Visite du plus grand jardin japonais d'Europe à Hasselt, Belgique

Le jardin japonais d'Hasselt, le plus grand d'Europe avec ses 2,5 ha d'ambiance florale asiatique, vous accueille pour une après-midi de détente en famille
141

Les jardins japonais ouverts au public ne sont pas très nombreux en Europe et celui d'Hasselt est le plus grand d'entre eux. Entre ses cerisiers en fleur au printemps et ses arbres multicolores en automne, le jardin japonais d'Hasselt vous présente un visage différent à chaque saison (entre avril et octobre), tout au long du parcours, parsemé de petites cascades et de multiples variétés d'arbres.

Il a été offert à la ville d’Hasselt (province du Limbourg, Flandre) par la ville japonaise d’Itami (préfecture de Hyogo, sur l'île de Honshu), avec laquelle elle est jumelée depuis 1985. Le but est de faire connaître la culture de chacun dans le pays de l’autre. En échange de ce cadeau, Hasselt a offert à Itami un carillon.

Les rochers

Le jardin a été conçu de façon à reproduire un mini-paysage montagneux du Japon. L’utilisation de rochers permet de placer des repères immuables et impérissables, qui ne subissent pas les modifications saisonnières de la nature et ne sont pas dégradés par le temps.

Les maisons

Une maison de cérémonie et une maison de thé ont été construites dans le jardin, sur le modèle des maisons japonaises du XVIIe siècle. La maison de cérémonie a été baptisée Korokan , c’est-à-dire « Un havre de paix pour les voyageurs ».

Les lanternes

Deux lanternes en pierre ont été installées dans le paysage du jardin. La plus grande et la plus visible est une imitation d’un exemplaire se trouvant dans le temple bouddhique Senun-ji à Tokyo. Ce sanctuaire est l’un des plus fréquenté de la capitale japonaise et est dédié à Kannon, bodhisattva de la compassion.

La seconde lanterne se trouve à proximité de la maison de thé et a été baptisée Oribe, en l’honneur de Furnta Oribe, un Grand Maître de la cérémonie du thé qui vécut au Moyen-âge. Elle est entourée par des pins taillés.

L’étendue d’eau

Un bassin central symbolise la mer et est peuplé de nombreux koi, ces carpes ornementales asiatiques. L’eau arrive au bassin par des petits canaux entrecoupés de petites cascades et surmontés de ponts. La mer se termine par la stylisation d’une plage de galets.

L’eau est également présente dans le jardin sous la forme d’une chute d’eau. Elle est inspirée du temple Tenryu-ji de Kyoto, c’est-à-dire le temple du Dragon Céleste. Il date du XIVe siècle et fut élevé par la secte zen Rinzai et accompagné d’un jardin.

La cerisaie

Un espace destiné à accueillir des rassemblements a été installé au milieu des cerisiers, car au Japon, la floraison de ces arbres donne lieu à des fêtes.

Informations pratiques

Le jardin est ouvert du 1er avril au 31 octobre. Du mardi au vendredi, il est accessible entre 10 et 17 h. Les samedi, dimanche et jours fériés (à l’exception du dimanche de Pâques), il se visite entre 14 et 18 h.

Adresse : 23, Verwilghensingel B-3500 Hasselt

Site web

Comment s’y rendre ?

En train, Hasselt est accessible au départ de Bruxelles et de Liège. Une fois dans la petite ville, un bus fait la liaison entre la gare et le jardin japonais (toutes les demi-heures en semaine et toutes les heures les jours fériés et les dimanches).

En voiture, En venant de Bruxelles, Hasselt se trouve sur l’autoroute E 313, sortie 27. En venant de Liège, prendre la sortie 29 de la même autoroute E 313. Ensuite, suivre la direction centre-ville et prendre le ring 71 (périphérique d’Hasselt). Le jardin japonais se trouve au nord.

Sur le même sujet