Chavouot 2016, rites de la "fête des semaines" dans le Judaïsme

Sept semaines après Pessah, la Pâque juive, est célébrée Chavouot, fête des semaines ou fête des prémices, équivalent de la Pentecôte dans le Christianisme.
10

Chavouot se célèbrera les  dimanche 12 et lundi 13 juin en 2016 , à partir de la tombée de la nuit du 12 juin, soit le 6 du mois de Sivan de l’année 5776, dans le calendrier hébraïque.

Il s’agit de l’une des 3 fêtes dites "de pèlerinage", avec Souccot, la fête des cabanes, et Pessah, la Pâque.

Sept semaines après Pessah, soit 49 jours comptés à partir du deuxième soir de la Pâque juive, Chavouot marque l’équivalent de la Pentecôte du calendrier chrétien, célébrée également 50 jours après Pâques. On l’appelle aussi "Fête des semaines", "Fête des moissons" ou encore "Fête des prémices".

La période de sept semaines qui sépare Pessah de Chavouot est appelée "Omer".

Signification de Chavouot

Cette fête célèbre le don de la Torah au peuple d’Israël. On l’interprète comme la fête de la récolte du froment, qui vient clore la récolte du nouveau grain, débutée à Pessah avec celle de l’orge et du blé.

"Avec un tribut d’une offrande de ta main, en toute liberté, tu réjouiras le Seigneur ton Dieu, toi et ton fils, et ta fille..." (Deutéronome.16 :9-12)

Dans l’Antiquité, les Israélites se devaient d’apporter au Temple les prémices de la moisson et des récoltes, fruits et miches de pain. Des milliers de pèlerins affluaient à Jérusalem chaque année, chargés de paniers de fruits et du pain confectionné avec le meilleur blé de la première récolte.

Pessah, Souccot et Chavouot constituent "l’Atseret" ou assemblée réunie lors des festivals de pèlerinage, qui font l’objet d’une réunion au sanctuaire. On arrête toutes les activités afin de se rassembler en famille, comme l'exige la fête du Shabbat chaque semaine.

Par tradition, d’autres anniversaires sont liés à la fête de Chavouot : la fille du pharaon aurait découvert Moïse sur le Nil le jour de Chavouot. De même, le roi David serait né et mort ce même jour.

Les rites de Chavouot

Moins fêtée que d’autres fêtes plus emblématiques du calendrier hébraïque, Chavouot comporte moins de rites. C’est une fête pourtant chargée de signification, l’anniversaire de la révélation des Dix Commandements à Moïse sur le Sinaï.

Après sept semaines passées dans le désert, Moïse reçoit la révélation de la Loi. L’exode a donné aux Hébreux la liberté physique. Le don de la Torah leur donne une identité spirituelle.

La célébration de la fête débute par le Tikkoun leil Chavouot, une nuit d’étude et de lecture des textes de la Torah, des Prophètes, du Talmud et du Zohar, le livre des Splendeurs. A la synagogue, décorée de plantes et de fleurs, on récite les Dix Commandements. Cette récitation est chantée.

D’autres rites peuvent être adjoints à ces rites principaux, suivant les communautés : la lecture d’un acte de mariage, rituel observé par les communautés sépharades, pour signifier le mariage entre Dieu et le peuple juif. La lecture d’un poème spécifique dans les communautés ashkénazes, avant la récitation chantée des Dix Commandements.

Le jour de Chavouot, on consomme un repas lacté car le lait et l’eau sont symboles de la Torah, ou un couscous au beurre.

Le Livre de Ruth

Il est d’usage à Chavouot de lire le Livre de Ruth, après la lecture des Dix Commandements. Au XIIIe siècle avant l’ère chrétienne, en pleine période des moissons, une païenne, Ruth, devenue veuve, fait le choix du Judaïsme : elle suit sa belle-mère, veuve également, dans son retour vers sa terre d’origine, la Judée. « Où tu iras, j’irai, et où tu résideras, je résiderai. Ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu ».

La lignée de Ruth, modèle de la conversion, engendrera le roi David. Chavouot dévoile donc un double symbole : celui de la révélation de la Torah au peuple juif, et celui de la révélation du judaïsme au païen.

A découvrir : Pessah, les rites de la Pâque juive

La fête de Pourim

Rosh Hashanah, les rites du nouvel an juif

Yom Kippour, les rites du Grand Pardon dans le judaïsme

Hanouccah, la fête des lumières

Souccot, la fête des cabanes

Sur le même sujet