Tongres (Belgique) et son musée gallo-romain

La ville flamande de Tongres est la plus ancienne ville de Belgique. Son prestigieux passé romain est mis à l'honneur dans son musée archéologique.
15

Tongres est la plus ancienne ville de Belgique. Son nom antique était Atuatuca Tungrorum . Elle entra sous le contrôle de Rome après la défaite des Eburons et de leur chef Ambiorix face aux armées de César (milieu Ier s. av. n. ère). Les premières constructions plus ou moins romanisées ne furent élevées que vers 50 de n. ère.

Ambiorix, roi des Eburons

Les Eburons étaient l’un des peuples Gaulois que César affronta lors de sa guerre des Gaules. Leur chef était Ambiorix, un homme intelligent et cruel selon les propos de César.

Lorsque les Romains s’étaient installés dans leurs quartiers d’hiver, en 54 av. n. ère, Ambiorix les attaqua. Il encercla le camp qui était sous les ordres des légats Tturius Sabinus et Aurunculéius Cotta et dans lequel se trouvaient deux légions. Les Romains décidèrent alors d’abandonner le camp pour tenter de rejoindre le reste de l’armée.

Mais ils étaient en fait tombés dans une embuscade que leur avait tendue Ambiorix. Les Gaulois attaquèrent la colonne romaine en marche et massacrèrent la majorité des troupes, ainsi que les deux légats romains.

Pour venger ses troupes, César organisa des représailles contre les Gaulois et les vainquit. Mais Ambiorix réussit à fuir et personne ne sait ce qu’il devenint.

L’empereur Julien (355-363) à Tongres

Peu de villes peuvent se vanter d’avoir accueilli un empereur romain dans ses murs. C’est le cas de Tongres, qui reçut la visite de Julien l’Apostat en 358. Celui-ci était le César de l’empereur Constance II et il avait été chargé des affaires de la Gaule.

Il était venu pour rencontrer une délégation de Francs qui s’étaient installées dans les territoires impériaux en Toxandrie (Campine, province du Limbourg, dans l’est de la Flandre). Ils conclurent une trêve, mais alors que les Francs prenaient le chemin du retour, Julien les fit exécuter.

Les collections du musée gallo-romain

Le musée archéologique possède dans sa collection permanente les témoignages de ce riche passé, de la Préhistoire au début du Moyen Age. La plupart des objets ont été trouvés à Tongres et dans sa région. Depuis peu, le musée s’est lancé dans une politique d’acquisition de nouveaux objets susceptibles d’intéresser un public plus large, en particulier concernant les sections préhistorique et celte.

Parmi les objets les plus célèbres de ce musée, l'un est tout à fait énigmatique! C’est un dodécaèdre pentagonal. Cet objet en bronze est creux et compte douze faces pentagonales, dont chacune est percée par une ouverture circulaire. D’autres exemplaires de dodécaèdre ont été découverts dans diverses régions, de la Grande-Bretagne aux Balkans. Ils datent tous de la période gallo-romaine, mais leur fonction n’a toujours pas pu être identifiée.

Informations pratiques

Le musée gallo-romain de Tongres est ouvert du mardi au vendredi de 9h à 17h, et les samedi, dimanche, jours fériés et vacances scolaires belges de 10h à 18h. Le musée est fermé le lundi.

Pour accéder au musée en train: Tongres est sur la ligne Anvers – Hasselt – Liège.

Pour accéder au musée en voiture: sur l’autoroute E 313, reliant Anvers à Liège, prendre la sortie 32 ; sur l’autoroute E40 reliant Bruxelles à Liège, prendre la sortie 29 en venant de Bruxelles ou la sortie 30 en venant de Liège. Depuis Liège, il est aussi accessible par la N 20.

L’adresse du musée est :

Gallo-Romeins Museum

Kielenstraat 15

3700 Tongeren (Belgique)

Site web du musée gallo-romain

A lire aussi : Exposition temporaire consacrée au site archéologique turc de Sagalassos, à partir d'octobre 2011 .

Sur le même sujet