Kate Middleton : portrait d'une future reine d'Angleterre

Le prince William Windsor a épousé Kate Middleton le 29 Avril 2011 à Westminster. Qui est la discrète Catherine, désormais duchesse de Cambridge ? Portrait
12

Depuis l’annonce officielle des fiançailles de William d'Angleterre et de Kate Middleton le 16 novembre 2010, tous les regards étaient tournés vers celle qui deviendra un jour princesse de Galles, si le prince Charles monte un jour sur le trône après sa mère, Elizabeth II. Qui est Catherine Elizabeth Middleton, une jolie roturière née à Berkshire le 9 janvier 1982, qui a donné naissance à l'héritier de la Couronne en juillet 2013, et qui devrait régner un jour sur l’Angleterre et les 16 pays du Commonwealth, aux côtés du prince William ?

Kate Middleton, biographie

Née à Reading et élevée à Bucklebury dans le sud de l’Angleterre, Kate Middleton est l’aînée d’une famille de 3 enfants : elle a une sœur, Philippa Charlotte, et un frère, James William.

Elle est la fille de Michael Francis Middleton, ancien pilote de ligne. Cet industriel britannique millionnaire possède la société Party Pieces, une entreprise de vente d’accessoires de fête. Sa mère, Carole Elizabeth Goldsmith, est une ancienne hôtesse de l’air. Tous deux ont travaillé pour la compagnie British Airways.

C’est à l’université de Saint Andrews en Ecosse, où elle étudiait l’histoire de l’art, qu’elle a rencontré le prince William en 2001. William Windsor est 2e dans l’ordre de succession au trône d’Angleterre. Fils de Charles et de Diana, né en 1982 également, William est pilote dans la Royal Air Force. Il a été formé à l’Académie militaire de Sandhurst, comme son jeune frère Harry.

Depuis les débuts de leur relation et son officialisation en décembre 2003, la jeune femme s’est vue harcelée par les médias, comme en son temps une certaine Diana Spencer, la regrettée princesse de Galles, mère de William, qui fut poursuivie par les journalistes dès les débuts de son idylle avec le prince Charles, jusqu’à sa fin tragique dans le tunnel du Pont de l’Alma à Paris, le 31 août 1997. De fait, Kate a rapidement bénéficié d’une protection policière, justifiée par l’intrusion des paparazzi dans sa vie quotidienne, à l’affût de ses moindres faits et gestes.

Jeune femme moderne, et icône de la mode (elle a été désignée par le Vanity Fair’s de juillet 2008 comme l’une des femmes les mieux habillées du monde), Kate a été élevée à l’école publique, où elle a obtenu son baccalauréat, avant d’intégrer l’université. Depuis 2006, elle a travaillé comme acheteuse adjointe au département accessoires d’une marque de vêtements, puis comme photographe dans l'entreprise de ses parents et envisageait de devenir styliste pour sa propre marque.

Elle a démissionné afin de se consacrer à l'organisation de son mariage, qui a été célébré le 29 avril 2011 en l'abbaye de Westminster, et suivi par 2 milliards de téléspectateurs. Ce sont les familles respectives des mariés qui ont pris en charge les dépenses de cette cérémonie fastueuse, les frais de transport et de sécurité étant assumées par le Trésor britannique.

Kate aime les chevaux et le polo, et affiche une relation sans nuages avec la grand-mère de William, la reine Elizabeth II : deux atouts de choc dans une famille férue de sports hippiques, que ne possédaient pas Diana. Un point commun toutefois avec la belle-mère qu’elle n’aura pas connue : sa timidité. Simple, discrète et effacée, Kate se borne à sourire aux photographes mais ne fait aucune déclaration. De fait, on connaît peu sa personnalité.

Kate et William : une idylle banale mais surmédiatisée

Ils se sont donc rencontrés sur les bancs de l’université en 2001, où ils ont été colocataires. D'après Katie Nicoll, auteur d'une récente biographie qui fait grand bruit, "Kate, the future Queen",  la jeune femme aurait habilement planifié ses études afin d'intégrer l'université Saint-Andrews la même année sur le jeune prince. Leur relation n’a pas toujours été linéaire, avec une rupture en 2007, qui serait due à divers facteurs.

Kate Middleton se serait plainte du manque d’attention de son « fiancé » à son égard, fiancé épinglé en galantes compagnies et mettant en avant pour sa défense son trop jeune âge pour songer à convoler.

Toutefois, la relation devait peu à peu reprendre, et Kate être vue à plusieurs reprises mais de façon discrète lors de manifestations officielles.

C’est à l’issue d’un voyage au Kenya en octobre 2010 que le jeune couple devait annoncer son engagement officiel. Kate a reçu de William la bague de fiançailles de sa mère Diana, un saphir bleu de 18 carats, entouré de 14 diamants.

Kate est donc devenue Kate Windsor le 29 avril, mais aussi duchesse aux côtés de William : suivant l’usage à l’occasion des mariages royaux, le couple a hérité d'un duché, celui de Cambridge. Elle porte le titre d’Altesse royale, tout comme l'enfant auquel elle a donné le jour le 22 juillet 2013, George, Alexander, Louis, 3e dans l'ordre de succession au trône.

Un mariage princier en grandes pompes à Westminster, un héritier 2 ans plus tard

2 milliards de téléspectateurs ont suivi la cérémonie de mariage en l’abbaye de Westminster, à Londres , le 29 avril 2011.

Le prince William a souhaité que la cérémonie soit accessible à tous. Si l’abbaye n’a accueilli que 2000 invités triés sur le volet, elle a rassemblé des milliers de personnes sur la place du Parlement et dans les rues avoisinantes.

Un mariage en or pour l’économique britannique, qui devait rapporter environ 730 millions d’euros.

Le voyage de noces s'est déroulé aux Seychelles: les jeunes mariés avaient tout d'abord opté pour les îles Scilly au sud de l’Angleterre, une destination nettement moins glamour. L'engouement médiatique suscité par cette union a privé les jeunes mariés de l'intimité souhaitée : les papparazzi s'en sont donné à coeur joie, et les clichés du voyage de noces, à la une du Woman's day, un magazine australien, ont rapidement fait le tour du monde.

Très populaires et proches du peuple (en témoignent la simplicité avec laquelle les jeunes parents ont présenté leur bébé à la foule à la sortie de l'hôpital, et la décontraction affichée du Prince William), le couple princier reste discret : une réserve qui devrait renforcer encore sa popularité : rappelons que 55 % des Britanniques souhaiteraient voir William accéder au trône à la place de son père Charles, l’actuel prince de Galles.


A découvrir : 2012, année du Jubilé d'Elizabeth II

Sur le même sujet