4 buts et sera auteur de deux passes décisives. Après cette première saison comme joueur professionnel, il sera élu meilleur espoir du championnat de Ligue 1, consécration que le belge utilisera comme tremplin pour le futur.

L'Europa League et la dimension internationale

La saison suivante, le LOSC dispute l'Europa League et c'est l'occasion parfaite pour Eden Hazard d'éclater aux yeux du grand public. C'est chose faite au tout début de l'année 2010 quand il signe un but historique lors de la victoire de son équipe contre le club anglais de Liverpool.

Quelques semaines plus tard, il est désigné joueur du mois de mars du championnat français. À peine un mois plus tard, le grand Zidane lui-même se dit prêt à faire signer le Belge au grand Real Madrid. Le Bayern Munich ainsi que Arsenal, le club entraîné par le français Arsène Wenger, sont également sur les rangs.

À la fin de cette saison 2010-2011, il est couronné meilleur espoir de Ligue 1 pour la deuxième fois consécutive, après que son club a terminé 4e du championnat.

Durant l'année 2011, il aura également disputé son 100e match de Ligue 1 pour 15 buts inscrits.

Fréquemment appelé en sélection belge, il enchaîne les matchs au plus haut niveau et rêve de qualifier la Belgique pour l'Euro 2012, compétition conjointement organisée par la Pologne et l'Ukraine. La Belgique voit en lui le meneur de jeu qu'elle n'a plus connu depuis le retraite d'Enzo Scifo. Reste que le sélectionneur actuel, Georges Leekens, choisit parfois de se passer de son bijou, à qui il reproche un manque d'investissement tactique. Qu'importe, Hazard est appelé à devenir tôt au tard la star des Diables Rouges.

Un avenir loin de la Ligue 1

Le LOSC est aujourd'hui au plus haut dans son championnat et est parvenu à réaliser un doublé historique en remportant la Coupe de France contre le PSG. Eden Hazard, sous contrat jusqu'en 2014, continu de faire vibrer les supporters nordistes par son impressionnante habileté technique. À n'en pas douter, les dirigeants du club lillois auront toutes les peines du monde à conserver en leur sein ce petit prodige du ballon rond. D'ici-là, gageons que ce jeune Belge régalera encore longtemps les stades français de ses passements de jambes et autres dribbles époustouflants.

Le 22 Mai 2011, lors des trophées UNFP décernés sur le plateau de Canal+, le jeune Belge s'est vu décerné la récompense ultime de meilleur joueur de Ligue 1, face à des footballeurs de talent comme le Parisien Nene, le Lorientais Gameiro ou encore son coéquipier et actuel meilleur buteur du championnat, Moussa Sow.

Sur le même sujet