A ne pas manquer lors d'un voyage de 2 semaines en Basse-Egypte

Pyramides, mosquées, monastères coptes ou temples antiques: quelles sont les endroits à voir lors d'un voyage de deux semaines dans le nord de l'Egypte?
28

Pour les amateurs de culture, d’histoire et d’archéologie qui souhaitent visiter le nord de l’Egypte hors des sentiers battus et avec le moins de touristes possible, suivez le guide!

En logeant au Caire, il y a moyen de visiter facilement, outre la mégapole, le delta du Nil jusqu’à Alexandrie, au nord, et l’oasis du Fayoum, au sud.

Le Caire et ses environs

Les différents sites de l’antique nécropole memphite et leurs pyramides aux formes variées sont bien sûr incontournables, tout comme le musée égyptien du Caire. Mais, la capitale égyptienne, c’est aussi un quartier copte , de nombreuses mosquées et le musée d’art moderne Mahmoud Khalil, contenant des sculptures de Rodin et des peintures de Delacroix, Gauguin, Toulouse-Lautrec, Monet, Pissarro ou encore Rubens. La désormais célèbre place Tahrir mérite aussi que l'on s'y arrête.

Les sites sur lesquels vous pourrez visiter des pyramides sont, outre Giza et Saqqarah bien sûr, Dachour, Meidoum et Abou Roach.

A Dachour, vous pourrez admirer trois pyramides: la pyramide coudée, la pyramide rouge et la pyramide noire. Seul l’intérieur de la deuxième se visite. La pyramide coudée et la pyramide rouge datent toutes deux de la IVe dynastie égyptienne (Ancien Empire) et furent édifiées par le roi Snéfrou . La pyramide noire est plus tardive; elle date du Moyen-Empire égyptien, plus précisément du règne d’Amenemhat III.

A Meidoum s’élève une pyramide à tranches édifiée par Snéfrou comme les deux plus anciennes pyramides de Dachour, ainsi qu’un mastaba connu sous le n°17. Ces deux édifices se visitent. Le mastaba demande néanmoins quelques aptitudes physiques.

Parmi les innombrables mosquées du Caire, quelques-unes sont à voir en priorité, telles que la mosquée Ibn Touloun (qui n’est plus en activité), Al-Azhar, Al-Hussein, Sultan Hassan, Al-Rifaï ou encore les mosquées de la citadelle.

Le plus simple est de se déplacer en taxi pour rejoindre ces différents lieux. Pour le quartier copte, il est préférable d’utiliser le métro.

Le delta et la côte méditerranéenne

Dans le delta, vous pourrez vous rendre sur les sites de Boubastis et de Tanis. L’idéal est de consacrer une journée à ces deux visites.

Tanis fut capitale de l’Egypte à la Basse-Epoque. La ville est toujours en cours de fouilles. Des tombes royales inviolées y furent découvertes, ainsi que plusieurs temples.

A Boubastis s’élevait un temple dédié à la déesse Hathor qui s’est écroulé à la suite d'un séisme.

Les monastères coptes du Ouadi Natroun et le monument funéraire romain de Taposiris Magna, dont la forme est inspirée du phare d’Alexandrie, méritent également le détour. Une journée est nécessaire aussi pour réaliser ces visites.

Dans la cité côtière d’ Alexandrie , les endroits à voir sont le fort mamelouk Qeït Bey, qui occupe l’emplacement sur lequel s’élevait jadis le phare d’Alexandrie , le théâtre romain, la colonne de Pompée et les vestiges du sérapéum, plusieurs musées (musée gréco-romain, musée national et musée de la nouvelle bibliothèque), la nouvelle bibliothèque et plusieurs catacombes.

Vous aurez besoin d’un à deux jours pour visiter Alexandrie. Au départ du Caire, la ville est facilement accessible en train. Profitez de votre présence dans cette ville pour vous restaurer dans un établissement servant du poisson et des fruits de mer.

Le Fayoum

L’oasis du Fayoum aussi abrite des pyramides sur les sites d’El-Lahoun et d’Hawara. Dans les deux cas, il s’agit de pyramide datant du Moyen-Empire. Elles appartenaient aux rois Amenemhat III (Hawara) et Sésostris II (El-Lahoun) de la XIIe dynastie. Le temple associé à la pyramide d’Hawara fut peut-être l’édifice qui a été interprété comme un labyrinthe dans l’Antiquité, notamment par Hérodote.

Vous pourrez aussi y visiter la ville ptolémaïque et romaine de Karanis (Kom Aushim). Elle fut fondée par Ptolémée II. L’édifice principal du site est un temple dédié aux deux dieux crocodiles Pnepheros et Petesouchos. Un autre temple consacré à Jupiter-Zeus-Amon et des thermes romains, dans lesquels quelques peintures sont encore visibles, sont aussi à voir.

Le temple de Kasr Qarun, dédié au dieu crocodile Sobek, fut édifié par Ptolémée XII dans l’antique ville de Dionysos. La majeure partie de ce site, qui entoure le temple, n’a pas encore été fouillée, mais le temple à lui seul est une visite intéressante.

Il est possible de consacrer un ou deux journées à la visite du Fayoum. Vous pourrez terminer ce moment de découverte en buvant un thé au bord du lac Qarun!

Lire aussi : Visiter l’Egypte autrement

Sur le même sujet