Petit historique du volley-ball

Le volley-ball est un sport méconnu en France qui développe de nombreuses qualités physiques et mentales. Comment s'est-il développé au cours de l'Histoire?
20

Le volley-ball est un des sports les plus populaires au monde avec 260 millions de pratiquants. En France, ce sport est méconnu avec moins de 99 000 licenciés. Pourtant, il recèle de qualités. Comme pour toute bonne chose, il faut un peu de courage pour en venir à bout. C'est un sport très technique qui demande de la tonicité et de la motivation. Mais commençons par le début.

Le développement au niveau international

Le volley-ball est inventé en 1895 par William G. Morgan, professeur de sport des YMCA (Young Men's Christian Association) aux Etats-Unis. Au départ destiné aux athlètes les plus âgés, le nombre de joueurs ainsi que le nombre de passes entre eux étaient illimités. Si la matière qui constituait les premières balles reste mal connue aujourd'hui, nous savons en revanche que l'attaque a été introduite dans les techniques de jeu en 1916. La règle des trois touches obligatoires suivra logiquement quatre années plus tard ainsi que le set en 15 points. Après l'invention de la manchette dans les années 40, le 1er janvier 2000 marque un changement important des règles internationales, destiné à un meilleur potentiel télévisuel. Ainsi, un point est marqué à chaque fois que la balle touche le sol: une équipe n'a plus besoin d'avoir le service pour marquer. De plus, les sets se jouent désormais en 25 points tie break et la balle de service peut toucher le filet sans qu'il y ait faute. Enfin, un nouveau poste apparaît: le libéro.

Et en France?

Le volley-ball se répand d'abord au Canada et en Amérique du Sud (Brésil), puis simultanément en Europe (Italie et Pays-Bas), dans les pays de l'Est (Tchécoslovaquie, Russie) et en Asie. Il arrive en France avec l'armée américaine lors de la Première Guerre mondiale. Ce sport se développe parallèlement sur les plages du littoral dans les années 1920, mais aussi en salle, à travers des groupes d'immigrés russes qui mettent en avant son côté athlétique. Les premières organisations de compétition émergent en commençant par le FSGT (Fédération Sportive et Gymnique du Travail) en 1929, puis avec la fédération française de volley-ball en 1936.

Des règles nombreuses et parfois obscures

Ce sport reste encore peu diffusé par les télévisions françaises, par manque d'intérêt pour une équipe nationale décevante, mais également à cause de règles difficilement compréhensibles pour un novice, telles que les fautes au filet, le block-out, les balles soulevées ou portées... La balle ne devant pas toucher le sol, les échanges sont rapides. Cela ne facilite pas la compréhension du jeu. Pourtant, tout comme le rugby, une fois le b.a.-ba intégré, l'essence réelle du jeu et l'importance de l'esprit d'équipe émergent.

Voir l'article sur le b.a.-ba du volley-ball

Sur le même sujet