Choisir et négocier son crédit auto: les points à ne pas négliger

La crise touche aussi votre budget auto. Voici comment faire baisser le prix de votre prêt pour décrocher le meilleur taux et les meilleurs conditions

L’achat d’une automobile est toujours un moment délicat. Souvent le consommateur pense, avec à propos, à se faire conseiller sur l’aspect technique de son achat par un professionnel. Et comme de très nombreux automobilistes, qui ne peuvent financer leur acquisition « contents », trop peu pensent à se faire conseiller au moment de choisir leur crédit automobile.

Et pourtant aujourd’hui avec le choix très large des financements spécifiques adaptés à l’automobile (crédit dédié ou affecté), il est judicieux de savoir choisir et bien négocier le crédit en fonction de votre budget et de vos besoins.

Lisez les petites lignes

En voyant certaines publicités ou tout simplement en recevant des courriers chez vous, vous pourriez être tenté de souscrire tout de suite à l'offre qui semble la meilleure ou directement à celle faite par votre concessionnaire. Les stratégies marketing des organismes de prêts sont d'une efficacité redoutable : brochure de belle qualité, photo alléchantes et taux très bas écrit en gros et en gras sur le dépliant.

Mais avant de céder à la tentation lisez attentivement le contrat d’engagement. Voici quelques éléments pour vous aider à mieux lire entre les lignes. Les conditions réelles pour obtenir un crédit sont toujours inscrites quelque part sur le document. Mais bien souvent en tout petit, en bas de la page ou de l'annonce que vous lisez. Ce sont les mentions obligatoires (imposées par la loi) qui indiquent les conditions et les frais réels pour obtenir le crédit.

Les assurances, les conditions de durée ou de montant minimum obligatoire mentionnés entre deux paragraphes (au coeur d'un contrat de plus de 6 pages parfois) écrits en caractères minuscules, peuvent en cas de sinistre, de vol du véhicule ou de problème de remboursement se retourner contre vous. Soyez attentif, premier conseil : lisez tout très patiemment.

L'apport initial : comment inclure cet élément dans vos négociations ?

Vous souscrivez un prêt, c'est bien. Vous avez un apport, c'est mieux. Le banquier est un commerçant comme les autres et souvent les candidats au prêt oublient qu'à ce tire il est possible de négocier le "produit" proposé.

N'hésitez pas, plus votre apport sera élevé plus vous pouvez négocier le taux d'emprunt (TEG) à la baisse. Si votre apport est conséquent (à partir de 25% du prix de votre achat) n'hésitez pas à demander une remise conséquente sur les frais de dossier, si ce n'est purement et simplement la supression de cette dépense.

Si vous sollicitez plusieurs organismes de prêts faites votre demande en indiquant toujours le même apport, sinon la comparaison sera faussée.

TEG ou Taux nominal : lequel prendre en compte pour bien choisir?

Le Taux Effectif Global , en raccourci le TEG, est le taux dont vous devez tenir compte en priorité lors de votre choix (cela vaut pour tous les types d'emprunts pas uniquement automobile). Ce taux prend en compte le "prix" du prêt mais aussi les frais de dossier, le tout majoré des assurances liées à votre emprunt.

C'est le TEG qui exprime, en pourcentage de la somme empruntée, la part que vous devrez rembourser à l'organisme preteur. Le taux nominal, exprime quant à lui, simplement le "prix" de votre prêt sans tenir compte des frais annexes.

De plus des écarts importants sont constatés lorsqu'on compare les TEG appliqués par les différentes enseignes de prêt qui s'échellonent de 4,5 à 10%. Raison supplémentaire de bien faire attention à comparer le TEG appliqué des différents organismes sollicités et non le taux nominal mis en avant dans le discours commercial.

Lire ici la suite et fin du dossier :

C hoisir et négocier son crédit automobile : durée et assurance de votre prêt

En savoir plus :

Ici un point sur le financement de son automobile : crédit, leasing avec option achat, location longue durée.

Ici un comparateur de crédits automobile en ligne

Sur le même sujet