Comment se forment les montagnes ?

Les plus hauts sommets du monde se ressemblent mais chacun à une histoire différente. Apprenez-en davantage sur la formation des montagnes.
51

Certaines grandes montagnes sont des volcans alors que d’autres ont étés formées par des phénomènes divers. Les géologues déchiffrent l’histoire d’une éminence dans les roches dont elle est faite. Bien entendu, il n’est pas question de découper une montagne en tranches pour regarder à l’intérieur, mais c’est souvent la montagne qui fait cette opération pour nous et les terrains qui affleurent révèlent une grande partie de son passé.

Types de montagnes

Le volcan est un type de montagne formé par les roches en fusion qui ont jailli des profondeurs du sol. Parfois, celles-ci sont projetées à une telle hauteur dans les airs qu’elles durcissent en cendres avant de retomber.

Une montagne en dôme peut être formée quand des roches en fusion dans les profondeurs de la terre soulèvent des couches solides voisines de la surface. Avec la poussée des roches en fusion, il se forme une sorte de grosse « cloque », formant ainsi une montagne en dôme.

Une montagne peut aussi être formée par dislocation. Des masses de roches peuvent glisser vers le haut ou vers le bas, le long des fissures ou de failles dans l’écorce terrestre et édifient une montagne, comme des blocs de construction. En général, ces mouvements sont lents. Bien des gens vivent probablement en ce moment sur des terrains qui sont en train de se soulever pour former des montagnes et ne s’en doutent même pas.

Un autre type de montagne peut être formée par plissement. Autrefois, on aurait bien ri à l’idée que des couches de roches massives pourraient être soulevées et pressées en plis. C’est d’ailleurs l’accueil qu’a reçu Xénophane qui, le premier, a avancé cette hypothèse.

Formation des montagnes

Ce Grec, qui vivait il y a 2500 ans environ, avait trouvé un jour des coquilles d’animaux marins au sommet d’une des montagnes de son pays et non pas jetées sur le sol, mais fortement incrustées dans les roches. Il se demanda alors comment des roches faites avec de telles coquilles pouvaient se trouver en haut d’une montagne. Une seule réponse lui parut possible : ce sommet avait été autrefois sous les eaux d’une mer. Nous savons aujourd’hui que cet homme avait raison. Les terrains au fond des océans ont étés plissés et ont formé des montagnes. L’apparition de nombreuses montagnes est due à ce phénomène.

En général, les sommets ne se forment pas isolément, à part les volcans et les dômes soulevés par la pression des roches en fusion. C’est le plus souvent tout un long pli qui est redressé. Il est ensuite sculpté par le vent et l’eau qui modèle les pics. Les montagnes, ainsi taillées dans un grand pli, forment une chaîne.

Parmi les plus célèbres, citons l’Himalaya, les Alpes, la Cordillère des Andes, le Caucase, etc. Même ces géants de roc ne durent pas toujours. Pendant qu’une montagne est en train de se former, le vent et l’eau commencent déjà à l’attaquer. Souvent la glace vient à leur aide et, sur la surface terrestre, nombreux sont les endroits où l’on aperçoit les traces de sommets qui n’existent plus. Mais abattre un pic est une œuvre de longue haleine. La plupart de ceux que nous voyons aujourd’hui ont des millions d’années, mais généralement, plus les formes sont rondes ou aplaties, plus la montagne est vieille. Les Alpes et les Pyrénées aux sommets pointus sont beaucoup plus jeunes que les Vosges et le Massif Central aux sommets arrondis.

Il est possible de mesurer la hauteur d’une montagne, aujourd’hui, avec l’aide des GPS et des satellites mais il n’en a pas toujours été ainsi.

Source: Encyclopédie du Livre D'or, Éditions des deux coqs d'or, B.-M. Parker, 1960

Sur le même sujet