Les sites touristiques incontournables de Normandie

Que voir et que visiter en Normandie, berceau de l'Impressionnisme ? Petits repères entre sites historiques, monuments, stations du littoral et du D-Day.
29

Pays de bocages, de chaumières à colombages aux toits de chaumes et de pommiers en fleurs, la Normandie inspire les peintres depuis toujours. Sa proximité de Paris en fait par ailleurs une destination de week-end ou de vacances facile d’accès.

Les traces du Moyen-Âge, sites et monuments normands

- Le Mont Saint-Michel : la "Merveille de l’Occident", classée au patrimoine mondial, accueille depuis le Moyen-Âge des milliers de pèlerins auxquels se sont ajoutés plus tard les touristes, intrigués par ce piton de granit niché au cœur d'une vaste baie, isolé du continent lors des marées.

De l’abbaye, l’un des plus grands lieux de pèlerinage de la chrétienté, on profite d’une vue imprenable sur le site et la mer. Bientôt, les voitures individuelles n’accèderont plus au Mont: des travaux de réhabilitation du caractère maritime du Mont Saint-Michel et de sa baie sont en cours.

Il faudra emprunter des navettes automobiles et… hippomobiles!

- Château Gaillard : forteresse de Richard Cœur de Lion située aux Andelys, Château Gaillard est construit sur un promontoire dominant la Seine. 6000 ouvriers l'ont bâti en un an, au XIIe siècle.

Sa position stratégique en fait le verrou d’accès à la Normandie.

Ce château-fort réputé imprenable, bâti en à-pic sur le fleuve, est une véritable place forte. Pourtant, le roi Philippe-Auguste la conquiert au début du XIIIe siècle.

Sa conquête lui ouvre les portes de la Normandie, après la mort de Richard.

C’est à Château Gaillard que sera étranglée Marguerite de Bourgogne, épouse volage de Louis X le Hutin.

- L’Abbaye aux Hommes et l’Abbaye aux Dames, à Caen : l’abbatiale Saint-Etienne de Caen, chef-d’œuvre du roman et du gothique, a été fondée par Guillaume-le-Conquérant pour expier la faute de son mariage avec Mathilde de Flandre, jugé consanguin par le pape.

Mathilde fonde de son côté l’abbaye de la Sainte-Trinité.

La guerre de Cent ans et les guerres de religion n’épargnent pas les deux abbayes.

Aujourd’hui, on peut visiter l’abbatiale, le cloître, le scriptorium et le réfectoire de l’Abbaye aux Hommes ; dans l’Abbaye aux Dames, le cloître et l’église où repose la sépulture de la reine Mathilde.

- Le Château de Guillaume le Conquérant, à Falaise : lieu de naissance du duc de Normandie, ce château médiéval situé sur un éperon rocheux était la demeure de sa mère, Arlette de Falaise. Un parcours interactif avec projections, images virtuelles, textes et musiques permet de découvrir l’histoire de ses trois donjons. En 2011, la restauration de son enceinte devrait être achevée.

Sites et plages du littoral

- Etretat : joli port de pêche loin des stations à la mode, Etretat fut fréquenté par les peintres (Manet, Corot, Monet…), les écrivains (Maupassant…) et les compositeurs (Offenbach…).

Après la visite de son église romane et gothique, de son marché typique, on déambule dans ses petites rues piétonnes jusqu’au port. Pour un grand bol d’air, rendez-vous sur la promenade, le long de ses falaises.

- Honfleur : ruelles pittoresques et vieilles maisons font de cette petite ville aux portes de la Côte Fleurie et du Pays d’Auge une destination charmante. Au 19e siècle, Eugène Boudin , l’enfant de la ville, réunit autour de lui de nombreux artistes de son époque.

A ne pas rater: la visite de l’église Sainte-Catherine, du bassin à flot et des Greniers à sel, sur les traces du Moyen-Âge, ainsi que le port, dont l’activité commerciale, au XVIIe siècle, fut animée par des armateurs, des négociants des quatre coins du monde, et des corsaires.

