Le Touquet, station des 4 saisons, a 100 ans

Belle plage de sable fin, air iodé, char à voile, golf, vélo, tennis, architecture anglo-normande, animations... la perle de la Côte d'Opale a fêté son centenaire en 2012
6

Hier station balnéaire de luxe, Le Touquet a su, par un urbanisme mesuré et la volonté des ses élus, garder son charme et développer une politique d'accueil des familles. Elle fête cette année un centaire qui sera soutenu par une grande campagne média pour la valoriser auprès des clientèles françaises, britanniques et belges.

La célèbre station du Touquet Paris-Plage voit le jour en 1882. Fleuron de la côte d’Opale , cette jolie ville bâtie entre mer et pinède a pour objectif de devenir une station balnéaire de luxe dans le style franco-anglais, comme en témoignent les nombreuses et prestigieuses villas qui s’élèvent peu à peu au cœur de la forêt.

Le golf, les tennis et l'hippodrome attirent bientôt le gratin de la politique et de la jet-set. Après guerre, Le Touquet devient une station plus familiale.

En cette année de centenaire de la station, le Touquet Tourisme se réjouit, par la voix de son vice-président Philippe Flament (source La Voix du Nord) : le chiffre d'affaires de la station a augmenté en gagnant un million d'euros en 3 ans. 4 équipements touristiques sont à l'équilibre sur 6, un beau progrès depuis 2008.

Quant à la campagne de promotion du printemps qui vise à attirer les touristes français, belges et britanniques, elle sera déployée dans les gares parisiennes et londoniennes et dans la presse nationale, et soutenue par la distribution de 17 000 dépliants touristiques dans le Thalys et dans l'Eurostar. Simultanément, 100 000 cartes postales seront distribuées à Londres et à Paris.

Des loisirs au grand air à profusion

L’essayer, c’est l’adopter ! Le Touquet bénéficie d’un air puissamment iodé qui a tôt fait de vous remettre en forme. On y pratique, les sports nautiques liés à l’omniprésence du vent - speed-sail, char à voile… L'embouchure de la Canche permet par ailleurs l'apprentissage de la voile en toute sécurité. Vélo sur les nombreuses pistes cyclables, randonnée, gymnastique, thalasso, équitation, golf, tennis : la station conjugue harmonieusement remise en forme et art de vivre.

Pour les noctambules, bars, boîtes de nuit, casino et machines à sous font le plein tout l'été.

Sur la plage, le rendez-vous des familles est bien sûr l’Aqualud, ouvert toute l’année : sous une pyramide de verre, dans un décor exotique, cet espace aquatique ouvert sur l’extérieur en été affiche une température constante de 27°C (l’eau est à 29°C) et propose toboggans géants, bassin à vagues de 500 m2 et bains bouillonnants. Une astuce pour en profiter à moindre coût : profitez des tarifs réduits en fin d’après-midi.

Détentrice des labels « Ville fleurie » et « Famille Plus » garantissant aux familles un accueil de qualité et des activités conçues pour tous les âges et aux meilleurs prix, La station du Touquet est aussi le rendez-vous européen des motards : l ’Enduropale , célèbre course de moto hivernale, envahit les dunes en février pour un week-end de folie.

Une architecture anglo-normande

La célèbre « Touquettoise », villa fin de siècle, est caractéristique de l’architecture balnéaire locale : maison de briques peintes en blanc, elle possède généralement une toiture en tuiles rouges et des volets verts ou bleus qui égaient l'ensemble. Des poutres apparentes enjolivent les façades percées de fenêtres à petits carreaux. On note la présence fréquente de bow-windows et de balcons à balustrades de bois.

Certaines, classées, sont toujours habitées mais non-ouvertes à la visite : des guides locaux proposent des itinéraires spécifiques pour les découvrir durant la saison d’été : « le Castel », au caractère néo-médiéval, la très britannique « Closerie » et son plan en Y, les symétriques et mitoyennes « Glenwood » et « Karidja », datant de 1927.

Autres curiosités architecturales à ne pas manquer : le marché couvert et sa voûte conçue telle une charpente de bateau, l’Hôtel de Ville de 1931, les tribunes de l’hippodrome et le Westminster , un ancien palace des années 30.

La gastronomie du Nord Pas-de-Calais

Amateurs de poissons, réjouissez-vous ! les produits de la mer composent l’essentiel de la gastronomie touquettoise, qui s’inspire aussi de ses voisins belges et picards. Soles, crustacés, perches, sandres, sont servis accompagnés d’endives, de cresson, ou de la fameuse ratte du Touquet, qui donne une purée exceptionnelle.

Moules, crevettes, Saint-Jacques abondent, aux côtés des merlans, carrelets, et autres harengs. Les poissonneries proposent sur commande des plateaux de fruits de mer et crustacés pour tous les goûts et tous les appétits.

Le marché couvert, que l'on peut fréquenter trois fois par semaine en saison, est le rassemblement de tous les amateurs de produits régionaux , venus souvent des villes voisines pour profiter des produits frais des maraîchers locaux : l’endive, la « perle du Nord », ici appelée « chicon », le céleri, le poireau, les salades de pleine terre, l’échalote grise, les fraises et fruits rouges en été…

Poulets et pintades fermières élevées au grain, œufs et lait frais, confitures maison, fromages de pays (vieux Boulogne, Mont des Cats, Mimolette jeune ou vieille) raviront les gourmets !

Des spécialités toutes prêtes sont également proposées par les traiteurs : ficelles picardes, tartes au flan ou gaufres liégeoises, fourrées de sucre ou de cassonade.

Vous pouvez également acheter votre soupe de poissons chez Pérard ou déjeuner vite fait d'une cocotte de moules ou d'un Welsch, un gratin de pain de mie à la bière et au cheddar.

Au retour de la plage, en parfait Touquettois, flânez rue Saint-Jean, la principale artère commerçante où magasins de déco chic côtoient galeries d’art, brasseries, antiquaires et magasins de mode, dégustez une glace au pain d’épices, aux spéculoos, ou au miel et aux noix.

Autre option gourmande dont on peut profiter à toute heure : un arrêt au « Chat Bleu », célèbre confiserie ouverte en 1912, où vous attendent de délicieuses bouchées chocolatées, dont la spécialité du même nom : un carré noir, au lait, ou au praliné croustillant.

Mais surtout, laissez-vous séduire tôt le matin ou à l'heure où le soleil décline par une longue marche sur la belle plage de sable fin de la station, au bord de cette mer aux reflets verts, gris et bleus qui a donné son nom à cette " côte d'Opale" accueillante et revigorante que l'on quitte toujours à regret.

A découvrir : Q ue rapporter du Nord Pas-de-Calais : idées cadeaux du plat pays

A ne pas rater dans la région : le parc du Marquenterre, en baie de Somme

Sur le même sujet