Auteur BD : Comment se former aux métiers du 9e art

Ecoles spécialisées, cours privées ou parcours universitaires ? Quelles voies choisir pour s'assurer des compétences capables d'ouvrir les portes du 9e art?
51

Dans le contexte tendu que dénoncent beaucoup d'auteurs du 9e art qui vivent parfois très peu ou très mal d'un travail qui ressemblent souvent à un saccerdoce, faut-il, pour optimiser ses chances de réussites, se former très tôt en empruntant des cursus spécialisés ? Quelles écoles existent-il en France et comment ne pas se restreindre dans sa formation pour élargir le plus possible son champ de compétences face à un marché qui peine à offrir des débouchés stables aux vocations qu'il inspire ?

Si depuis toujours l'évocation des métiers dits "artistiques" fait frémir (quoi de plus normal ?) les parents d'adolescents crayonneux à la mèche hirsute, la bande dessinée ne fait, quant à elle, rien pour rassurer le paterfamilias qui rêve pour sa progéniture de lendemains qui chantent !

Plusieurs voies post-baccalauréat sont possibles : les univeristés d'arts (Beaux Arts ou Arts déco), les écoles tournées vers les nouveaux médias (jeux vidéo, cinéma, créations numériques, médias interactifs, animations,...) ou encore les écoles dédiées entièrement à la bande dessinée. Voici dans un premier temps les cinq principales écoles qui proposent les formations spécifiques aux métiers de la bande dessinée.

Les formations 100% bande dessinée

Vous cherchez une formation essentiellement orientée vers la bande dessinée ? Alors autant ne faire que ça. Si vous optez pour ces formations entièrement dédiées au 9e art, sachez qu'il existe en France cinq écoles incontournables. Elles proposent des formations qualifiantes et certaines des diplômes homologués. Seul inconvénient : les frais de scolarité souvent élevés. Sachant que vous mettrez parfois plusieurs années avant de gagner l'équivalent du coût de vos études, le chemin pourrait être long avant de "rentabiliser" votre formation. Retrouvez ci-dessous les formations et les conditions d'amissions de chacun de ces établissements.

L'ecole Arc en Ciel - Jean Trubert à Paris

Quelles formations : L' Ecole Arc en Ciel - Jean Trubert en région parisienne (Antony 92), propose un diplôme de niveau III préparant au métier de la BD remis dans le cadre d'un enseignement privé reconnu et validé par l'état (voir les conditions de certification professionnelle de dessinateur de bande dessinée avec deux options possibles : "illustrateur" ou "bande dessinée").

Conditions d'admission et tarifs : vous devrez être âgé au minimum de 18 ans (par contre pas de limite d'âge) mais aucun diplôme ne sera requis pour soumettre votre candidature à la validation du jury. Le point faible : les tarifs de la formation de 4900 € par an sur 3 ans auxquels s'ajoute les frais d'inscription de 295 €. La facture peut, pour certains, être prise en charge en partie dans le cadre d'un projet personnel de réorientation ou de reclassement professionnel (le CIF) pour tout salarié en CDD ou CDI. Renseignez-vous auprès de votre employeur.

L'Iconograf à Strasbourg

Quelles formations : L'iconograf à Strasbourg délivre, en atelier ou à distance via le net, un certificat de formation à l’image narrative. L'établissement alsacien, qui dispose aussi d'un site parisien, propose une formation sur deux années (une année supplémentaire de « mise à niveau » peut aussi être envisagée) au sein de ses ateliers.

Les conditions d'admission et les tarifs : relativement souples, il vous faudra avoir au minimum 16 ans pour pouvoir soumettre votre dossier de candidature (disponible en ligne) et cela sans conditions de diplôme. Les prix de la formation s'échellonent de 3500 à 4400€ selon l’année et le cursus choisi.

