Adopter et élever un lapin nain

Les lapins nains entrent de plus en plus dans les foyers. Voici quelques conseils pour s'occuper de ces petites boules de poils.
400

Choisir d'élever un lapin nain est de plus en plus fréquent. Ils ont en effet la réputation d'être particulièrement adaptés aux enfants du fait de leur caractère calme et doux. Cependant, ils nécessitent des soins assez particuliers pour associer votre bonheur à leur bien-être.

Quelle race choisir?

Il y a de petites différences entre les races de lapins domestiques (nous ne parlerons pas ici des lapins d'élevage). Un lapin nain "classique" (ceux que l'on trouve le plus fréquemment dans les animaleries) a de petites oreilles droites. A deux ou trois mois, ils sont si petits qu'ils tiennent dans la paume d'une main. Ils acquièrent leur taille adulte entre six et huit mois et pèseront alors un peu moins de deux kilos. Le lapin bélier nain (dont les longues oreilles sont tombantes) est bien plus gros, pesant généralement entre trois et quatre kilos. Bien plus costauds, ils sont aussi plus calmes mais nécessitent souvent davantage de soins comme nous le verrons par la suite.

Un mâle ou une femelle?

On a tendance à croire qu'une femelle sera plus douce qu'un mâle. Cela n'est pas le cas. Le calme du lapin est lié à ses pulsions sexuelles. Moins il en a et plus sera docile. De toutes façons, les lapins vendus dans le commerce sont en grande majorité des mâles (les éleveurs gardent les femelles pour la reproduction).

Pour plusieurs raisons, il est préférable de faire stériliser son lapin. Il sera ainsi plus propre et plus calme. L'opération s'effectue chez un vétérinaire. Elle est sans danger (plus simple toutefois chez les mâles) et le lapin s'en remet très vite. En une journée, il retrouve son énergie.

La propreté

Comme pour un chat, il est assez facile d'apprendre à son lapin à faire ses besoins dans un endroit précis. S'il vit en cage, il fera de lui-même ses besoins dans un coin. S'il est en liberté, il faudra lui apprendre fermement à ne pas faire ses besoins à l'extérieur de sa cage (ou de sa caisse). Pour cela, il faut le prendre sur le fait, le gronder et lui montrer l'endroit où il doit faire. En revanche, ne le tapez pas. Le seul résultat serait qu'il aurait peur de vous, ce qui n'est pas le but recherché. Sa propreté dépendra ensuite de son lieu de vie. S'il vit en cage, il lui faut un espace suffisamment grand pour qu'il ait son coin pour dormir, son coin pour manger et ses "toilettes".

Lorsque vous le sortez de sa cage, même s'il est propre, il est probable qu'il lâchera une petite crotte par ci par là. Cela n'a rien de dramatique car il s'agit de crotte "dures", faciles à ramasser et non odorantes.

Le lapin fait en effet deux types de crottes, des dures et des molles (qui elles sentent mauvais). Ces dernières sont nécessaires à leur alimentation car elles contiennent des vitamines dont le lapin a besoin. Il les réingurgite donc. S'il ne le fait pas, c'est signe d'une alimentation mal adaptée.

L'urine de lapin a deux inconvénients. D'une part, elle est mal odorante. D'autre part, elle laisse des traces blanchâtres très difficiles à faire partir si vous ne nettoyez pas aussitôt. C'est pourquoi il est nécessaire d'apprendre la propreté à votre lapin.

Il peut arriver que votre lapin redevienne sale du jour au lendemain, cela arrive le plus souvent chez des lapins non stérilisés qui veulent marquer leur territoire. Il faut alors leur réapprendre à devenir propre et bien laver les endroits où il se serait laisser aller.

Par nature, le lapin aime la propreté. Il fait d'ailleurs sa toilette plusieurs fois par jour. C'est pourquoi il est nécessaire de changer sa cage très fréquemment (tous les deux ou trois jours maximum) sinon il risque de ne plus vouloir y faire ses besoins et cherchera un autre endroit (votre canapé, un coin du salon, etc.).

En cage ou en liberté?

Il est tout à fait possible de laisser son lapin en liberté lorsqu'il est propre. Cependant, n'oubliez pas qu'il aime ronger! Si vous ne souhaitez pas qu'il finisse en lapin rôti, il est donc nécessaire de cacher les fils électriques. Il est également friand de papier, de carton, et même parfois de bois. Ne mettez donc pas livres ou magazines à sa portée, ils finiraient en pièces!

Si vous préférez le garder en cage, il faudra tout de même le laisser sortir au moins une heure par jour afin qu'il puisse se dégourdir les pattes, courir et sauter. Le mieux est de le placer dans la même pièce que vous, il appréciera votre compagnie et n'en sera que plus heureux.

L'alimentation

Deux types d'aliments sont absolument nécessaires à votre lapin: le foin et les mélanges de graines et croquettes de légumes (on trouve tout cela en grandes surfaces). Le matin, vous lui donnerez les croquettes et de l'eau fraîche. Le foin doit être à disposition en permanence.