- Deauville :depuis des années, les foules se massent à Deauville, station huppée du littoral du Calvados. Amateurs de chic et de luxe se pressent dans ses boutiques.

On s’y promène sur les célèbres "planches" en contemplant les parasols multicolores ou les cavaliers lancés au grand galop sur la plage.

Son Festival du cinéma américain, son casino et ses courses hippiques sont les rendez-vous people à ne pas manquer.

- Les plages du débarquement : lieux de mémoire, les plages normandes ont vécu le D-Day et en gardent les stygmates. Le 6 juin 1944, les forces alliées y débarquent au prix de milliers de pertes humaines.

Omaha Beach, Juno Beach, Gold Beach, Sword Beach et Utah Beach sont aujourd’hui des lieux de mémoire autour desquels se sont construits de nombreux musées consacrés au Débarquement, à l’Occupation, à la Bataille de Normandie… sans oublier d’impressionnants cimetières militaires.

Tourisme urbain en Normandie

- Le Havre : ville d'Auguste Perret, totalement rebâtie en béton à l’issue de la Seconde Guerre mondiale par l’architecte, qui fait de son centre une référence en terme d’urbanisme (le site est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco).

A visiter: le musée André Malraux et sa collection impressionniste, l’appartement-témoin du génial Perret, le prieuré de Graville, la cathédrale, et le Volcan, espace culturel et de spectacles construit par l’architecte brésilien Niemeyer. Et bien sûr… le port, 1er port français et 5e port européen.

- Rouen : la capitale de la Normandie, ville d’Art et d’Histoire, ville natale de Flaubert, est un trésor artistique.

Promenez-vous dans ses ruelles pavées et savourez ses maisons à colombages, le Gros Horloge, la place du Vieux-Marché où fut brûlée Jeanne d’Arc, le musée Corneille, le musée de la céramique…Monet, Pissarro, Gauguin, Sisley et bien d'autres ont immortalisé les lumières particulières de Rouen et de la vallée de la Seine.

Rouen s’enorgueillit, tous les 5 ans, de son Armada, impressionnant rassemblement de voiliers, bateaux et navires militaires.

Lieux d’artistes et d’Histoire

- La tapisserie de Bayeux : chef-d’œuvre de la reine Mathilde, épouse du duc Guillaume, et de ses dames, cette tapisserie gigantesque de 70 mètres de long, brodée de laine sur une toile de lin, relate l’histoire de la conquête de la Normandie au XIe siècle, conclue par la bataille de Hastings en 1066 et le couronnement de Guillaume, en Angleterre.

- Giverny, la maison de Claude Monet : le jardin d’eau, le pont japonais et le décor paysager qui inspira les "Nymphéas" sont l’écrin de la maison du peintre ,

Le Clos Normand reçoit chaque année des milliers de visiteurs. Durant 40 années, Monet fit de son jardin un festival de composition d’espèces et de couleurs qu’il retranscrivait sur la toile.

- La maison de Christian Dior à Granville : le célèbre couturier passa son enfance dans cette maison baptisée "Les Rhumbs", qui accueille aujourd’hui ses collections de Haute Couture et des expositions temporaires. Le jardin a été aménagé à l’anglaise par la mère du couturier.

- Le Mémorial de Caen : ce gigantesque musée pour la paix retrace l’histoire du XXe siècle. La Seconde Guerre mondiale y est analysée de fond en comble: des nations engagées aux grandes batailles, de la Shoah aux objets du quotidien des civils et des soldats.

Expositions temporaires, animations pédagogiques, conférences animent toute l’année ce lieu d’exception pour la mémoire, qui propose aussi un centre de recherche.

En savoir plus : Tourisme en Normandie

A découvrir : sur les traces des personnages célèbres de Normandie

Sur le même sujet