Gros oeuvre : choisir son matériau de construction

Comme les trois petits cochons du conte nous le prouvent : le choix du matériau de construction de sa maison est primordial. Que choisir et pourquoi ?
228

Construire, oui, mais avec quoi ? Votre maison se doit d’être solide, isolante, écologique… Autant s’intéresser de plus près aux matériaux de base, ceux que l’on ne voit plus une fois l’ouvrage terminé mais qui forment l’essentiel de la structure. Passons-les en revue, en termes de coût, de bilan environnemental, de performances thermiques et en terme d'isolation acoustique .

Nous aborderons ici des matériaux reconnus chacun pour leurs intérêt architectural mais surtout technique. Il serait évidemment difficile d'être exahaustif en la matière, les fabricants étant toujours à l'affut d'innovations et d'améliorations. Découvrez ici une présentation du quinté de tête en la matière : le parpaing en béton, le béton cellulaire, le bloc monomur, la brique et enfin le bois.

Pourquoi choisir les parpaings en béton ?

Particularités du produit : C’est le matériau le plus communément utilisé. Les blocs pleins sont utilisés pour les fondations et les blocs creux pour les murs. Il se compose de granulats, c’est-à-dire de gravillons et de sables naturels associés à du ciment et de l’eau, qui sont coulés dans des moules.

Qualités et limites : Ce matériau est très résistant, disponible facilement, et de faible coût. Néanmoins, il pèche du côté de l’isolation thermique : il faut le renforcer avec un doublage intérieur isolant.

Pourquoi choisir le béton cellulaire ?

Paticularités du produit :Très léger, il est composé de chaux, de sable fin et de poudre d’aluminium. Il contient des milliards de bulles d’air emprisonnées lors du moulage en autoclave. Comme l’air est le meilleur des isolants, il est inutile d’en rajouter.

Qualités et limites : C’est donc un matériau qui respire, assurant une bonne hygrométrie. Malgré tout, il est très solide et convient pour le gros-œuvre. Il s’utilise avec un mortier colle très spécifique qui requiert une solide expérience du produit.

Pourquoi choisir le Monomur ?

Paticularité du produit : C’est une brique alvéolaire dont le coût est immédiatement compensé par l’absence de doublage des murs.

Qualités et limites : Elle mêle les qualités de la terre cuite et celle du béton cellulaire grâce à ses alvéoles verticaux : elle construit en peu de temps des murs porteurs et isolants en un seul mouvement. Sa forte densité en fait un excellent régulateur thermique et un climatiseur, restituant la nuit la chaleur stockée le jour. Très sain, le Monomur évite les moisissures et les allergies qui lui sont liées.

Pourquoi choisir la brique ?

Paticularité du produit : Elle date de la plus haute Antiquité. Mais elle retrouve aujourd’hui les faveurs du public. Elle est naturelle, composée d’argile et d’eau. Elle prends des formes diverses et variées : traditionnellement parallélépipédique, elle sera pleine ou creuse. On trouve habituellement des briques monomur de 30cm d'épaisseur, les plus larges étant réservé au climat les plus froid (nord de la France).

Qualités et limites : Par l'usage d'un mortier colle prêt à l'emploi, facile et rapide à poser, elle permet une économie d'eau de presque 90% par rapport à un mortier habituel. Constituée de terre cuite, elle affiche de très bonnes performances thermiques et acoustiques grâce à son inertie importante, et recouverte d’un enduit, elle lutte efficacement contre l’humidité et les remontées capillaires. La pose de ce matériau et son usage dans le temps ne dégage pas de composés organiques volatiles et reste insensibles à la moisissure.

Pourquoi choisir le Bois

Paticularité du produit : Connu depuis la nuit des temps le bois a quasiment disparu des constructions neuves pendant des décennies avant de revenir en force aujourd’hui. Les bois proviennent généralement des pays froids, car ils y sont plus denses donc plus résistants. Deux types de constructions sont possibles, bois massif avec des madriers (style chalet) ou la technique de l'ossature bois qui se prête plus volontiers aux architectures plus contemporaines.

Qualités et limites : Résistant au temps, le bois est aussi un isolant thermique et phonique très performant, douze fois plus que le béton par exemple. Ecologique, il suffira pour lutter contre les champignons, le feu et les insectes de lui faire subir un traitement protecteur initial.

Faire le bon choix, pour ne pas devoir "faire le mur"...

En conclusion, il est évident de rappeler que les matériaux de construction ne doivent pas être choisis à la légère. Il se fera en partie en tenant compte des particularités du terrain, de l'architecture que vous souhaitez et aussi du climat de la région où se nichera votre futur maison. Ce choix est généralement fait aussi sur les recommandations du constructeur, l'architecte ou du maître d'oeuvre en charge du suivi de votre projet.

Mais il ne tient qu'à vous de choisir ce professionnel en fonction des préférences ou des habitudes qu'il affiche dans l'utilisation de l'un ou l'autre des ces matériaux. Et comme la notion "d'éco-citoyen" n'est pas qu'un effet de mode, votre intérêt pour ce choix est la pierre angulaire sur laquelle repose votre projet immobilier. Une maison c'est souvent l'affaire de toute une vie ou presque. Il ne tient qu'à vous pour que les murs qui vont protéger votre foyer soient à l'image de la vie que vous rêvez d'y passer : solide, douce et pérenne.

Lire aussi sur Suite101 :

Isolation phonique : halte au bruit !

Marque NF Maison individuelle : le label qualité des bâtisseurs

Choisir son terrain à bâtir : terrain isolé ou en lotissement

En savoir plus :

Retrouvez le dossier "Matériaux de construction - Modernité et tradition" sur Futura-Maison

Le dossier " Pour des bâtiments de qualité : certifications et labels" sur le site l'ADEME

Sur le même sujet