Les sites touristiques incontournables de Provence

Que visiter lors d'un séjour en Provence? Itinéraire touristique entre sites naturels et Méditerranée, au pays de l'huile d'olive et du savon de Marseille.
24

Terre de Pagnol et d’Alphonse Daudet , fréquentée par les peintres Impressionnistes et bon nombre de célébrités de toutes les époques, la Provence, terre de garrigues et de criques ouvrant sur la Grande Bleue, royaume de la lavande et de l’olivier, est une mine d’or touristique.

En location de vacances ou à l'hôtel, de chambres d'hôtes en gîtes ruraux, découvrez les incontournables de cette belle région, pour un séjour en toute saison placé sous le signe de la nature, de la culture, des produits du terroir et de l’artisanat provençaux… sous le soleil de la Côte d'Azur, exactement.

Des sites naturels d’exception, des routes de la lavande aux gorges du Verdon

La beauté des champs de lavande à perte d’horizon, emblématiques de la Haute-Provence, s’offre au regard dès les contreforts des Alpes. Cette petite plante magique de renommée mondiale a su cultiver son image et diversifier son offre. Au-delà du simple sachet à parfumer les armoires, la lavande se découvre à travers un grand nombre d’ateliers et des centres de soins qui utilisent judicieusement ses vertus. On en tire une huile essentielle qui possède son AOC.

Sur 20 km de long entre Marseille et Cassis, bienvenue au pays des calanques, site classé: une vingtaine de criques, dont les falaises plongent dans la Méditerranée, à découvrir par le sentier qui longe la côte sur 25 km. Fermé l’été pour cause de tourisme massif, le site abrite une faune et une flore d’exception, à commencer par le faucon pèlerin et l’aigle de Bonelli.

Entre les bras du Rhône et de la Méditerranée, le Parc naturel de Camargue possède une incomparable richesse biologique: oiseaux de multiples espèces, paradis des taureaux, des flamants roses et des chevaux. Au cœur du parc, la Réserve nationale de Camargue est un site protégé: pas de camping, ni pêche, ni cueillette. Pour savourer ce site naturel, profitez des nombreuses randonnées organisées à cheval, ou partez seul à l’aventure, sur votre VTT, autour des étangs.

Des sommets des gorges du Verdon, extraordinaire canyon né du soulèvement des Alpes, on découvre des points de vue exceptionnels sur la rivière, paradis des amateurs de sports d’eaux-vives, de randonnée, d’escalade, de spéléologie et de loisirs nautiques. De nombreux sentiers de randonnée permettent d’en apprécier le potentiel, chemins plongeant au fond des gorges ou les surplombant par la route des crêtes, qui permet de boucler le grand canyon par les deux rives.

Des villes romaines aux abbayes romanes

Arles, Fréjus, Orange, Aix… sont marquées de l’empreinte de l’occupation des Grecs puis des Romains, qui ont tracé les premières rues, construit des temples, des thermes, des forums et des arènes dont subsistent de nombreuses traces. Places stratégiques, tant militaires qu’économiques, la plupart de leurs monuments sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Né à Aix, Cézanne s’inspira de la campagne aixoise et de la Montagne Sainte-Victoire pour restituer sans relâche les paysages de sa Provence avant d’échouer à l’Estaque, à proximité de Marseille, la métropole phocéenne ouverte sur le commerce en Méditerranée.

On doit à Marcel Pagnol les plus savoureux moments littéraires illustrant la vie du port de Marseille dans sa trilogie « César, Fanny, Marius », sous le regard bienveillant de la basilique romano-byzantine Notre-Dame-de-la-Garde.

Les amoureux de l’art roman ont rendez-vous dans les abbayes du Thoronet, de Sénanque et de Silvacane. L’abbaye cistercienne du Thoronet accueille chaque année les Rencontres internationales de musique médiévale. A Sénanque, on peut faire le choix d’une retraite spirituelle de quelques jours.

Villages pittoresques et produits du terroir provençal

Un tour de Provence ne serait pas complet sans un passage dans ses jolis villages, qui sont nombreux. S’il ne faut en choisir que deux, une halte s’impose à Saint-Rémy-de-Provence, charmant village aux portes du massif des Alpilles, où Van Gogh vécut quelque temps avant de trouver refuge à Auvers-sur-Oise.

Sur la côte, se trouve un autre village varois investi par les peintres à la fin du XIXe siècle19: Saint-Tropez, dont la notoriété a culminé dans les années 1960 avec l’installation de Brigitte Bardot dans sa propriété de La Madrague. Saint-Tropez reste emblématique de la grande époque « BB », et marquée du souvenir de ses touristes, entre curieux, cinéphiles, people et membres de la jet-set.

C’est au détour de ces petites communes nichées dans la garrigue et le maquis que l’on débusque les meilleurs produits artisanaux de Provence: à Aubagne, les « terrailles », poteries d’argile ; à Apt, les faïences, carreaux et ocres ; à Salernes, les tomettes ; à Moustiers-Sainte-Marie et Marseille (qui produit le célèbre savon à tout faire qui porte son nom), les faïences aux camaïeux de bleus sur fond blanc.

L’art du santon provençal est connu du monde entier: multitude de figurines illustrant tous les métiers et figures du village, de l’idiot au boulanger, du berger à l’ivrogne. Les santonniers provençaux les façonnent encore à la main, et en période de Noël, les foires aux santons abondent dans la région .

Enfin, pas de séjour en Provence sans rapporter une pièce de cotonnade: les fameuses « indiennes » aux couleurs chatoyantes. Nappes, housses de couette, boutis, robes, chemises et châles ont largement inspiré le couturier Christian Lacroix, qui s’est fait le chantre du tissu provençal à travers ses collections de haute couture.

A découvrir : Sur les traces des personnages célèbres de Provence

Sur le même sujet