Il peut arriver que votre lapin ne veuille pas manger de foin (notamment chez les lapins bélier). Dans ce cas, les croquettes suffiront. Quant au dosage, il est à moduler en fonction de son appétit. En théorie, sa ration quotidienne doit durer jusqu'au soir. Cependant, si votre lapin devient obèse, c'est évidemment que vous le nourrissez trop.

Il est également possible de leur donner certains fruits et légumes frais. Ils sont particulièrement friands de carotte, pomme et autres radis ou salade. Faites tout de même attention à ne leur en donner qu'en petites quantités, de préférence le soir. Si votre lapin fait davantage de crottes "molles" que d'habitude (qu'il ne réingurgite pas), il faut alors diminuer fortement les quantités jusqu'à ce qu'il retrouve un transit normal.

Les soins vétérinares

Le soin principal est la vaccination régulière. Il existe deux vaccins, contre la myxomatose et la V.H.D. Ces vaccins sont obligatoires et doivent être mis à jour chaque année si vous habitez en ville, tous les six mois si vous êtes à la campagne ou dans un environnement riche en moustiques. Soyez vigilant sur ce point car si votre lapin attrapait l'un de ces maladies, il mourrait à coup sûr très rapidement.

L'autre soin (notamment chez les lapins bélier) concerne les dents. Les dents des lapins sont comme nos ongles, elles poussent en permanence. Normalement, les dents inférieures et supérieures s'usent mutuellement, ce qui ne nécessite aucun soin. Cependant, il peut arriver qu'elles poussent de travers. Dans ce cas, il est indispensable de lui couper les dents régulièrement (une à deux fois par mois). Cette opération peut être faite par un vétérinaire, mais vous pouvez également le faire vous-même avec une pince adéquate. Ne soyez pas effrayé, votre lapin ne souffrira pas. Au contraire, il sera bien plus à l'aise pour manger.

Lapin câlin!

Même s'ils n'aiment pas tous être portés dans les bras, les lapins adorent les caresses. Toutefois, ils ont des zones préférées et d'autres qu'ils n'apprécient pas. La tête, les oreilles et le cou ont leur préférence alors qu'ils détestent qu'on leur touche les pattes ou le ventre.

Sachez aussi que la meilleur façon de tenir un lapin est de le prendre d'une main sous les aisselles et de l'autre sous le postérieur (et non pas par les oreilles...).

Si vous le caressez bien, il réclamera de plus en plus de câlins, ce qui ne devrait pas vous déplaire tant son poil est doux.

Jeu et bien être

Un lapin n'est ni un chien ni un chat. Inutile d'essayer de lui faire jouer à la baballe. Son jeu consiste essentiellement à se promener un peu partout. C'est pourquoi il est indispensable de le sortir régulièrement. Il aime sauter, courir et sauter.

Le saut et la course sont d'ailleurs des signes de bonheur. Si votre lapin fait des sauts sur place (souvent en se retournant) ou qu'il court en zig-zag, c'est qu'il est heureux.

Langage du lapin

Le lapin n'émet pas de sons sauf quand il est très énervé (il émet alors une sorte de ronflement sourd) ou quand il éprouve une grande douleur (cris stridents). Il s'exprime donc principalement de façon corporelle.

S'il vous tape avec sa tête, c'est parce qu'il veut des caresses.

S'il tape de la patte, c'est soit qu'il réclame de l'attention, soit qu'il a peur de quelque chose (souvent d'un bruit inhabituel).

S'il frotte ses dents les unes contre les autres, c'est qu'il se sent bien.

La position des paupières est aussi un indicateur. S'il a les yeux mi-clos, c'est un signe de bien-être et de calme. S'il a les yeux écarquillés, c'est qu'il a peur de quelque chose.

Cohabitation avec un autre animal

Le lapin n'a pas besoin de compagnon, il a juste besoin de votre attention. D'ailleurs il ne s'entend pas avec tous les animaux. Deux lapins ensemble peuvent facilement entrer en conflit, même s'ils ont été élevés ensemble, pour des questions de territoire. Il cohabitera plus facilement avec un cochon d'Inde car ils ont le même rythme de vie, d'autant que le cochon d'Inde a une nature "câline" qui plaira au lapin.

Il est aussi possible de faire cohabiter un lapin avec un chat ou un chien à partir du moment où ils ont élevés ensemble. Vous serez d'ailleurs surpris de constater que le lapin est d'ailleurs dominant dans ce type de relation! C'est que, derrière ses allures de peluche, le lapin a un caractère bien trempé!

Ce qu'il faut encore savoir

Un lapin n'est pas un jouet. C'est un animal fragile qui nécessite une attention quotidienne. Il est impensable de le laisser seul ne serait-ce que 48 heures. Vous devrez donc l'emmenez en vacances avec vous ou, au pire, le confier à quelqu'un de confiance qui connait au minimum ses besoins. C'est aussi un animal aussi rancunier que reconnaissant. Si vous vous occupez bien de lui, il sera adorable. Dans le cas contraire, il risque de tout faire pour vous contrarier!

Sur le même sujet