Sécurité de votre maison : alarmes, serrures et télésurveillance

La période estivale est souvent la plus sensible pour la sécurité de votre maison. Voici les moyens pour lutter en toute sérénité contre les effractions.

Cambriolage, dégradations, effractions, l'intrusion d'un visiteur indésirable dans votre maison ou logement peut laisser des traces parfois indélébiles. Un inconnu qui s'invite dans vos murs, fouillant, remuant vos effets personnels peut aussi être vécu comme une agression psychologique. Pour éviter cette expérience douloureuse (cas répertorié à 15% des sondés en 2009 (1) ) voici une sélection des systèmes de protection que vous pouvez installer pour protéger vos biens et l'intimité de votre foyer.

Mais difficile toutefois d’évaluer seul la sécurité de son habitation, à moins d’être un spécialiste.Pas de panique : le site internet de l’Observatoire de la Sécurité ( www.obs-delasecurite.org ) vous propose de répondre à une vingtaine de questions afin de vous faire une idée précise du niveau de risque dans votre habitation. Une fois ce point fait, vous pourrez choisir dans les différentes formules de sécurité proposées par les professionnels.

Les protections passives et dissuasives

Aussi paradoxal que cela paraisse, près de 60% des intrusions ont lieu par la porte, suivies bien évidemment par les porte-fenêtres et fenêtres. Le principe de base des protections passives est de retarder les intrusions. Optez pour cela pour une porte lourde, par exemple en bois plein et vérifiez votre serrure : le centre national de la prévention et de la protection (CNPP) a classé les serrures en trois catégories , selon leur degré de résistance aux tentatives d’ouverture. Ce classement varie de une à trois étoiles.

Une serrure trois étoiles résistera 15 minutes à un crochetage contre 5 minutes pour une serrure une étoile. Ce sont les certifications A2P qui vous apporteront les informations nécessaires pour faire votre choix. Une fois la serrure choisie des éléments supplémentaires peuvent venir améliorer cette performance. Des accessoires simples et parfois très abordables tels que les cornières anti-pinces et des renforts de paumelles pourront éviter le dégondage de la porte. Les fenêtres et porte-fenêtres peuvent être munies de volet en bois plein de préférence. Pour le PVC, il existe des lamelles renforcées. Pour les plus petites fenêtres, des barreaux renforcés seront une très bonne option.

Les alarmes et détecteurs de mouvements

Aujourd’hui, les alarmes mises sur le marché sont très fiables et les déclenchements intempestifs sont moins fréquents (seulement 9% des Français ont opté pour cette solution (1) ). Il existe des systèmes fonctionnant sans fils, alimentés par piles. Ces systèmes sont aujourd’hui totalement modulaires : le principe est toujours de protéger les passages empruntés par les voleurs, mais de façon plus discrète. Vous pouvez choisir d'en avoir une utilisation sélective. Vous pouvez par exemple ne protéger que l’étage ou indiquer au système qu’une issue a été volontairement laissée ouverte pour faciliter vos propres déplacements le soir par exemple.

Une autre option : les alarmes périmétriques. Ces dernières se déclenchent en cas d’ouverture sur les portes et fenêtres. Ces systèmes peuvent êtres complétés par d es détecteurs de mouvement, qui déclenchent une alarme intérieure. Une autre variante est la protection volumétrique, ce procédé réagit à l’émission de chaleur d’un corps. De quoi se compose ce système ? Fiables et performant la plupart des marques proposent une centrale sirène vocale, des détecteurs et le tout contrôlé par une télécommande.

Ces appareils dont les prix peuvent aller du simple au double, soyez vigilant à la qualité ainsi qu'au contrat d'entretien des appareils mais aussi, et enfin, à leur certification. Pour faire un choix en toute sécurite pensez à privilégier les entreprises et produits bénéficiant de la certification APSAD attribuée par le CNPP.

Surveillance en direct

Pour une surveillance plus rapprochée, il existe deux systèmes plus perfectionnés : la télésécurité et la vidéosurveillance . La télésécurité est un système d’alarme relié 24h sur 24 et 7 jours sur 7 à un centre de veille par le téléphone ou à votre centrale domotique qui fera le lien avec le centre de gardiennage ou de police. Au déclenchement de l’alarme, une station de surveillance est prévenue.

Selon les mesures prises dans le contrat d’abonnement, le technicien contactera soit le propriétaire, soit une société de gardiennage, soit les forces de l’ordre. Pour un contrôle permanent, la vidéotransmission est parfaite : des caméras diffusent des images en temps réel que le particulier pourra visualiser sur son ordinateur.

Cette solution est certainement la plus fiaible mais aussi la plus onéreuse sur le temps. Aujourd'hui de nombreuses agences occupent le marché juteux de la sécurité. Le plus simple est surement de choisir une sureillance à la carte. Certaines agences proposent ces services à la carte, c'est à dire quelques semaines par an que vous pouvez choisir d'organiser en fonction de vos abscences et déplacements.

Que choisir ?

Toutes ces solutions sont évidemment des compléments et aucune ne garantissent 100% d'inviolatbilité. Gardez toujours à l'esprit qu'une bonne assurance habitation reste indispensable pour prendre le relais si toutes ces précautions ont échoué.

Mais comme le dit le fameux adage "posséder n'est pas être", alors soyons philosphe : le plus important ne se vole pas... Partez serein !

Lire aussi sur Suite101 :

Domotique : la sécurité domestique au doigt et à l'oeil

Plus d'informations :

Site de la CNPP

"La Sécurité des Français au quotidien" - Guide proposé par L'observatoire de la sécurité ASSA ABLOY : retrouvez ici un point sécurité mais essentiellement un guide pratique des comportements et systèmes de sécurité que vous pouvez mettre en place au travail ou à votre domicile.

(1) - Chiffres issus de l'étude "Protection du domicile" édité par L'Observatoire de la sécurité - TNS Sofres 2009

Sur le même sujet