Visiter la Tunisie autrement

La Tunisie possède un patrimoine culturel et naturel exceptionnel, qui mérite d'être découvert hors des sentiers battus, loin des groupes de touristes
08 Août
53

Quand on pense à la Tunisie, on pense en premier lieu à Hammamet, Nabeul, Djerba, Sousse, leurs hôtels avec piscine et golf, ainsi qu’à la plage, mais la Tunisie c’est bien plus que cette image véhiculée par le tourisme de masse. Ce pays mérite que l’on prenne le temps pour en découvrir tous les aspects. Comme l’Egypte ou la Turquie , la Tunisie possède des richesses naturelles, autant que des vestiges archéologiques et des villes au riche patrimoine culturel.

Les merveilles naturelles de la Tunisie

La Tunisie propose un large éventail de paysages, des dunes du désert de sable au lac salé en passant par les montagnes des contreforts du massif de l’Atlas.

Dans la région de Matmata , vous pourrez découvrir les habitats troglodytes et faire une randonnée dans le paysage montagneux. Si vous souhaitez visiter les ksour (villages fortifiés), un 4x4 est nécessaire (mais pas pour le reste des visites).

Ne manquez pas non plus les oasis de montagne : Tamerza (le plus grand), Chebika et Midès ; ainsi que la Table de Jugurtha, à proximité de la frontière algérienne.

Dans la région de Douz et Tozeur , ce sont la mer de sable et les Chott (lacs salés) qui vous attendent.

Les témoignages archéologiques et culturels d’un passé florissant

Dans l’antiquité, Carthage, les Numides et les Romains ont laissé leur empreinte dans le sol tunisien. Les ruines de la Carthage punique (quartier Magon, Byrsa, le tophet et les ports) et romaine (thermes d’Antonin, maisons romaines, amphithéâtre) sont bien sûr une étape incontournable d’une visite de la Tunisie. Ils sont d’ailleurs facilement accessibles grâce au train côtier (TGM).

Mais le pays possède aussi les ruines de nombreuses autres villes antiques : Thuburbo Maius , Kerkouane (ruines puniques dans le Cap Bon), Bulla Regia, Mactar, Utique , Chemtou , El Jem , Gigthis , Dougga, Sufetula (Sbeïtla), Uthine (Oudna), Haïdra, etc.

Pour l’époque médiévale, ne manquez pas la visite de Kairouan, l’un des lieux saints de l’islam, mais aussi Mahdia et ses ruines fatimides. Cette ville fut la capitale de la dynastie Fatimide, avant qu’elle ne fonde le Caire, la capitale égyptienne. A Bizerte, c’est le vieux port et la médina, encore résidentielle, qui vous attend.

Une promenade dans Tunis vous permettra d’admirer la Médina et sa grande mosquée, mais aussi le quartier moderne et l’avenue Bourguiba, théâtres de la récente révolution. Discutez avec la population tunisienne pour qu’ils puissent vous raconter comment ils ont vécu cet événement majeur de leur histoire.

N’oubliez pas non plus les principaux musées archéologiques du pays : le musée du Bardo (Tunis), le musée de Byrsa (Carthage), le musée d’El Jem , le musée de Chemtou , le musée de Nabeul .

Comment organiser son voyage personnalisé en Tunisie?

Un certain nombre d’agences proposent des voyages culturels avec un guide professionnel. Certes, ce type de voyage est cher, mais la qualité en est assurée tant pour les conditions de logements, de transports, que de visites.

Si votre budget est réduit ou que vous ne souhaitez pas voyager en groupe, même de petite taille, il est tout à fait possible d’organiser soi-même son voyage. Se déplacer seul en Tunisie ne pose pas de problèmes. Il est facile de louer une voiture et de conduire sur les routes tunisiennes. Et pour ceux qui ne possèdent pas de permis de conduire, des louages desservent une grande partie du pays.

Pour cela, la connaissance du français est suffisante, ainsi qu’un ou deux bons guides de voyages, tels que le Lonely Planet (et éventuellement le Routard pour plus d’adresses de logements et de lieux pour se restaurer).

Lire aussi : Les trésors archéologiques de Tunisie

Sur le même sujet