L'EESI d'Angoulême

Quelles formations : L’EESI (École Européenne supérieure de l’image sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication) propose sur ses deux sites entre Angoulême et l’Université de Poitiers trois crusus complémentaires. Vous pourrez choisir entre le DNAP (diplôme national d’arts plastiques - durée 3 ans) mention bande dessinée, le DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique - durée 5 ans) ou le Master recherche art et littérature option bande dessinée (durée 2 ans).

Les conditions d'admission et tarifs : pour le DNAP et DNSEP, il vous faudra être titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent, aucune limite d’âge n’est posée. Les candidats à l'inscription devront présenter un dossier de candidature et valider le concours d’entrée. Ces formations ouvrent ainsi la voie au Diplôme nationale d’art plastique mention bande dessinée (BAC +3). L’EESI propose aux plus motivés un Master recherche en Bande-dessinée (niveau Bac +5) et un Doctorat en BD (niveau Bac+8) pour lesquels la sélection se fait en juillet sur dossier et entretien. Tarif de base : 560 € de frais d'inscription pour le DNAP et le DNSEP (l'année de scolarité étant gratuite).

L'école Emile Cohl à Lyon

Quelles formations : L’ Ecole Emile-Cohl , établissement privé, dispense à Lyon des cours préparant aux métiers de l’image (infographie, multimédia, dessin animé, illustration et BD). Les formations dispensées sont homologuées par l’état au niveau II (Bac+4). En parallèle des formations qualifiantes, l’école propose aussi des stages, des cours à distance ou encore le VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) de dessinateur-concepteur (illustration, BD, infographie, ou dessin animé).

Conditions d’admission et tarifs : être titulaire du baccalauréat, proposer un dossier artistique et valider un entretien oral. Les tarifs de l'année de scolarité s'échelonnent de 8000€ (la 1ère année) jusqu'à 8900€ (la 4e et dernière année) pour le diplôme de Dessinateur concepteur (certifié niveau II) option bande dessinée, ce qui peut représenter un coût ridhibitoire pour certains candidats. Les inscriptions ou demandes de renseignement peuvent se faire en ligne directement sur le site de l’Ecole .

L'école Pivaut à Nantes

Quelles formations : L’Ecole Pivaut , à Nantes, qui prépare aux métiers de l’architecture, du cinéma, du design, propose aussi un diplôme qualifiant au métier de la bande dessinée (dessinateur BD, illustrateur, scénariste, coloriste). Il est possible de suivre une année de préparation appelé « Prépa dessin narratif » avant d’engager le cursus qualifiant.

Les conditions d’admission et tarifs : il vous faudra être titulaire du Bac ou justifier du niveau baccalauréat, de présenter un dossier de candidature et une lettre de motivation que vous aurez à défendre lors d'un entretien avec un responsable des admissions. Les tarifs peuvent s'échelonner entre 3200 à 3580 € l’année en fonction du cursus choisi.

D'autres voies possibles ?

Mais comme les places sont chères au propre comme au figuré, si vous vous retrouvez au banc de ces formations qui jouent la carte de la spécificité, ne bullez pas plus longtemps, il existe des chemins de traverse pour affuter vos crayons. Découvrez ces itinéraires bis dans la suite de ce dossier ...

En savoir plus :

La suite de cet article " Les formations alternatives aux métiers du 9e art".

Découvrez à la suite d'un article de Télérama, le point de vue de quelques grands auteurs de BD qui reviennent sur leur formation aux métiers de la BD ou leur parcours d'autodidacte.

Dossier : Auteur de bande dessinée : du rêve à la réalité.

1ère Partie : A uteur de BD, un statut flou

2è Partie : m alentendus ou dialogues de sourds ?

3è Partie : Contrat et statut : les réponses d'un avocat spécialisé

4è Partie : suite et fin de réponses de L'avocat spécialisé en CPI

5è Partie : 1ere partie : Page actuelle, 2nd partie : Les formations alternatives , dernière partie : les formations universitaires, à distance ou à l'étranger

6è Partie : Les associations d'auteurs BD

7è Partie : Regard d'auteur

8è Partie : Regard d'éditeur

9è Partie : L'horizon des métiers du 9e art

Sur le même sujet